Whisky-news.com est un site web indépendent créé en 2006 par un amateur de whisky pour les amateurs de whisky, depuis le novice à l'expert, avec une collection importante de notes de dégustations, de profils de distilleries, de reportages sur le whisky et de salon de whisky en Europe. Ce site contient également la collection la plus importante de revue de la littérature sur le sujet et mis à jour très régulièrement (quasi journalière). Site sans aucun soutien financier de l'industrie.

Avant de lire ces notes de dégustation, veuillez lire les commentaires.

Pour la liste complète des notes de dégustation, sélectionner ici.

Page précédente suivante

25 Sep

Spécial Berner Whiskymesse

Highland Park 1990 For Ramseyer’s Whisky Connection, Gordon & MacPhail, 55.1%, B:2015, cask 5101. Prix:
Couleur : Or
Nez : Fumé, maritime, tourbé, moelleux, légèrement minéral, sur le miel de bruyère, la fumée tourbée, la crème vanille et de légers arômes austères.
Bouche : Moelleux, complexe, équilibré, fruité, légèrement minéral, herbacé et fumé, sur l’ananas, l’algue, le miel de bruyère, la crème de citron, le melon, la fumée tourbée et un peu de citron.  Légèrement austère et aromatique. La finale est moyenne à longue, complexe, intense, légèrement aromatique, fumé, herbacé et austère, sur le melon, le miel de bruyère, la crème citron, la rhubarbe et la fumée tourbée minérale. Diluée, elle devient plus fumée.
Impression générale : Un très bon Highland Park, complexe, intense, légèrement minéral, avec une agréable fumée et arômes fruités. Une belle sélection de Markus.
Score : 17/20 PA:A5


Highland Park 12 YO for Ferratero, OB, 43%, B:1980s. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Fumé, complexe, rond, sur une délicieuse fumée tourbée, la brise marine, un peu d’algues, de légers arômes fruités de mandarine, du miel de bruyère et des épices douces.
Bouche : Très doux, sur le miel, la fumée tourbée douce, le miel de bruyère, quelques légers arômes épicés et marins, une touche de sel, un peu de fumée de feu de camp, mandarine et zeste d’orange. La finale est moyenne à longue, ronde, épaisse, douce, sur la fumée tourbée, une abondance de miel de bruyère, un peu de fumée de feu de camp, mandarine, orange douce et algues.
Impression générale : Un charmant Highland Park, dangereusement buvable, mielleux, fruité et avec une très belle fumée tourbée.
Score : 16/20 PA:E3

 

24 Sep

Spécial Berner Whiskymesse

Highland Park Valkyrie, OB, 45.9%, B:2017. Prix:
Couleur : Or
Nez : Jeune, salé, malté, fumé à très fumé, boisé, doux sur la vanille, un peu de fruits verts et du miel de bruyère.
Bouche : Très jeune et doux, fumé à très fumé, tourbé à très tourbé, maritime, légèrement salé, sur la vanille, la fumée tourbée sèche, la suite et un peu de fruits verts. Dilué, il devient plus vert, herbacé et sur la fumée tourbée sèche et goudronneuse. La finale est de longueur moyenne, jeune, douce, fumée, salée, tourbée, sur la fumée tourbée sèche, un peu de goudron, suite et miel de bruyère. Diluée, elle devient légèrement minérale, verte et herbacée.
Impression générale : Un version relativement fumée et tourbée d’Highland Park, légèrement sec, jeune à très jeune.
Score : 11/20 PA:B6

 

23 Sep

Bowmore 10 YO Oloroso and Wine Cask matured for Travel Retail, OB, 46%, B:2017. Prix:
Couleur : Ambre-rouge
Nez : Maritime à très maritime, salé, rond, légèrement vineux, sur les bonbons Haribo (fraises tagada), la fumée tourbée, les baies rouges, un peu d’épices, tannins, vanille, cuire, algues et une touche de persil. Très sucré.
Bouche : Très doux et vineux, boisé, maritime, parfumé, sur les bonbons Haribo, les fraises, l’airelle, les épices, le cuir et les tannins. La finale est de longueur moyenne, douce, maritime, fumée, tourbée, vineuse, légèrement fumée, sur l’algue, les fraises, tannins et une touche de cuir. Diluée, elle devient d’avantage vineuse.
Impression générale : Une version vineuse et relativement boisée de Bowmore, sur les baies rouges et le se. Original.
Score : 10/20 PA:G6

22 Sep

Bowmore 1988, OB, 47.8%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Tourbé à très tourbé, fumé, maritime à très maritime, floral, salé, sur la brise marine, une touche de parfum et de lavande, une fumée tourbée complexe et un peu d’algue.
Bouche : Très parfumé, maritime, fumé, sur le savon à la lavande, le parfum, le sel et l’algue. La finale est de longueur moyenne, très parfumée, fumée, avec une abondance de lavande.
Impression générale : Une version très parfumée de Bowmore sur la lavande. Pour les amateurs du genre.
Score : 11/20 PA: A5

21 Sep

Karuizawa 30 YO For Speciality Drink, OB, 58.2%, cask 5347. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Profond, intense, floral, riche, complexe, sur du cuir de haute qualité, raisins secs, fruits secs, laque, pruneaux et fruits exotiques.
Bouche : Très doux, riche, complexe, floral, relativement aromatique et fruité, sur les baies rouges, le cuir, raisins secs, un peu de melon, diverses épices, laque, pruneaux, mandarine et une touche de tannins. Dilué, il devient plus boisé. La finale est moyenne à longue, riche, complexe, florale, légèrement boisée, sèche et épicée, avec un peu de raisins secs, pruneaux, fruits secs et tannins.
Impression générale : un vieux Karuizawa avec un nez profond, riche et intense. Très bon, mais le bois et les tannins se font un peu sentir.
Score : 16/20 PA: E1

19 Sep

Brora 1981 Straight From The Cask, Signatory, 58.3%, B:2003. Prix:
Couleur : Or-or pâle.
Nez : Viandé, fumé, légèrement tourbé, végétal, caoutchouteux et côtier, avec un peu de raisins secs, cire d’abeille, humus, orange, fumée tourbée et de légers arômes de condiments végétaux.
Bouche : Sec, épicé, tourbé, citrique, fermier, légèrement viandé, avec un peu d’humus, de bois mouillé, de brosse métallique, orange, graines de moutarde, mandarine et quelques arômes fermiers. La finale est moyenne à longue, boisée, amère, fermière, terreuse, légèrement aromatique, sur les agrumes, les graines de moutarde, un peu de fumée tourbée, d’odeurs d’écuries, mandarine, orange et humus. Diluée, elle devient relativement amère, boisée et austère.
Impression générale : Un Brora relativement fermier, amer, terreux, légèrement aromatique et tourbé. Un whisky pas facile, avec une forte personnalité.
Score 15/20 PA:E4

18 Sep

Clynelish 1973 2nd bottling for La Maison du Whisky, 33 YO, The Prestonfield, 54.6%, cask 8913, 439 bouteilles. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Minéral, cireux, citrique, légèrement tourbé, sur la cire d’abeille, l’orange confite, un peu de pamplemousse, l’humus, la fumée tourbée, de sève de sapin et un peu de graines de moutarde. On est dans un style proche des Clynelish 12 ans 56.9% étiquette blanche pour Edward & Edward.
Bouche : Intense à très intense, fumé, très cireux, citrique, sur le zeste de citron, la fumée tourbée, la fumée tourbée, le pamplemousse, goyave, mirabelle, coing, cire d’abeille, un peu de grains de moutarde et de légers arômes fermiers. La finale est longue, complexe, cireuse à très cireuse, citrique, légèrement tourbée et fumée, sur la cire d’abeille, le pamplemousse, le zeste de citron, des fruits confits, un peu de coing, mirabelle, mandarine, orange et poivre. Diluée, elle devient plus cireuse, sur le miel et le pain d’épice (leckerli), ainsi qu’un peu de pamplemousse rose confit.
Impression générale : J’ai dégusté le 1er embouteillage il y a près de 10 ans et je suis très content de pouvoir enfin dégustation le 2eme embouteillage (merci Trong pour ton aide pour l’obtenir). Ce Clynelish est excellent et son profil aromatique est très proche des fameux Clynelish 12 ans 56.9%, avec un peu plus de rondeur et de moelleux. Simplement excellent.
Score : 19/20 PA:D3

17 Sep

Lagavulin 1990 The Syndicate, 20 YO, OB, 48.1%, B: 2010, cask 4395. Prix:
Couleur: Or
Nez: Très fume, tourbé, complexe, maritime, légèrement médicinal et épicé, sur l’algue, l’iode, la brise marine, un peu de goudron et de barbecue. Très élégant et équilibré.
Bouche : Salé à très salé, intense, maritime à très maritime, sur le zeste de citron, la fumée tourbée et de feu de camp, un peu de réglisse, d’épices boisées, algue, iode, poisson fumé et camphre. Complexe. La finale est longue à très longue, maritime, salée, très fumée, tourbée et légèrement médicinale, avec un peu de camphre, spearmint, iode, bandages, fumée tourbée et de feu de camp, ainsi qu’un peu de barbecue. Diluée, elle devient légèrement plus sèche et sur les racines.
Impression générale : Un Lagavulin impressionnant, très intense, maritime et salé. Un whisky puissant et pas pour les faibles de cœur. Je l’ai trouvé plus intense et complexe que les autres version de 15 ans d’age pour The Syndicate. Il y a de légers arômes boisés, mais qui passent bien. J’ai adoré ce whisky.
Score : 18/20 PA:A7

16 Sep

Lagavulin 1990 The Syndicate, 25 YO, OB, 44.0%, B:2015, cask 4394. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Moelleux à très moelleux, fumé, sur la fumée tourbée, le feu de camp, de légers arômes boisés, un peu de désinfectant, algue, viande séchée et cuir. Plus doux et moins intense que le 20 ans.
Bouche : Très moelleux, doux, subtile, avec des fruits jaunes, crème vanille, brise marine, gingembre confit, un peu de menthol, bandages, agrumes, fumée tourbée et de feu de camp, avec une touche de poivre. La finale est longue, moelleuse, salée, maritime, modérément fumée, légèrement tourbée, sur les agrumes, un peu de fruits jaunes, vanille et fumée boisée.
La finale est moyenne à longue, sèche, très tourbée, fumée, jeune à très jeune, sur le désinfectant, l’iode, le camphre, la suie, le goudron, un peu de citron et vanille. Il y a également un peu d’arômes de bois mouillé.
Score : 15/20 PA:A1

15 Sep

Glenlivet 25 YO Silver Jubilee, OB, 75 Proof, B:1977. Prix:
Couleur: Vieil or-ambre
Nez : Très fruité, doux, floral, moelleux, épicé, complexe, légèrement tourbé, terreux et fumé, sur l’humus, les fruits secs, le pain d’épice, l’orange et un peu de fruits tropicaux.
Bouche : Très moelleux, floral, tourbé, fumé, un peu mou, sur le gingembre, la fumée tourbée, des herbes légèrement aromatiques, la cannelle, muscade, fruits secs (raisin, abricot et orange) et une touche de poivre. La finale est de longueur moyenne, florale, juteuse, tendre, légèrement terreuse, sèche, tourbée et épicée, sur la fumée tourbée, des fruits secs et juteux, un peu de poivre, cannelle et de légères notes aromatiques.
Impression générale : Un très bon whisky distillé vers les années 1952, ce qui explique un profil tourbé et légèrement aromatique, avec d’agréables arômes doux et juteux. Un peu mou et quelques degrés d’alcool en plus furent les bienvenus.
Score : 16/20 PA:D4


14 Sep

Laphroaig 2006, Cooper’s Choice, 46%, B.2013, refill sherry. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Jeune à très jeune, très tourbé, fumé, maritime et boisé, sur l’algue, la vanille, le sel de mer et goudron.
Bouche : Jeune à très jeune, fumé, tourbé, boisé et très maritime,  sur l’algue, les bandages, le désinfectant et le camphre. La finale est moyenne à longue, très médicinale, fumée et tourbée, sur le goudron, l’iode, le camphre, les bandages, un peu de racine de réglisse, vanille, algue et coquillages.
Impression générale : Un Laphroaig très propre, fumé et médicinal, avec une pointe de douceur du sherry. Semblait jeune, avec un profil différent des Laphroaig standards et également moins boisé. Merci Manfred.
Score : 13/20 PA:A8


Lagavulin Jazz Festival 2016, OB, 54.5%, B:2016, 3200 bouteilles. Prix:
Couleur : Or
Nez : Boisé, maritime, intense, sec, médicinal, sur le camphre, l’iode, le cuir, un peu de menthol et une touche de tabac. Une version relativement moderne de Lagavulin.
Bouche : Rond, salé, fumé, légèrement maritime et tourbé, sur le cuir, le caramel mou et du, l’algue, un peu d’iode, menthol, vanille, tabac et une légère amertume. La finale est moyenne à longue, sèche à très sèche, boisée, maritime, fumée, légèrement amère, sur les racines de réglisse, le camphre, l’iode, l’algue, un peu de bandages, du vieux cuir et du caramel mou. Diluée, elle devient plus amère.
Impression générale : Une version sèche et amère de Lagavulin, que j’ai eu de la peine à apprécier, en raison de la forte influence boisé. Merci Manfred.
Score : 12/20 PA:B5

13 Sep

Spécial Berner Whisky Messe

Woflburn Klyver #2, OB, 50%, B:2017. Prix:
Couleur : Or
Nez : Côtier, boisé, légèrement fumé, et minéral, avec un peu de miel, des herbes aromatiques, un peu d’argousier et de légères épices.
Bouche : Boisé, côtier, légèrement maritime et minéral, avec un peu d’épices, une touche de fumée et d’aromatiques herbes. La finale est de longueur moyenne, avec un mélange d’arômes côtiers, de légers arômes marine et aromatiques, ainsi qu’un peu de cire, d’argousier et une touche de vanille.
Impression générale : Un whisky des Highlands légèrement jeune, avec un agréable mélange d’arômes côtiers (brise marine), minéraux et légèrement aromatiques.
Score : 13/20 PA:C2


Woflburn 128, OB, 46%, B:2017. Prix:
Couleur : Or
Nez : Jeune, côtier, boisé, sur la vanille, un peu de brise marine et une touche de fumée.
Bouche : Jeune, légèrement rugueux, relativement épicé et boisé, sur la vanille, un peu de caramel, de légers arômes floraux, ainsi qu’un peu de fruits verts du verger.  La finale est de longueur moyenne, boisée, relativement jeune, légèrement rugueuse et côtière, avec un peu de vanille d’herbes aromatiques et une touche de fumée. Diluée, elle devient plus maltée et avec un peu de houblon.
Impression générale : Un Wolfburn relativement bon et maturé dans des petits fûts (40 L). Un peu jeune et rugueux à mon goût. J’a préféré le Klyver.
Score : 11/20 PA:A2

12 Sep

Spécial Berner Whisky Messe

Rozelieures Tourbé collection, OB, 46%, B:2017. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Intense, tourbé, rond, tourbé à très tourbé, goudronneux, sur la fumée tourbée, avec un peu de vanille, goudron, brise marine et algues. Propre et bien équilibré.
Bouche : Léger, jeune, subtile, élégant, tourbé, rond, sur de la fumée tourbée aromatique, le goudron, un peu de racines, de brise marine, désinfectant et suie. La finale est de longueur moyenne, tourbée, fumée, relativement maritime et léger, rond, légèrement salé et jeune, sur le désinfectant, goudron, un peu de vanille et d’orge fraichement broyée.
Impression générale : Ce whisky a la fraicheur et douceur d’un jeune whisky, avec un bel équilibre et une fumée tourbée complexe et aromatique des plus agréables.
Score : 14/20 PA:A6


Orma Peated 12.4 Cask Edition, OB, 53%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or-rouge
Nez : Vieux à très vineux, fumé à très fumé, tourbé, viandé, légèrement caoutchouteux, sur la fumée tourbée, la viande séchée (des Grisons), les épices, le poivre, le raisin, le caoutchouc brûlé, et quelques baies rouges. Original.
Bouche : Vieux à très vineux, caoutchouteux à très caoutchouteux, viandé, épicé, poivré, légèrement malté, sur le raisin et un peu de souffre. La finale est moyenne à longue, très vineuse, tourbée, goudronneuse, sur le raisin, les fraises, goudron, poivre et arômes maltés.
Impression générale : Un Orma tourbé original avec une combinaison d’intenses arômes vineux du fût de pinot noir qui manque d’harmonie et intégration avec la fumée tourbée. Un winesky. Pas un whisky pour moi.
Score. 07/20 PA:F5

11 Sep

Spécial Berner Whisky Messe

Octomore 8.1 Masterclass, 8 YO, OB, 57.8%, B:2017, 42000 bouteilles. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Propre à très propre, léger, tourbé, sur le goudron, un peu de vanille et de légers arômes marins. Le nez est relativement clos.
Bouche : Tourbé, rond, floral, tourbé, légèrement salé, sur la vanille, le caramel mou, de légers arômes crémeux et un peu de fumée tourbée et d’algues. La finale est de longueur moyenne, tourbée, rond, légèrement marin et médicinal, sur du caramel mou et de légers arômes crémeux.
Impression générale : Ou est passée la tourbe ? Un Octomore relativement léger et subtiles, sur une belle fumée tourbée complexe, mais faible en intensité. Il semblait relativement moins tourbé, p. ex, qu’un Port Charlotte 10 ans.
Score : 10/20 PA:A6

10 Sep

Spécial Berner Whisky Messe

Speyside 1973, 44 YO, Acla Selection, 41.7%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Moelleux, complexe, élégant, légèrement floral, avec un peu d’arômes floraux et herbacés.
Bouche : Herbacé, moelleux à très moelleux, légèrement boisé, austère et aromatique, sur des herbes aromatiques, de légers arômes fruités et floraux. Complexe. La finale est moyenne à longue, aromatique, austère, légèrement sec et amer, avec des légers arômes secs et parfumés Diluée, elle devient légèrement plus aromatique et austère.
Impression générale : Ces Speyside anonymes sont très bons ou excellent. Celui-ci ne fait pas exception et les stocks sont très bons.
Score : 17/20 PA:G1


Speyside 1973 For Shinanoya, 44 YO, Maltbarn, 48.8%, B:2017. Prix:
Couleur : Or
Nez : Moelleux, complexe, élégant, légèrement floral, avec des aromes légèrement herbacés et sur le miel. Très proche de l’Acla Selection, légèrement plus austère et minéral.
Bouche : Aromatique à très aromatique, herbacé, moelleux à très moelleux, légèrement austère et minéral, avec un peu de citron, des fruits verts et des arômes légèrement floraux et sur des fruits amers. La finale est longue à très longue, aromatique, herbacée, légèrement austères, florale et sur les herbes aromatiques.
Impression générale : Une version proche de l’Acla Selection, légèrement plus sec et aromatique. Les deux whiskies sont de la même qualité, même si leur profil est légèrement différent, avec le Maltbarn plus sur le fino.
Score : 17/20 PA:F1

09 Sep

AnCnoc Peter Ankle Ingredients, OB, 46%. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Riche, floral, malté, légèrement viandé et végétal, avec un peu de cuir, de caramel mou diverses épices, de la mandarine, orange, citron et une touche de miel. Plus complexe que le Bricks et Warehouse.
Bouche : Rond, floral à très floral, légèrement parfumé, sur le caramel mou, un peu de caramel mou, d’aromes végétaux, des épices légères et une influence modérée du sherry. La finale est de longueur moyenne, florale, avec un peu d’influence de sherry, d’épices et de caramel.
Impression générale : Parmi la série Peter Ankle, il s’agit du plus complexe, avec une influence marquée du sherry, qui devient plus parfumé dilué.
Score : 13/20 PA:D1

08 Sep

AnCnoc Peter Ankle Warehouse, OB, 46%. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Malté, frais, floral à très floral, légèrement boisé, sur des fleurs fraichement coupées, avec un peu de miel, de pommes vertes et de groseilles à maquereau.
Bouche : Floral à très floral, parfumé, sur le zeste de citron, la vanille, les fleurs fraichement coupées, un peu de poire verte, miel, baies, avec une touche d’épices. La finale est de longueur moyenne, florale à très florale, citrique, malté, légèrement laiteux, sur le caramel mou, le zeste de citron, des fleurs fraichement coupées et un peu de caramel amer. Diluée, les aromes amers, parfumés et de caramel deviennent relativement forts.
Impression générale : Un AnCnoc très floral, relativement et citrique. Rafraichissant.
Score : 12/20 PA:A1


AnCnoc Peter Ankle Bricks, OB, 46%. Prix:
Couleur : Or
Nez : Frais, propre, malté, floral, légèrement parfumé, sur les fruits verts, un peu de citron et une touche d’épices et de caramel mou. Plus propre et légèrement moins complexe que le Warehouse.
Bouche : Très floral et parfumé, léger, propre, avec un peu de vanille, d’épices et de citron. La finale est de longueur moyenne, florale à très florale, sur la vanille, le zeste de citron et un peu de poivre. Diluée, elle devient plus parfumée et sur le caramel mou, avec des arômes de citrons plus prononcés.
Impression générale : Un AnCnoc propre, floral et parfumé, avec de forts arômes citronnés. Pas très complexe.
Score : 10/20 PA:A1

07 Sep

AnCnoc Peter Ankle Travel Retail Luggage, OB, 46%. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Jeune, très frais, malté, floral à très floral, sur le houblon, les pommes vertes et un peu de miel.
Bouche : Jeune, léger, floral à très floral, légèrement parfumé et épicé, sur le caramel, un peu de lait, citron et fruits verts. La finale est de longueur moyenne, propre, jeune, floral à très floral, légèrement parfumé, sur la limette, citron, un peu de miel,  pommes vertes et une touche d’épices.
Impression générale : Un AnCnoc vert, jeune et floral. Frais.
Score : 10/20 PA:A1


AnCnoc Peter Ankle Casks, OB, 46%. Prix:
Couleur : Or-or pâle
Nez : Frais, floral, sur le caramel, vanille, un peu de fruits verts, miel, cuir frais et groseilles à maquereau.
Bouche :  Epicé, floral, légèrement malté et floral, avec un peu de caramel, miel, des épices douces, une touche de cuir, mandarine et chocolat. La finale est de longueur moyenne, florale, légèrement parfumée et amère, avec un peu d’épices, de miel et de cuir. Diluée, elle devient légèrement caoutchouteuse.
Impression générale : Une version floral et relativement épicée d’AnCnoc, plus complexe que le luggage.
Score : 11/20 PA:D1

06 Sep

Ardbeg 1975 Connoisseurs Choice, 12 YO, Gordon & MacPhail, 40%, B:1987. Prix:
Couleur : Or
Nez : Très tourbé, viandé, intense, maritime, fumé, fermier, légèrement minéral, sur les racines, le camphre, le goudron, l’algue et les écuries. Impressionnant et excellent !
Bouche : Sec, tourbé à très tourbé, cireux, maritime, fumé, minéral, fermier, légèrement herbacé, sur les racines, l’algue, le sel de mer, la fumée tourbée, le poisson sec, l’iode, le camphre, un peu de menthol, tabac, poivre, une touche de chili et huile minérale. Charmant. La finale est de longueur moyenne, très tourbée, douce, fumée, maritime, fermière, légèrement minérale, goudronneuse, sur les écuries, la fumée tourbée et de diesel, le camphre, un peu d’iode, poivre et poisson fumé.
Impression générale : Woaww. Un Ardbeg excellent et très intense, avec une abondance de fumée tourbée, des aromes marins équilibrés et la fumée tourbée complexe des Ardbeg du milieu des années 1970s. Alors que certains whiskies réduits à 40% sont mous, dans ce cas, cette réduction apporte une certaine douceur tout en conservant une intensité des plus agréables. Merci François (Golden Promise).
Score : 18/20 PA:A7

05 Sep

Ardmore 1993 Whisky-online Exclusive, 22 YO, Gordon & MacPhail, 49.9%, B:2015, cask 5750. Prix:
Couleur : Or-vieil Or
Nez : Minéral, fumé, légèrement tourbé, minéral et rond, sur de la limette, groseille à maquereau, de la fumée tourbée aromatique, menthe, un peu de chocolat blanc et miel. Bien équilibré.
Bouche : Sec, boisé, aromatique, épicé, poivré, aiguisé, avec un peu de limette, cire, citron amer, pamplemousse, quelques arômes fermiers, groseille de maquereau, des baies légèrement acidulées, menthe et eucalyptus. Il devient plus aromatique et légèrement aromatique avec le temps. La finale est moyenne à longue, aiguisée, sèche, boisée, légèrement amère, fermière et austère, sur le gingembre, poivre, citron amer, un peu de fumée tourbée aromatique et des baies acidulées.
Impression générale : Un Ardmore boisé, aiguisé, sec, qui commence sur un nez rond et minéral, avant de devenir plus sec et amer en bouche. Très bon.
Score : 16/20 PA:A3


Ardmore 1988, 23 YO, Pearls of Scotland, 45%, B: 2014, cask 2455. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Doux, fruité, cireux, herbacé, légèrement minéral, tourbé, fumé et fermier, sur le miel, la groseille à maquereau, un peu de vanille, limette et un doux côté boisé légèrement juteux.
Bouche : Herbacé, cireux, aromatique, sur le miel, le miel de fleurs, de l’herbe fraîchement coupée, un peu d’herbes aromatiques, menthe et spearmint. La finale est de longueur moyenne, doux, boisé, herbacé, légèrement aromatique, fermier et fruité, sur le miel, la groseille à maquereau, des herbes aromatiques, un peu zeste de citron amer, vanille et crème citron.  Avec le temps, il y a une agréable influence douce et aromatique, et le whisky devient légèrement plus austère et fumé et finale, également un peu plus herbacé et mielleux.
Impression générale : Un Ardmore doux et aromatique, relativement herbacé et mielleux, devenant légèrement austère et fumé en finale. Différent du 1993 pour whisky online, mais très bon. Merci Angelina.
Score : 15/20 PA:A3

 

04 Sep

Ballantruan 10 YO, OB, 50%, B:2016. Prix:
Couleur : Or
Nez : Doux, modérément tourbé, légèrement jeune et malté, sur le caramel mou et dur.
Bouche : Doux, jeune, légèrement malté, sur la fumée tourbée, la brise marine, l’iode, le désinfectant, un touche de réglisse, citron et corde de chanvre. La finale est longue à très longue, moelleux, tourbé, fumé, avec un peu d’iode de camphre et de menthe. Subtile et très agréable.
Impression générale : Un whisky subtile, moelleux et complexe. J’ai fortement apprécié la fumée tourbée complexe de ce whisky. En net augmentation depuis le premier batch.
Score : 16/20 PA:A6

03 Sep

Tomatin 18 YO Oloroso sherry cask, OB, 46%. B:2016. Prix:
Couleur : vieil or
Nez : Riche, intense, aromatique, épicé à très épicé, avec un peu d’humus, gingembre et aromes floraux.
Bouche : Très rond et doux, légèrement aromatique et malté, avec un peu de houblon, gingembre, vanille, un peu d’herbes aromatiques, une touche de caramel et de pommes vertes. La finale est de longueur moyenne, épicée, florale, ronde à très ronde, légèrement maltée et aromatique, avec un peu de tabac, gingembre et noix.
Impression générale : Un très bon whisky, rond, bien fait et légèrement épicé.
Score : 14/20 PA:C2


Tomatin 1976, 38 YO, OB, 46.7%, B; 2016, cask 30132. Prix:
Couleur : vieil or-ambre
Nez : Très doux et fruité, gras, malté, sur la mangue, les fruits de la passion, goyave et une touche de fumée.
Bouche : Riche, gras, très fruité, légèrement épicé, sur la mangue, les fruits exotiques, un peu de poivre, de feuilles de tabac et des arômes boisées. Dilué, il devient plus épicé (plus de poivre et un peu de gingembre). La finale est moyenne à longue, riche, grasse, légèrement herbacée et épicée, sur l’humus, un peu de miel et de fruits exotiques.
Impression générale : Un excellent whisky, avec un superbe nez doux et fruité, sur les fruits tropicaux, et plus épicé, avec un peu d’humus en bouche. Un panier de fruits,  comme attendu d’un Tomatin de ce millésime.
Score : 17/20 PA:C2

02 Sep

Tomatin 14 YO Port Casks, OB, 46%, B:2016. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Moelleux, rond, légèrement malté, avec un peu de caramel à la crème, mandarine, melon et un peu d’épices.
Bouche : Léger, relativement faible en intensité, floral, sur le caramel à la crème, fleurs fraiches et bonbons aux herbes. La finale est moyenne à longue, florale, sur le pollen, le bonbon aux herbes (Ricola) et le caramel mou.
Impression générale : Un whisky qui ressemble à un caramel aux herbes. Un peu faible en intensité, mais bien équilibré et sur du caramel qui fond sur la langue.
Score : 14/20 PA:E1

01 Sep

Port Charlotte 2005 for HNWS, 10 YO, Strange Ways, 60.7%, B:2016, cask 2005001572, 303 bouteilles. Prix:
Couleur : Or
Nez : Fumé, modérément tourbé, moelleux, légèrement sec et fermier, avec un peu de vanille et légèrement parfumé.
Bouche : Léger, jeune, sur le vernis, parfum, fumée tourbée, racine de réglisse et une touche de vanille. La finale est longue à très longue, tourbée, amère, sur des racines,  de la fumée tourbée sèche à très sèche, avec un peu de gentiane et racine de réglisse. Diluée, elle devient légèrement médicinale.
Impression générale : Un whisky relativement nu, avec une très faible influence du fût de Madère, sur une fumée tourbée propre et sèche. Légèrement aromatique, et relativement amère, particulièrement en finale.
Score : 14/20 PA:A6


Black Art 1992 5.1, 24 YO, Bruichalddich, OB, 48.4%, B:2016. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Doux, moelleux, riche, épicé, vineux à très vineux, sur le raisin, le raisin sec, un peu de fraises, algues, cannelle, pain d’épice et une touche de fumée.
Bouche : Riche, fruité, relativement vineux, légèrement maritime, sur les fruits doux, le raisin, le cuir, l’orange, raisins secs, fruits sec, un peu de vieux sec et tannique et une touche de fumée. La finale est de longueur moyenne, vineuse, légèrement sèche et tannique, sur le raisin, un mélange d’arômes secs et tannique avec du vin doux, un peu de raisin sec, sel de mer, ananas, noix de coco et une touche de fumée.
Impression générale : Un bon Black Art, moelleux, riche, fruité et vineux. Maturés dans différents types de vins.
Score : 14/20 PA:G1

 

Page précédente

Tout droits réservés P.Brossard©2006-16