Whisky-news.com est un site web indépendent créé en 2006 par un amateur de whisky pour les amateurs de whisky, depuis le novice à l'expert, avec une collection importante de notes de dégustations, de profils de distilleries, de reportages sur le whisky et de salon de whisky en Europe. Ce site contient également la collection la plus importante de revue de la littérature sur le sujet et mis à jour très régulièrement (quasi journalière). Site sans aucun soutien financier de l'industrie.

Avant de lire ces notes de dégustation, veuillez lire les commentaires.

Pour la liste complète des notes de dégustation, sélectionner ici.

Page précédente suivante

16 Dec

Spécial Whisky Schiff ZH

Irish Single Malt Sherry Cask 2001, 15 YO, Sansibar and Van der Boog, 50.2%, B:2017, 161 bouteilles.Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Doux, intense, doux, fruité, légèrement minéral, sur l’orange, les fruits secs, un peu de mandarine, cuir et une touche d’allumettes brûlées.
Bouche : Riche, épicé, soufré, doux, juteux, épicé, sur le caramel, les allumettes brûlées, le cuir, l’orange et la mandarine. La finale est de longueur moyenne, juteuse, riche, douce, caoutchouteuse, soufrée, sur l’orange, la mandarine et un peu de fruits exotiques.
Impression générale : Lors de sa première dégustation dans une tente bien froide, j’avais bien apprécié ce whisky, mais déguster  à nouveau dans des conditions standards, des arômes de caoutchouc et de souffre s’en dégagent.
Score : 11/20 PA:H1


Spécial Whisky Live Paris

Irish Single Malt XO, The Nectar of the Daily Dram, 49.3%, B:2017. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Très doux, léger, légèrement boisé, sur les fruits verts du verger, des gouttes de poire et un peu de vanille.
Bouche : Très doux, épicé, jeune, légèrement doux, les fruits verts du verger, sur des épices légères, un peu de crème et vanille. La finale est moyenne à longue, maltée, crémeuse, relativement grasse, sur les fruits du verger, avec un peu de miel et des arômes crémeux. Plus épicé qu’en bouche.
Impression générale : Un single malt qui semble jeune, doux et relativement crémeux, avec de forts arômes de fruits du verger.
Score : 12/20 PA:A1

15 Dec

Spécial Whisky Schiff ZH

Caledonian 1987 Waldhaus am See, 30 YO, Signatory, 53.3%, B:2017, cask 23479, 226 bouteilles. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Crémeux à très crémeux, moelleux, riche, complexe, sur le mais, la mélasse, cannelle, un peu de pêche et de melon. Très bon.
Bouche : Epicé, moelleux à très moelleux, riche, intense, crémeux à très crémeux, sur la pêche, mélasse, cannelle, sirop de mais, miel et abricots murs. La finale est longue, complexe, moelleuse et sur les même arômes qu’en bouche.
Impression générale : Un whisky très moelleux, complexe, bien équilibré et délicieusement crémeux. Un excellent et fortement agréable whisky de grain. Belle sélection de l’équipe de World of Whisky.
Score : 17/20 PA:C1


Invergordon 1973, 44 YO, The Nectar of the Daily Dram, 48.5%, B:2017. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Intense, épicé, légèrement floral et parfumé, avec un peu de vernis, poivre, laque, vanille et céréales cuites. Les arômes épicés sont proches d’un whisky de seigle (Rye).
Bouche : Doux, moelleux, intense, épicé, floral, légèrement parfumé, sur la vanille et les céréales cuites. La finale est de longueur moyenne, douce, parfumée, légèrement floral, sur le vernis, de légères épices, de la cannelle et une touche poivre.
Impression générale : Un whisky intense, parfumé, sur le vernis, un peu de laque et une touche de poivre.
Score : 14/20 PA:A1

14 Dec

Spécial Whisky Schiff ZH

Glen Elgin 1995 Kreuzritter, 21 YO, Monnier (Jack Wiebers), 52.1%, B:2017, 257 bouteilles. Prix:
Couleur : Or
Nez : Doux, moelleux, herbacé, floral, fruité, légèrement minéral, sur le miel, melon, vanille, fruits à chaire jaune et fleurs de sureau. Très bon.
Bouche : Rond, crémeux, floral, moelleux, complexe, légèrement épicé et parfumé, sur l’amande, vanille, miel, diverses épices et un peu de crème vanille. La finale est de longueru moyenne, florale, herbacée, épicée à très épicée, intense, sur les épices boisées, la vanille, un peu de miel, de fleurs fraichement coupées et de la crème vanille.
Impression générale : Un agréable Glen Elgin, herbacé, sur le miel et d’agréables arômes floraux.
Score : 15/20 PA:A1


Glen Elgin 1995, The Nectar of the daily dram, 53.5%, B:2017. Prix:
Couleur : Or
Nez : Boisé, épicé, floral, légèrement moelleux, sur le miel, le melon et un peu de vanille. Plus boisé et intense que le Monnier.
Bouche : Boisé à très boisé, épicé, floral, parfumé, sur la vanille, les fleurs parfumées et de légers arômes de noix. La finale est moyenne à longue, intense, florale, épicée et complexe, avec un peu de vanille et banane. Dilué, il devient plus sur le houblon.
Impression générale : Un Glen Elgin intense, floral et très épicé. Plus intense et épicé que le monnier.
Score : 14/20 PA:A1

13 Dec

Spécial Whisky Schiff ZH

Langatun American Barrel Aged 2011, OB, 45.6%, B:2017, cask 187. Prix:
Couleur : Or
Nez : Doux à très doux, malté, avec un peu de fruits du verger, vanille et une touche de bois carbonisé.
Bouche : Très doux, riche, malté, légèrement rond, avec un peu de melon, vanille et une touche de fumée et épices. Dilué, il devient plus doux et fruité. La finale est de longueur moyenne, douce, maltée à très maltée, ronde, légèrement boisée et herbacée, sur la vanille, le miel, le bois juteux et un peu de pommes.
Impression générale : Un très bon single malt Suisse, malté, doux et sur le bois juteux. Il est bon de pouvoir déguster enfin un Langatun sans influence vineuse.
Score : 15/20 PA:A1


Highland Park Raven, OB, 41.3%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Doux à très doux, léger, légèrement juteux, sur la vanille, et une touche de bruyère et de fumée.
Bouche : Jeune, léger, boisé, épicé, légèrement amer, floral et parfumé, avec un peu de bruyère, vanille, miel, fumée tourbée et de légers arômes maritimes. Dilué, il devient faible à très faible en intensité. La finale est relativement courte, avec de légères notes épicées, un peu de vanille et du bois juteux.
Impression générale : Un whisky léger, faible en intensité et jeune, avec de légers arômes boisés et floraux. La fumée est très discrète. Un Highland Park relativement monotone, qui semble avoir souffert de sa réduction à 41.3%.
Score : 10/20 PA:A3

12 Dec

Spécial Whisky Schiff ZH

Glenglassaugh 2009 Single Cask for Lateltin Massandra Aleatico, 7 YO, OB, 56.2%, B:2017, cask 2214, 565 bouteilles. Prix:
Couleur : Ambre-rouge
Nez : Rond à très rond, vineux, fruité, riche, sur le raisin et le vin rouge corsé.
Bouche : Riche, vineux, intense, fruité, jeune, doux, sur le raisin frais et sec et l’orange. La finale est de longueur moyenne, ronde, riche, vineuse à très vineuse, et sur le raisin, avec un peu de miel, melon et orange.
Impression générale : Un wineshky rond, doux et vineux. Intense et épicé, mais dominé par le vin. Trop pour moi.
Score : 11/20 PA:G1


Spécial The Whisky Show

Glenglassaugh PX Finish, OB, 46%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Rond, fruité, caoutchouteux, doux, sur du caoutchouc frais et brûlé, l’orange, le caramel, raisin sec et cuir.
Bouche : Très riche, fruité, intense, doux, sur le sirop de fraise, la mandarine, orange, les baies confites et le miel. La finale est de longueur moyenne, douce, ronde, très sirupeuse, sur les fraises et fruits secs.
Impression générale : Un whisky légèrement jeune, doux, très fruité, riche et sur les baies.
Score : 13/20 PA:G1

10 Dec

BenRiach 25 YO Authenticus, OB, 46.8%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Complexe, moelleux, fruité à très fruité, doux, sur le melon, le coing, les fleurs de sureau et une touche de citron doux.
Bouche : Moelleux, herbacé, légèrement floral, rond, gras, fruité, légèrement citrique, avec un peu de miel, de pamplemousse, vanille, melon et légers fruits exotiques. La finale est moyenne à longue, citrique, moelleuse, complexe, fruitée, avec un peu de miel, pamplemousse et autres arômes fruité.
Impression générale : Un très bon whisky, moelleux, complexe, avec des arômes fruités légèrement citriques.
Score : 16/20 PA:C1


Tobermory 1994 The Clan, 23 YO, Sansibar, 57.9%, B:2017, 242 bouteilles. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Doux, moelleux, subtile, fruité, légèrement minéral, sur la mandarine, l’orange, un peu de brise marine, miel et légers arômes herbacés. Il devient plus fruité avec le temps.
Bouche : Maritime, rond, légèrement malté et salé, sur la brise marine, un peu de sel de mer, mandarine, orange, une touche de fumée et de camphre. Dilué, il devient d’avantage sur le caramel et le cacao. La finale est de longueur moyenne, relativement salée, avec un peu de brise marine, orange, mandarine, confiture d’orange amère et caramel dur.
Impression générale : Un Tobermory doux et moelleux, équilibré, légèrement salé et agréablement fruité.
Score : 16/20 PA:E1

09 Dec

Beinn Dubh The Flying Scotsman, OB, 43%, B:2017. Prix:
Couleur : Rouge-ambre
Nez : Doux, sucré, floral, vineux, sur une abondance de fruits secs, le raisin, la réglisse et des fleurs parfumées.
Bouche : Très doux, sucré, vineux, épicé, floral et légèrement salé, sur le raisin, un peu de salmiak, de réglisse sucrée (Haribo), fleurs parfumées et caramel. La finale est de longueur moyenne, florale, douce, ronde, florale, relativement parfumée, sur le caramel, la réglisse noire et le jus de raisin rouge.
Impression générale : J’étais curieux de déguster la nouvelle version du whisky noir, car le précédent Cu Dubh produit par la Speyside distillerie m’avait laissé des impressions mémorable. Cette nouvelle  version est un mélange de fûts de bourbon et de Porto, avec du caramel ajouté pour foncé le contenant.
Score : 08/20 PA:D1


AnCnoc Peatheart Batch 1, OB, 46%, B:2017. Prix:
Couleur : Paille
Nez : Floral, doux, légèrement jeune, tourbé à très tourbé, fumé, sur de la fumée tourbée aromatique sèche, un peu de goudron et de pomme. Très bon.
Bouche : Très tourbé, doux, fumé, intense, légèrement floral, sur les pommes, la fumée tourbée, le goudron et un peu de racine de réglisse. La finale est de longueur moyenne, douce, subtile, tourbée, sur de la fumée tourbée sèche, un peu de goudron et de pomme. Sur une fumée tourbée persistante.
Impression générale : un bon AnCnoc, avec une agréable fumée tourbée, une touche de brise marine et de sel marin. Le plus fumé et le plus complexe des AnCnoc tourbés que j’ai dégusté.
Score : 14/20 PA:A7

08 Dec

BenRiach 22 YO Peated PX Finish 2nd edition, OB, 46%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Rond, moelleux, fumé, modérément tourbé, sur une fumée tourbée complexe et aromatique, le goudron, la fumée, un peu de barbecue, de fruits secs, mandarine et légers fruits exotiques.
Bouche : Doux, légèrement salé, sec et fumé, sur la fumée tourbée, le salmiak, la réglisse, fumée tourbée, mandarine, un peu de fruits exotique, mandarine et de légers arômes de fruits exotiques. La finale est moyenne à longue, fumée, légèrement sèche, tourbée et salée, sur la fumée tourbée, un peu de fruits secs et exotiques, ainsi qu’une touche de réglisse salée.
Impression générale : Un très bon BenRiach, avec une fumée tourbée persistante, légèrement salée, avec un peu de réglisse et de doux arômes fruités.
Score : 15/20 PA:D5


BenRiach 2005 Port Peated Batch 14, OB, 53.1%, B:2017, cask 2679, 713 bouteilles. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Sec, tourbé, floral, intense, légèrement sucré et vineux, la fumée tourbée sèche, le cacao, le goudron et de légers arômes vineux secs.
Bouche : Vineux, intense, tourbé, aromatique, sucré, sur la barbe à papa, les fraises, de doux arômes vineux, de la fumée tourbée aromatique et sèche, avec un léger parfum. La finale est moyenne à longue, sèche, aromatique, légèrement parfumée, vineuse et sirupeuse, sur les fruits secs, les baies rouges et une fumée tourbée aromatique, sèche et légèrement goudronneuse.
Impression générale : Une association entre un BenRiach sec, tourbé et aromatique, associés avec des arômes riches, doux et sucrés. Bon, même si l’association des arômes n’est peut-être au goût de tout le monde.
Score : 13/20 PA:G6

07 Dec

Spécial Whisky Schiff ZH

Orkney Islands 2000, 17 YO, Acla Selection, 51.7%, B:2017, 120 bouteilles. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Rond, doux, légèrement fumé et maritime, avec un peu de brise marine, vanille et bruyère.
Bouche : Rond, légèrement maritime et épicé, sur la bruyère, les épices boisées, une légère fumée terreuse et un peu de crème. Dilué, il y a de légers arômes de noix. La finale est moyenne à longue, légèrement maritime et salée, sur la vanille, de légers arômes crémeux et boisés.
Impression générale : Un bon Highland Park moderne, avec les arômes typiques de cette distillerie, et quelques arômes crémeux en plus.
Score : 14/20 PA:A3


Orkney Islands 2002, 15 YO, Acla Selection, 51.7%, B:2017, 90 bouteilles. Prix:
Couleur : Or
Nez : Rond, légèrement floral et malté, sur le caramel, un peu de fumée tourbée, de brise marine, miel et mandarine.
Bouche : Rond, légèrement maritime et salé, sur la noix, un peu de caramel mou et dur, vanille, mandarine, et de légers arômes verts et floraux. La finale est de longueur moyenne, boisée, relativement salée, avec une légère fumée tourbée et maritime, quelques arômes terreux, de légers arômes citriques et de la bruyère.
Impression générale : Une version avec une influence discrète de sherry, proche du 2000, avec plus de caramel et moins d’arômes terreux. Ces deux malts proviennent d'une distillerie fondée en 1798 dans les Orcades.
Score : 14/20 PA:D3

06 Dec

Aultmore 25 YO, OB, 46%, B:2017. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Doux à très doux, floral, épicé, riche, sur le cuir, la cannelle, muscade, caramel dur, raisins secs, un peu de cacao et de mangue.
Bouche : Doux, rond, floral, sur le cuir, avec un peu de caoutchouc, baies rouges, groseille, mélasse, miel, chocolat noir, dattes, raisins secs et de légers arômes d’ananas. La finale est moyenne à longue, riche, épaisse, maltée, sur les raisins et fruits secs, orange, cuir, un peu de mandarine, cannelle, muscade et vieux livres.
Impression générale : Un très bon Aultmore maturé dans des ex-futs de bourbon, avant l’affinage en fûts de sherry. Le sherry contribue à des fruits secs et un aspect épais et sirupeux en bouche. Charmant.
Score : 16/20 PA:G1


Speyside 1973, 44 YO, The Nectar of the daily dram, 52.2%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Riche, intense, floral, aromatique, légèrement citrique, avec quelques arômes austères, aromatiques, et herbacés, et de la sève. Un très bon Speyside sherry agé, avec une influence qui ressemble à du fino.
Bouche : Riche, floral, rond, légèrement aromatique et austère avec un peu de brise marine, pêche, herbes aromatiques, sève et confiture d’orange amère. La finale est longue, intense, aromatique, légèrement herbacé, avec un peu de confiture d’orange amère, d’orange amère et quelques gouttes de miel. Diluée, elle devient plus aromatique et austère.
Impression générale : Un très bon whisky complexe, intense et aromatique, d’un fût de sherry qui suggère un fût de fino.
Score : 17/20 PA:D1

05 Dec

Cragganmore 1985 37.60 Oranges, spices and London honey, 29 YO, Scotch Malt Whisky Society, 52.4%, 182 bouteilles. Prix:
Couleur : Or
Nez : Doux, moelleux à très moelleux, floral, sur le miel, la bruyère, un peu de vanille et de tilleul.
Bouche : Moelleux, boisé, foral à très floral, doux, légèrement parfumé, sur le miel, la bruyère, un peu de poivre, vanille et fruits à chaire jaune. La finale est de longueur moyenne, florale, moelleuse, légèrement boisée, sur le miel, la bruyère, la vanille et fruits à chaire jaune, avec un peu de coing et de mirabelle.
Impression générale : Un Cragganmore moelleux à très moelleux, floral, légèrement parfumé, sur de légers arômes de fruits à chaire jaune, un peu boisé en finale.
Score : 13/20 PA:A1


Cragganmore 1993,  20 YO, A.D. Rattray, 54.2%, B:2013, cask 1977. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Rond, floral à très floral, doux, légèrement aromatique et amer, sur le caramel dur, la bruyère, la vanille et un peu de melon.
Bouche : Rond à très rond, doux, sur le caramel dur, le miel et la vanille. La finale est de longueur moyenne, florale, douce, ronde, sur la bruyère, caramel dur et un peu de vanille. Diluée, elle devient plus épicée et avec peu de gouttes de poire.
Impression générale : Un Cragganmore doux, rond, relativement intense et avec un peu d’arômes de caramel dur.
Score : 13/20 PA:A1

04 Dec

Spécial Whisky Live Paris

Craigellachie 1999 Exceptional Cask Series for La Maison du Whisky, OB, 54.1%, B:2017. Prix:
Couleur : Or
Nez : Très frais, léger, floral, malté, légèrement crémeux, avec un peu de fruits du verger, vanille et miel. Bien équilibré.
Bouche : Riche, malté, crémeux, vert, juteux, sur les fruits du verger, miel, légers arômes floraux, douces épices, de l’herbe fraichement coupée et de la vanille. La finale est de longueur moyenne, riche, complexe, florale, herbacée, légèrement épicée, crémeuse et juteuse, sur les fruits du verger et de légères notes parfumées. Diluée, elle devient plus florale, amère et sur le tabac.
Impression générale : Un très bon Craigellachie, frais et crémeux, sur d’agréables arômes de fruits du verger et un peu de miel.
Score : 16/20 PA:A1


Spécial Berner Whiskymesse

Cragganmore 1989 “Art Nouveau Ladies”, The Whisky Agency, 52.1%, B:2016. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Floral, complexe, modérément épicé, avec une légère fumée, d’agréables arômes herbacés, de la bruyère, un peu d’agrumes et une touche de vanille. Frais et très agréable.
Bouche : Moelleux, complexe, herbacé, légèrement floral, sur la bruyère, le miel, un peu d’agrumes, de légers arômes cireux et citriques. La finale est moyenne à longue, cireux, légèrement aromatiques, sur les agrumes, un peu de tabac, de jus de citron, bruyère et une touche de brise marine.
Impression générale : Un très bon Cragganmore, moelleux, complexe, avec un peu d’agrumes et de légers arômes cireux. Très agréable.
Score : 15/20 PA:B2

03 Dec

Spécial The Whisky Show

Highland Park 1995 for The Whisky Exchange, Gordon & MacPhail, 53.2%, B:2017, cask 1498. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Terreux, légèrement fumé et tourbé, sur le miel de bruyère, la vanille, un peu d’humus, de légers arômes fruités (peau d’orange, baies de maquereaux et un peu d’orange). Relativement complexe.
Bouche : Intense, boisé, épicé, relativement citrique, sur la noix de coco, le zeste de citron, les baies rouges, un peu de miel de bruyère, vanille et agrumes confites. La finale est de longueur moyenne, riche, relativement intense et citrique, sur les agrumes, les pommes vertes, un peu de bruyère, la fumée tourbée et la brise marine. Diluée, elle devient légèrement plus terreuse, salée et fumée.
Impression générale : Un bon Highland Park, relativement intense et citrique, avec une agréable fumée tourbée terreuse.
Score : 15/20 PA:C3


Speyburn 15 YO, OB, 46%, B:2017. Prix:
Couleur : Or
Nez : Malté, boisée, épicé, légèrement poussiéreux, avec un peu de noix, d’orange, mandarine, caramel dur et des épices douces.
Bouche : Malté, rond, doux, floral, sur des épices douces, du miel, orange, un peu de mandarine, chocolat noir, miel de bruyère et fruits secs. La finale est de longueur moyenne, épicée, florale, légèrement amère et parfumée, avec un peu de miel, de mandarine, poivre, chocolat noir et zeste de citron.
Impression générale : Un bon Speyburn, riche, épicé et relativement boisé.
Score : 13/20 PA:D1

02 Dec

Spécial Whisky Schiff Zürich

Highland Park The Dark, 17 YO, OB, 52.9%, B:2017, 28000 bouteilles. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Rond, intense, relativement riche, légèrement fumé et salé, sur les caramels mous à la crème, un peu d’orange, de mandarine, cannelle, bruyère et une touche de mangue. Bien équilibré.
Bouche : Riche, intense, relativement épicé, sur le cuir, le caramel, diverses épices, de l’orange, une fumée tourbée persistante, un peu de condiments végétaux, des fruits secs, du cacao, tannins, cuir, bruyère, agrume et brise marine. La finale est longue, épicée à très épicée, fumée, sirupeuse, légèrement florale, sur la fumée tourbée, le cuir, les tannins, le cacao, le miel de bruyère, un peu de brise marine, orange, mandarine, cannelle, condiments végétaux et mélasse. Diluée, la fumée tourbée devient plus sèche et d’avantage sur les grains de café torréfiés.
Impression générale : Un très bon Highland Park, relativement fumée, avec une influence côtière et d’agréables aromes sherry épicés. Maturé exclusivement dans des fûts de sherry de premier remplissage, le sherry est bien équilibré sans dominer. Un whisky agréable. Le prix est légèrement plus bas que les Ice et Fire.
Score : 15/20 PA:G3


Highland Park Full Volume 1999, OB, 47.2%, B:2017. Prix:
Couleur : Or
Nez : Fumé, rond, légèrement tourbé et boisé, sur une légère brise marine, un peu de zeste de citron, vanille, de légers arômes crémeux et du miel.
Bouche : Fumé, légèrement tourbé et salé, sur la peau de citron, la noix de coco, vanille, une fumée tourbée relativement rond, un peu de miel de bruyère, de légers arômes citriques et de baies de maquereau. La finale est de longueur moyenne, fumée, légèrement florale, boisée et salée, sur la bruyère, un peu de fumée tourbée, vanille et noix de coco.
Impression générale : Un bon Highland Park, rond, relativement facile à boire, avec une douce et ronde fumée tourbée.
Score : 14/20 PA:A3

01 Dec

Spécial The Whisky Show

The Chita, OB, 43%, B:2017. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Léger à très léger, très doux, avec de légers arômes de vanille, mangue et fruits exotiques.
Bouche : Léger à très léger, très doux, sur les céréales, avec un peu d’amidon, pêche, mangue et fruits exotiques. La finale est de longueur moyenne, légère, douce, légèrement épicée, avec un peu de vanille, mangue et jus de poire. Diluée, elle devient plus épicée et avec de légers arômes vineux.
Impression générale : Un whisky de grain, léger, doux, avec de légers à très légers arômes de fruits exotiques. Un peu fade. Maturé dans une combinaison de fûts de chêne américains, ex-sherry et ex-vins. Probablement un bon whisky pour les cocktails.
Score : 09/20 PA:A1


Carsebridge 1982, 34 YO, Signatory, 49.4%, B:2017, cask 74603. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Très doux et moelleux, légèrement sur les céréales, avec un peu de vanille, vernis, de légers arômes épicés et fruités.
Bouche : Moelleux à très moelleux, sur les céréales, le vernis, un peu de lait en poudre, abricots secs et pêche. La finale est courte à moyenne, sur les céréales, avec un peu de fruits secs et de légers arômes crémeux.
Impression générale : Même si il est âgé et moelleux, il n’est cependant pas très complexe ou intense.
Score : 10/20 PA:A2

30 Nov

Spécial The Whisky Show

Widow Jane, 10 YO, OB, 45.5%, B:2016, cask 1089. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Doux, épicé à très épicé, sur la mélasse, la cannelle, muscade, mélasse, légèrement terreux, sur le grain de café torréfié et de sucre brûlé.
Bouche : Epicé à très épicé, relativement round et doux, sur la cerise, les fruits secs, raisins secs, mélasse, pêche, abricot, cannelle, muscade, sucre glace et poivre. La finale est moyenne à longue, intense, épicée, légèrement poivrée, sur les noix, la cannelle, muscade, un peu de girofle, sucre glace, pêche et sucre brûlé.
Impression générale : Un riche et intense whiskey épicé, relativement rond, avec d’agréables arômes épicés et de sucre brûlé. Un whiskey de New York (city)
Score : 14/20 PA:A1


Sonoma Cherrywood Rye, OB, 47.8%, B:2017. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Très doux, épicé, légèrement savonneux, rond, vineux, poivré, sur la girofle, la cerise, les fruits secs, la confiture d’orange amère, cannelle et mélasse.
Bouche : Doux, savonneux, boisé, sur le pain complet, les cerises, girofle, de légères épices, cannelle, muscade et cardamome. La finale est moyenne à longue, douce, épicée, intense, riche, sur les raisins secs, la cerise et les fruits confits, un peu de cannelle et muscade. Dilué, elle devient plus sur le jambon fumé et le barbecue.
Impression générale : Un bon Rye whiskey, originale, relativement doux et légèrement épicé. Un whiskey californien.
Score : 13/20 PA:D1

29 Nov

Spécial The Whisky Show

Cardhu 12 YO, OB, 70 Proof, B:1970s. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Doux, moelleux, juteux à très juteux, légèrement malté, cireux et herbacé, sur le miel, la poire, un peu de fumée tourbée, de légers arômes minéraux et du pamplemousse rose.
Bouche : Léger, amidonné, moelleux, légèrement austère et citrique, avec un peu de fumée tourbée, de miel, pamplemousse, de légers arômes aromatiques légèrement amers. La finale est de longueur moyenne, aromatique, légèrement fumée et amère, avec un peu de caramel, pamplemousse, une légère fumée tourbée, de vanille et de mandarine.
Impression générale : Un bon Cardhu vieille école, relativement différent de la production actuelle, plus tourbée et austère. Un bon whisky, même si un peu moins intense que la version à 43% pour l’Italie.
Score : 14/20 PA:C2


Blair Athol, OB, 70 proof, B:1970s. Prix:
Couleur : Or pâle- pâle
Nez : Léger, floral, légèrement moelleux, aromatique et amidonné, avec un peu de fumée tourbée rustique et légèrement minérale, de la mirabelle, mandarine et de sève.
Bouche : Floral, round, légèrement aromatique et amidonné, avec un peu de pollen, de la vieille fumée tourbée, coing, mirabelle et vanille. Relativement faible en intensité. La finale est courte à moyenne, légèrement épicée et fumée, avec un peu d’amidon, de noix, de sève, herbes aromatiques et mandarine.
Impression générale : Une version floral, ronde et légèrement austère de Blair Athol, avec une légère fumée. Un bon whisky, même si relativement plus faible et moins complexe que la version 80 Proof.
Score : 12/20 PA:C2

28 Nov

Spécial The Whisky Show

Talloch, A.B. Grant, 86 Proof, B:1960s. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Fumé, tourbé, doux, légèrement sur le grain, sur de la vieille fumée tourbée rustique, un peu de caramel, une touche d’agrumes et de brise marine. La finale est de longueur moyenne, sèche, fumée, tourbée, sur le barbecue, de la vieille fumée tourbée rustique, un peu de caramel, brise marine et suie.
Impression:  Un bon whisky sur une fumée tourbée sèche et rustique, avec un peu de brise marine. Un bon vieux whisky. Merci Nicolas.
Score : 15/20 PA:A5


Old Comber, 30 YO, OB, 40%, B: 1980s. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Très doux, gras, cireux, fruité, sur les fruits murs du verger, le miel, un peu d’abricots secs et de doux et secs arômes de sherry. Un très bon Pot Still irlandais
Bouche : Savonneux, boisé, sur l’eucalyptus, la sève de pin, un peu de poivre et de pamplemousse. Musqué. La finale est de longueur moyenne, boisée et amère, sur la sève de pin, un peu de miel, de pamplemousse et une légère fumée.
Impression générale : Un whiskey avec un charmant nez de Pot Still, mais un peu moins agréable en bouche, relativement savonneux et avec un peu de sève de pin. J’ai dégusté de meilleurs whiskies. Un whiskey d’une important valeur historique, car la distillerie d’Old Comber fut fermée en 1952 et considérée comme une des meilleures, si ce n’est la meilleure distillerie irlandaise. Embouteillé vers le milieu-fin des années 1980s.
Score : 13/20 PA:D1

27 Nov

Karuizawa Ocean Special Old Whisky, 12 YO, OB, 43%, B:1980s. Prix:
Couleur : Or
Nez : Très doux, sur les céréales, le caramel, un peu de sel et de poisson.
Bouche : Très doux, légèrement salé et sucré, sur les céréales, de légers arômes herbacés, un peu de carton, pêche, laque, vernis, et une touche de poisson sec. Dilué, il devient d’avantage sur l’infusion de coquilles de noix de Grenoble et un peu de diesel. La finale est de longueur moyenne, très douce, sur le caramel, le jus de pêche, un peu de diesel, de poisson séché et de miel.
Impression générale : Un whisky très doux, relativement léger, sur des céréales, un peu de pêche, miel et poisson séché. Inhabituel. Ressemble à un blended whisky avec une proportion importante de whisky de grain.
Score : 12/20 PA:A1


Spécial Whisky Live Paris

Brenne, OB, 40%, B:2017. Prix:
Couleur : Or
Nez : Très doux, léger, sur la banane et banane verte.
Bouche : Très doux, léger, sur la banane et banane verte. La finale est de longueur moyenne, très douce, légère et sur la banane.
Impression générale : Un whisky qui ressemblait à une liqueur à la banane. Original, mais pas à mon gout.
Score : 08/20 PA:A1

26 Nov

Spécial The Whisky Show

Tomatin 36 YO, OB, 46%, B:2017. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Très fruité, légèrement austère et aromatique, sur la mangue, poire, mandarine, pamplemousse, un peu de cannelle, ananas et de légers arômes terreux. Très bon.
Bouche : Très moelleux, doux à très doux, fruité, sur la mangue, l’ananas, les fruits exotiques, le miel, un peu d’herbes aromatiques et herbacées, sorbet au citron, vanille et d’épices douces. Dilué, il devient légèrement plus citrique. La finale est de longueur moyenne, riche, intense, légèrement citrique, douce et aromatique, sur le melon, un peu d’herbes aromatiques, de pamplemousse, d’ananas et fruits exotiques, ainsi qu’une touche de tabac et de fumée.
Impression générale : Un excellent whisky, riche, intense et complexe, sur divers fruits (doux et citriques), ainsi que de légers arômes austères et aromatiques. Un assemblage de futs de bourbon et de sherry.
Score : 18/20 PA:G1


Tomatin Earth, OB, 46%, B:2017. Prix:
Couleur : Or
Nez : Frais, malté, tourbé, sec, jeune, avec une abondance de poire, vanille et un peu de pâte à gâteau.
Bouche : Frais, fruité, jeune, doux à très doux, légèrement crémeux, sur de la fumée tourbée, du jus de poire et un peu de caramel. La finale est courte à moyenne, frais à très frais, sur le pain grillé, le jus de poire, un peu d’arômes crémeux et de la fumée tourbée sèche.
Impression générale : Un jeune Tomatin doux à très doux, avec une fumée tourbée modérément tourbée.
Score : 10/20 PA:A5

 

25 Nov

Suntory Special Reserve Whisky, OB, 43%, B:1970s. Prix:
Couleur : Or
Nez : Vineux, épicé, sur le pruneau, le vieux bois mouillé, l’orange, le cuir, la laque et un peu de sauce de soja.
Bouche : Spécial. Sucré, doux, sur le thé froid, le miel, l’orange, un peu de cuir, orange, sauce de soja et jus de pruneaux. La finale est de longueur moyenne, douce, juteuse, sucrée, sur le pruneau, un peu d’orange, de laque et des arômes vineux. Dilué, il est d’avantage sur les noisettes.
Impression générale : « Un blend de malt whiskies distillés et agés à la distillerie de Yamazaki ». En autre mot, un Yamazaki. En terme d’arômes, on a une bonne dose de pruneaux et un peu de noisette, ce qui donne l’impression qu’une certaine proportion du whisky fut maturée dans des fûts de vins de pruneau. On est loin des single malts de Yamazaki.
Score : 11/20 PA:E1


Suntory Excellence 80th Anniversary, vatted malt of Yamazaki, OB, 43%, B:1980s. Prix:
Couleur : Or
Nez : Très doux, sur le pétrole, de doux aromes fruités, du pruneau, orange, un peu de vernis, laque et encense.
Bouche : Riche, épicé, moelleux, légèrement doux, sur la cannelle, orange, pelure d’orange, un peu d’agrumes, pêche, laque, miel, bois précieux, eau de rose et de légers arômes terreux. La finale est de longueur moyenne, douce à très douce, crémeuse, fruitée, sur l’orange, la pelure d’orange, la cannelle, un peu de laque, de fruits secs, miel et une touche d’herbe aromatique.
Impression générale : Un bon malt whisky, relativement doux, sur des fruits secs et confits. Plus complexe et élégant que le Special Reserve.
Score : 13/20 PA:D1

24 Nov

Spécial Whisky Live Paris

FEW Bourbon, OB, 46.5%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Doux à très doux, moelleux, relativement doux, sur les céréales, la cannelle, miel, pêche, abricot, un peu de sirop d’érable rt les céréales cuites.
Bouche : Très doux, moelleux, épicé, sur les céréales cuites, l’orange, la mandarine, un peu de peau d’orange, cannelle et sirop d’érable. Bien équilibré. Diluée, elle devient plus  crémeuse. La finale est de longueur moyenne, douce, riche, intense, épicée, moelleuse, crémeuse, sur les céréales, la pêche, l’abricot, la mélasse et diverses épices.
Impression générale : Un très bon Bourbon, doux, moelleux, sur des épices douces et de belles notes fruitée. Je l’ai fortement apprécié.
Rating : 15/20 PA:A1


FEW Rye, OB, 46.5%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Epicé à très épicé, légèrement sec et sur la noix, avec un peu de mélasse, du miel épais, cannelle et un peu d’enveloppe de céréales broyées.
Bouche :  Sec à très sec, poussiéreux, épicé, légèrement parfumé et poivré, sur la noix, les épices douces, la mélasse, avec un peu de céréales complètes et de parfum. La finale est de longueur moyenne, sèche, épicée à très épicée, sur la confiture d’orange amère, l’orange, le gingembre, un peu de poivre, cannelle et muscade.
Impression générale : Plus sec que le Bourbon, mais il reste une version douce de whiskey de seigle (Rye).
Score : 14/20 PA:A1

23 Nov

Inchmoan 1992 Peated Island Collection, OB, 48.6%, B:2017. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Sec, tourbé à très tourbé, fermier, côtier, sur de la fumée tourbée, un peu d’ananas, de melon, vanille, cire d’abeille et de légers arômes floraux. Très bon et avec des arômes qui me rappellent les single malts de Brora.
Bouche : Côtier, tourbé à très tourbé, cireux, légèrement sec, goudronneux et fermier, avec un peu de citron, miel de bruyère, vanille, de légères herbes aromatique et de la fumée tourbée.  Dilué, des arômes d’ananas et de melon se dégagent. La finale est moyenne à longue, tourbée, sèche, légèrement cireuse, viandée, côtière et aromatique, avec un peu de citron, cire d’abeille, vanille et de légers arômes poivrés. Il y a longue rétro-olfaction tourbée, sèche, légèrement fermière et aromatique.
Impression générale : Un Inchmoan impressionnant, avec une fumée tourbée sale et fermière qui me rappelle celle des Brora du milieu-fin des années 1970s. Un whisky complexe, avec une superbe fumée tourbée que j’ai fortement appréciée. J’espère que Loch Lomond va continuer d’embouteiller des whiskies cette qualité !
Score : 17/20 PA:A6


Loch Lomond 1966, 44 YO, OB, 40%, B:2011, 1640 bouteilles. Prix:
Couleur : Paille-or
Nez : Riche, moelleux, doux, légèrement floral, avec de légères notes herbacées et mielleuses, un peu de poire et une touche de pêche.
Bouche : Epicé, doux, relativement léger et aromatique, sur les feuilles de tabac, l’amidon, un de peu miel liquide, fumée, de légers arômes marins et de noix de coco.  La finale est de longueur moyenne, légère, légèrement fumée, aromatique et amère, avec un peu d’agrumes et de fumée de tabac.
Impression générale : Le nez est très agréable et bon en bouche, avec un peu d’amertume et d’agrumes en finale, arômes qui deviennent plus intense après l’ajout d’un peu d’eau. Le plus vieux Loch Lomond jamais embouteillé. Léger, mais pas aussi faible que certains autres vieux whiskies, avec une très légère influence boisée. Un whisky agréable.
Score : 13/20 PA:A3

22 Nov

Spécial Whisky Live Paris

Koval Millet, OB, 40%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Très doux, crémeux, sur du bois juteux, des céréales fraichement broyées, des fruits du verger frais et verts. Agréable et frais.
Bouche : Frais, léger, doux à très doux, fruité, juteux à très juteux, avec de légères notes de pêche, abricot et melon mielleux. La finale est de longueur moyenne et sur les mêmes arômes.
Impression générale : Un whiskey très doux, léger et frais, élaboré avec une céréale rarement utilisée pour le whisky ; le millet. Cela me rappelle les soupes au millet de mon enfance. J’apprécie la douceur et fraicheur de cette céréale.
Score : 13/20 PA:A1


Koval Four Grains, OB, 47%, B:2017. Prix:
Couleur : Or-Viel or
Nez : Très frais, malté, sur diverses céréales broyées et de légers arômes crémeux Plus complexe, boisé et épicé que le millet. Sur une base proche du millet, même si la différence en composition en céréales est différente.
Bouche :  Juteux à très juteux, légèrement crémeux et herbacé, sur la vanille, pêche, abricot et de légers arômes doux et fruités, diverses céréales, un peu de miel et de fruits du verger. La finale est de longueur moyenne, douce, légèrement épicée et sur les mêmes arômes.
Impression générale : Un whisky avec la même fraicheur et douceur que le millet, légèrement plus complexe et épicée.
Score : 14/20 PA:A1

21 Nov

Spécial Whisky Live Paris

Octomore 2008, 7 YO, Rest & Be, 65.6%, B:2015, cask 2008000394. Prix:
Couleur : Or
Nez : Maritime à très maritime, sur une plage avec des algues séchant au soleil, une fumée tourbée sèche et une petite douceur en arrière-fond, ainsi que quelques arômes de racine. La tourbe est douce, devant plus phénolique et sur le pétrole avec le temps.
Bouche : Doux, légèrement jeune, très tourbé, salé à très salé, maritime, sur une fumée tourbée  sèche et goudronneuse, une légère douceur, de l’algue et un peu de citron confit. La finale est longue, goudronneuse, légèrement douce et jeune, sur la fumée tourbée goudronneuse et sèche,  le citron confit et l’algue, Diluée, elle devient plus médicinale et sur les racines.
Impression générale : Un Octomore légèrement doux et jeune, avec une longue retro-olfaction  sèche, goudronneuse et tourbée.
Score : 14/20 PA:A7


Octomore 8.3 Master Class 308 PPM, 5 YO, OB, 61.2%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Très tourbé, sec, maritime, sur le pain cuit sur un feu de tourbe, de l’algue, de la fumée sèche goudronneuse et tourbée, avec une touche d’aromes doux et vineux. Très intense.
Bouche : Jeune, boisé, légèrement doux et vineux, sur la fumée  tourbée sèche, un peu de cuire, de viande fumée, une légère douceur et un peu de raisin. La finale est moyenne à longue, jeune, boisée, tourbée, vineuse, légèrement goudronneuse et sur les racines.
Impression générale : Une version relativement jeune d’Octomore et même si l’orge est tourbée à 309 PPM, il ne semble pas plus tourbée qu’un Port Charlotte. La fumée tourbée est sèche et goudronneuse, complémentée par les arômes vineux provenant des différents fûts de vins utilisés pendant sa maturation.
Score : 13/20 PA:D6

20 Nov

Spécial Whisky Live Paris

Hellryer’s Road Original Roaring Fourty, OB, 46.2%, B:2017. Prix:
Couleur : Or
Nez : Extrêmement doux et malté, léger, frais à très frais, sur les poires, la vanille, un peu d’abricots et de doux fruits exotiques.
Bouche : Jeune, doux à très doux, vert, malté à très malté, floral, des poires vertes, un peu vanille, melon, et légers arômes herbacés. La finale est de longueur moyenne, douce à très douce, légèrement jeune, verte et amère, avec un peu de chique de tabac.
Impression générale : Un Hellyryer’s très doux, jeune, propre, frais et malté.
Score : 08/20 PA:A1


Hellryer’s Road Peated, OB, 46.2%, B:2017. Prix:
Couleur : Or
Nez : Très tourbé, doux, sec, goudronneux à très goudronneux, légèrement salé et maritime, avec un peu de melon, vanille, algues et de la fumée tourbée sèche et goudronneuse. Avec le temps, des arômes de pain grillé se dégagent. Agréablement tourbé.
Bouche : Doux à très doux, tourbé, sec, légèrement goudronneux, maritime, jeune, salé et malté, sur la fumée tourbée sèche, un peu de racines, vanille et suite. La finale est de longueur moyenne, sur de la fumée sèche et tourbée, avec un peu d’algues, de tabac, vanille, suie et noisettes. Diluée, il y a de légers arômes de cacahuète et de noisette. Avec une longue rétro-olfaction sur la fumée tourbée sèche.
Score : 12/20 PA:A6


Hellryer’s Road Lightly Peated for La Maison du Whisky, OB, 64.5%, B:2017. Prix:
Nez : Doux, malté, modérément tourbé, sur le melon, la vanille, du miel de fleur, un peu d’abricots et de fruits exotiques.
Bouche : Sec, tourbé, fruité à très fruité, sur la mangue, la papaye, les fruits exotiques, miel, fumée tourbée sèche, du miel de fleur, un peu de melon, vanille et de la fumée tourbée sèche, La finale est de longueur moyenne, sèche, tourbée, légèrement goudronneuse et maltée, sur la fumée tourbée sèche et une touche de cacahuète. Diluée, les arômes de cacahuète et de noisette sont légèrement plus intenses. Sur une rétro-olfaction, sèche, maritime et légèrement tourbée.
Impression générale : Un très bon whisky sec, tourbé et maritime de Tasmanie, avec une belle complexité et maturité.
Score : 14/20 PA:A5

19 Nov

Spécial The Whisky Show

Tomintoul 21 YO, OB, 40%, B:2017. Prix:
Couleur : Or
Nez : Rond, moelleux, herbacé à très herbacé, fruité, sur le miel, le pamplemousse rose, du bois juteux, vanille et melon.
Bouche : Moelleux, herbacé à très herbacé, fruité, doux, sur le miel, le pamplemousse rose, du bois juteux, un peu de mangue, fruits exotiques, vanille et melon. Dilué, il devient plus crémeux et sur les fruits exotiques. La finale est moyenne à longue, fruitée, douce, herbacée, maltée, crémeuse, sur le miel, les fruits exotiques, un peu d’agrumes et de vanille.
Impression générale : Un Tomintoul, moelleux, relativement complexe, malté et fruité, sur d’agréables fruits exotiques. Relativement intense, même si réduit à 40%. Un whisky avec un bon rapport qualité-prix.
Score : 15/20 PA: C1


Tomintoul 40 YO, OB, 43.1%, B:2017, 500 bouteilles. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Moelleux, doux, fruité à très fruité, sur la mangue, les baies à maquereau, le pamplemousse, un peu de fruits exotiques, bruyère et de l’orge fraichement broyée, avec une touche d’eucalyptus et d’herbes aromatiques.
Bouche : Chaud, complexe, épicée, sur le tabac, les fruits exotiques, la réglisse, le café, de légers arômes floraux, un peu de cuir, vanille, melon et une touche d’eucalyptus et d’herbes aromatiques. Diluée, des arômes de chocolat noir se dégagent. Diluée, elle devient plus légère. Subtile.
Impression générale : Un assemblage de 4 futs de chêne américain et le plus âgé de cette distillerie. Un whisky subtile, avec une mise en bouche chaude, sur les agrumes et les fruits tropicaux. Très bon, même si la finale était un peu légère.
Score : 16/20 PA: A1

18 Nov

Spécial The Whisky Show

Glen Scotia 25 YO, OB, 48.8%, B:2017. Prix:
Couleur : Or
Nez : Moelleux, légèrement huileux, avec un peu de brise marine, vanille, miel de bruyère, poivre et de légers arômes terreux.
Bouche : Moelleux à très moelleux, doux, légèrement huileux, avec un peu de fumée de diesel, de miel, bruyère, coing, melon et papaye. La finale est longue, moelleuse, légèrement salée, sur de la fumée de diesel, une fumée huileuse « sale », la bruyère, brise marine, un peu de vanille et melon. Diluée, elle devient plus cireuse et sur la fumée de diesel.
Impression générale : Un bon Glen Scotia, moelleux, sur une fumée de diesel relativement complexe, ainsi que certaine arômes de doux de miel et bruyère.
Score : 15/20 PA: A2


Glen Scotia 1992 for The Whisky Exchange, The Whisky Agency, 49.3%, B:2017. Prix:
Couleur : Or
Nez : Moelleux, gras, légèrement salé, minéral et maritime, sur la famille de diesel, un peu de coing, miel et agrumes. Plus rond que le 25 ans.
Bouche : Salé, épicé, poivrée, boisé, huileux, sur la brise marine, la fumée de diesel, un peu
d’agrumes confites, de bruyère, miel et poivre noire. La finale est de longueur moyenne, boisée, poivrée, amère et huileuse, sur des vieilles feuilles de tabac, de poivre noir, bruyère, fumée de diesel, vanille, un peu de coing et de girofle.
Impression générale : Un Glen Scotia agréable, moelleux et huileux, sur la brise marine et un peu de douceur mielleuse.
Score : 14/20 PA: A2

17 Nov

Spécial Whisky Live Paris

Benromach triple distilled 2009, OB, 50%, B:2017. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Très doux, léger, frais à très frais, malté à très malté et sur les poires.
Bouche : Très léger et doux, jeune, malté, sur de l’orge fraichement broyée, des fruits verts du verger et un peu d’olives vertes. La finale est courte à moyenne, douce, jeune et maltée, sur les fruits du verger et une touche de vanille et de pâte.
Impression générale : Un Benromach très léger et doux, qui semblait jeune et sur les fruits d verger encore vert. Le premier lot de Benromach issue de la triple distillerie de cette distillerie. Je suis curieux de tester des versions plus âgées de cette triple distillation.
Score : 09/20 PA:A1


Benromach 2009 for La Maison du Whisky, OB, 58.7%, B:2017, cask 116. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Doux, tourné, légèrement sec à malté, sur le pain grillé, les gouttes de poire et de l’orge fraichement broyée.
Bouche : Sec à très sec, jeune, doux, tourbé à très tourbé, sur le pain grillé au feu de tourbe, la suie, suie sèche, cendres, herbes aromatiques et une légère fraicheur. La finale est de longueur moyenne, sèche à très sèche, cendrée, sur la suie, de la fumée tourbée sèche et goudronneuse et du pain grillé au feu de tourbe.
Impression générale : Un bon Benromach sur une fumée tournée sèche et goudronneuse, et le pain grillé. Du même millésime que le Triple distilled mais semble plus vieux et mature.
Score : 14/20 PA: A7

16 Nov

Spécial Berner Whiskymesse

Bruichladdich 2006, 10 YO, The Whisky Chamber, 59.1%, B:2016, cask 1396. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Intense à très intense, riche, épicé, légèrement végétal et caoutchouteux, sur l’humus, la brise marine, le caramel dur, un peu de sel de mer, caoutchouc, algue, muscade et cannelle.
Bouche : Intense, maritime, salé, caoutchouteux, relativement végétal, sur le condiment végétal, le caramel dur et à la crème, un peu de caoutchouc, de baies rouges et de raisins secs. La finale est moyenne à longue, riche, épaisse, légèrement maritime et caoutchouteuse, sur les condiments végétaux, le caoutchouc, la cannelle, muscade, sel de mer et un peu d’algues. Diluée, elle devient plus florale et sur les oranges sanguines. Diluée, elle devient plus florale et sur les oranges sanguines.
Impression générale : Un Bruichladdich très intense et riche, relativement maritime et végétale, sur le caramel et un peu de caoutchouc.
Score : 13/20 PA:J2


Bruichladdich 1965, 24 YO, Gordon & MacPhail/ Turatello, 54.2%. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Doux, floral, complexe, tourbé, maritime, légèrement viandé et moelleux, avec un peu de cuir, d’algues, de chocolat et de bons arômes ronds sur les fruits cuits.
Bouche : Salé, boisé, maritime à très maritime, florale, épicée à très épicée (avec un peu de poivre), avec un peu de vieille fumée tourbée, d’algues, d’humus, de brise marine, de sel de mer, de melon et d’épaisses notes fruitées. Complexe. La finale est moyenne à longue, boisée, légèrement minérale, tourbée et fumée, avec un peu de fumée de diesel, d’algues, de sel de mer et de fruits cuits. Diluée, elle devient plus douce, mais reste relativement austère et légèrement aromatique.
Impression générale : Un très bon Bruichladdich gras et maritime, relativement tourbé et fumé, avec de légers arômes austères et aromatiques.
Score : 16/20 PA:E4

15 Nov

Spécial Berner Whiskymesse

Bruichladdich Sherry 1990 For Travel Retail, 25 YO, OB, 48.1%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Très doux et moelleux, fruité, légèrement salin, boisé et maritime, sur la cannelle, un peu de muscade, de légers arômes de tabac et terreux.
Bouche : Doux, moelleux à très moelleux, maritime, salé, légèrement fruité, sur la mandarine, l’orange, l’algue, le sel de mer, l’humus et un peu de tabac. La finale est de longueur moyenne, moelleuse, minérale, douce, sur le sel de mer, l’orange, la mandarine, un peu de miel, d’algues, muscade et cannelle, ainsi qu’une touche d’anis.
Impression générale : Un Bruichladdich moelleux, doux, légèrement minéral et maritime, qui semble un peu fatigué.
Score : 13/20 PA:G2


Islay (distilled at Bruichladdich) 1992, 24 YO, FEW barrels, 49.6%, B:2016, cask 2148, 204 bouteilles. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Doux, frais, élégant, légèrement minéral, sur les fruits du verger, melon et un peu de melon mielleux, avec une touche de fumée. Rafraichissant.
Bouche : Minéral, frais à très frais, légèrement fumé et tourbé, sur les fruits du verger, un peu de melon, de la fumée tourbée, brise marine, une touche de diesel et de melon mielleux. Dilué, il devient plus salé et tourbé. La finale est moyenne à longue, fraiche, légèrement fumée et salée, sur les fruits du verger et une touche de tabac.
Impression générale : Un Bruichladdich très naturel, sans influence notable du fut, tout en étant agréablement mature, sur les fruits du vergers frais et de légers arômes tourbés et maritime. Un whisky que j’ai beaucoup apprécié.
Score : 14/20 PA:A2

14 Nov

Karuizawa 1984, OB, 56.8%, B:2013, cask 3663, 354 bouteilles. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Très doux, moelleux, riche, épicé à très épicé, intense, complexe, sur le bois précieux, la laque, l’orange, le pruneau, la cannelle, la muscade, un peu de girofle, cendre, tannins et diverses épices. Très bon.
Bouche : Très floral, moelleux, rond, austère, légèrement aromatique, sur les herbes aromatiques, l’eucalyptus, la laque, le bois précieux, pruneaux, sauce de soja, orange amère et un peu de camphre. La finale est moyenne à longue, austère, aromatique, moelleuse, terreuse, sur les raisins secs, les herbes aromatiques, l’orange amère, de la sève d’arbre, eucalyptus, menthol et anis. Diluée, elle devient plus aromatique et terreuse, avec une touche de café.
Impression générale : Le nez était très douce et épicée, avec des arômes agréables de sherry, alors qu’en bouche il me rappelle un peu certains vieux Strathisla, avec des herbes aromatiques et austères. Le sherry n’est pas un whisky lourd ou épais de style Oloroso ou PX, mais plus proche du style Manzanilla ou Amontillado. Quelque peu inattendu, mais très bon. Merci N.
Score : 17/20 PA:G2


Karuizawa Geisha, 31 YO, 59.4%, B:2017, 225 bouteilles. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Viandé, végétal, moelleux, doux, rond, légèrement floral, sur du cuir de haute qualité, de l’orange, muscade, un peu de cannelle, confiture d’orange amère, de fruits exotiques, mandarine, raisins secs, fruits secs, cumin et anis. Proche du 1984, mais légèrement plus fruité et d’avantage sur le cuir.
Bouche : Riche, intense, floral, légèrement sec et tannique, avec une abondance d’ananas, sur l’orange, la mandarine, un peu de confiture d’orange amère, tannins, cuir sec, cannelle, girofle,  thé Pu-Ehr, aromes terreux, encens et laque. Diluée il devient plus doux et fruité. La finale est longue, florale, douce, moelleuse, légèrement sèche, tannique et amère, sur le cuir, le pruneau, la liqueur d’orange, l’orange, le bois de santal, les raisins secs, de légers arômes terreux, du vernis et laque. Diluée, elle devient plus fruitée, mais également plus amère et astringente.
Impression générale : Un bon, riche et intense Karuizawa, avec une agréable complexité, mais le bois est relativement présent, un peu trop à mon gout. Merci N.
Score : 16/20 PA:J1

13 Nov

Longmorn 1964 for Corti Brothers, 21 YO, 43%, B:1986. Prix:
Couleur : Or
Nez : Frais, très aromatique, herbacé, relativement fumé, léger, sur la suie, quelques notes métalliques, un peu d’eucalyptus, huile de lin, ainsi que de légères notes d’abricot, de vieille fumée et d’herbes aromatiques sèches (absinthe et fenouil).
Bouche : Léger, doux, herbacé, avec une abondance de miel liquide, sur la bruyère, eucalyptus, des herbes aromatiques, du fenouil, un peu d’eucalyptus et de légers arômes de fruits tropicaux. Dilué, il devient plus doux, légèrement plus fruité et mielleux. La finale est moyenne, douce, fruitée, herbacée, sur le miel, et de légères herbes aromatiques.
Impression générale : Un Longmorn infusé avec du miel liquide ? l’influence du bois est très légère ce qui permet au distillat de s’exprimer : doux, légèrement fruité, avec un très bel équilibre et une légère fumée.
Score : 17/20 PA:A2


Spécial Whisky Live Paris

Longmorn 1989, 28 YO, Vallinch & Mallet, 45.4%, B:2017, cask 17-0128. Prix:
Couleur : Or
Nez : Moelleux à trè moelleux, riche, floral, fruité, sur les fruits cuits, la mirabelle, le coing, le melon, un peu de vanille, légèrement herbacé et mielleux, ainsi qu’une touche de fumée.  Très élégant.
Bouche : Très moelleux, doux, riche, floral, relativement parfumé, légèrement épicé, boisé et fumée, sur le miel, des herbes fraichement coupées, un peu de noix, de fruits vert du verger, un peu de melon vert et de feuilles de tabac. La finale est de longueur moyenne, florale à très florale, parfumée, amère, sur la paille, des fleurs fraiches et fraichement coupées, un peu de tabac et de caramel amer, ainsi que des pommes vertes. Diluée, elle devient plus amère et parfumée.
Impression générale : Un complexe Longmorn, moelleux, avec de belles notes fruitées et relativement florale, verte et parfumée en bouche.
Score : 15/20 PA:A1

12 Nov

Spécial The Whisky Show

Longmorn 16 YO, OB, 48%, B:2017. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Doux, moelleux, malté, légèrement crémeux et fruité, sur les fruits du verger, la vanille, un peu de banane et de raisin sec. Plus rond et complexe que le Distiller’s Choice.
Bouche : Doux, rond, malté, légèrement épicé et crémeux, sur les fruits du verger, de belles notes épicées, un peu de noix et d’arômes floraux et parfumés. La finale est moyenne à longue, florale, parfumée, légèrement maltée et crémeuse, avec un peu de feuilles de tabac, de zeste d’orange, d’orange amère, des fleurs parfumées, du foin et de l’anis.
Impression générale : Un Longmorn supérieur au Distiller’s Choice, plus intense, complexe et équilibré. Bon.
Score : 13/20 PA:C1


Longmorn Distiller’s choice, OB, 40%, B:2017. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez ; Doux, floral, boisé, légèrement poussiéreux et malté, avec un peu de vanille, une touche de gingembre, de pommes et de noix.
Bouche : Floral, parfumé, sur les pommes vertes, un peu d’eau de vide, amande, vanille et arômes floraux. La finale est courte à moyenne, relativement insipide, florale et amère. Diluée, elle devient plus insipide, avec juste quelques arômes d’eau de vie et de légers arômes floraux amers.
Impression générale : Un Longmorn relativement insipide et jeune. J’apprécie normalement bien les produits de cette distillerie. Probablement trop réduit. Mieux vaut déguster les précédentes éditions ou le nouveau 16 ans. Lors d'une précédante dégustation, je l'avais bien apprécié. Variation entre batch ou problème avec l'échantillon?
Score : 08/20 PA:B1

11 Nov

Spécial Berner Whiskymesse

Balvenie Tun 1509 Batch 4, OB, 51.7%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Malté, frais, légèrement doux, sur la vanille, les épices boisées, la mandarine, un peu de cannelle, cuir, orange et miel. Sent comme un fût de sherry de chêne américain.
Bouche : Epicé, boisé, relativement propre, malté à très malté, sur le miel de bruyère, la vanille, l’orange, la cannelle, un peu de cacao et de crème vanille. La finale est de longueur moyenne, fraiche, maltée, épicée, avec un peu d’orange et de mandarine.
Impression générale : Un bon Balvenie, relativement boisé, avec une influence relativement fraiche et propre de sherry. Semble plus jeune et boisé que la précédente édition.
Score : 14/20 PA:D1


Spécial The Whisky Show

Balvenie 14 YO Caribbean Cask, OB, 43%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Doux, malté à très malté, crémeux, doux, sucré, sur le sucre brun, la noix de coco, la vanille, un peu de mélasse et de caramel dur.
Bouche : Sucré, malté, légèrement crémeux, sur de l’orge fraichement broyée, un peu d’ananas, de doux arômes sucrés, la mélasse, le miel et le caramel mou. La finale est de longueur moyenne, maltée, légèrement vineuse, sucrée et boisée, avec un peu de vanille et une influence sèche du Porto. Relativement frais.
Impression générale : Un Balvenie frais, malté et boisé maturé dans des ex-fûts de bourbon avant d’être affiné en fût de Rhum des caraïbes.
Score : 11/20 PA:D1


Balvenie 2002 Peat Week, 14 YO, OB, 48.3%, B:2017. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Malté, crémeux, tourbé, goudronneux, légèrement aromatique, sur le vanille, le goudron, un peu de suie, de la fumée tourbée sèche et du miel. Agréable.
Bouche : Doux, malté, rond, tourbé, fumé, légèrement goudronneux, sur le lard fumé, un peu de barbecue, fumée tourbée, réglisse, miel, et une touche de sel et d’herbes aromatiques. La finale est de longueur moyenne, fumée, goudronneuse, maltée, avec un peu de miel, de fumée tourbée sèche et goudronneuse, la réglisse, le cacao et une touche de sel.
Impression générale : un très bon Balvenie original qui combine de doux arômes maltés avec une belle fumée tourbée goudronneuse. L’ensemble est relativement doux et bien équilibré. Préparé avec de l’orge tourbée (30 ppm) et non-maturé dans des ex-futs de whiskies tourbés.
Score : 14/20 PA:B4

10 Nov

Spécial Whisky Live Paris

BenRiach 2006 For La Maison du Whisky, 11 YO, OB, 57.6%, B:2017, Sauternes, cask 1856. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Doux, floral, épais, fruité à très fruité, vineux, sucré, riche, sur une abondance de fruits secs, raisins secs, mélasse, raisins et quelques fruits exotiques.
Bouche : Doux à très doux, sucré, riche, sur le raisin, les fruits secs et exotiques, le vin blanc doux, de légers aromes boisés et mielleux. La finale est de longueur moyenne, douce à très douce, sucrée à très sucrée, sur le raisin, les fruits exotiques, le melon, le vin blanc doux et sucré, et de légers arômes boisés et floraux. Diluée, elle devient plus boisée et vineuse.
Impression générale : Une version boisée, douce à très douce de BenRiach, avec une intense influence de vin blanc doux et sucré. L’affinage du fût de Sauternes est très présent.
Score 14/20 PA:G1


BenRiach Cask Strength batch 1, OB, 57.2%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Epicé, légèrement boisé et floral, avec un peu de gingembre, de légers arômes maltés et floraux, ainsi qu’un peu de fruits du verger.
Bouche : Légèrement boisé, épicé et floral, avec un peu de gingembre, vanille, miel, de légers arômes fruités, avec une touche de melon et mandarine. La finale est de longueur moyenne, épicée, boisée, avec un peu de gingembre, vanille, une touche de miel, des épices et de la confiture d’orange amère. Diluée, elle devient plus douce et d’avantage sur les fruits du verger.
Impression générale : Un relativement bon BenRiach, épicé et boisé, légèrement floral et avec un peu de gingembre.
Score : 11/20 PA:C1

09 Nov

Spécial Berner Whiskymesse

Orma Corvatsch 2013, OB, 44%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or-rouge
Nez : Doux à très doux, malté, crémeux, vineux, sur le raisin, un peu de fumée tourbée, vanille, poivre et  gingembre.
Bouche : Doux, vineux à très vineux, malté, épicé, poivré, minéral, sur le raisin rouge, la vanille, le sucre et le jus de raisin. La finale est de longueur moyenne, très douce et vineuse, minérale, avec des arômes sucrés de Porto. Diluée, elle devient plus vineuse.
Impression générale : Un assemblage de fut de Pinot noir (vin rouge) et de Porto. Le whisky est très doux, avec un bon côté minéral et de forts arômes vineux. Pour les amateurs de wineshky. Un whisky maturé sur le glacier de Corvatsch sur les hauteurs de St-Moritz.
Score : 10/20 PA:G1


Orma 11-4 Pinot Noir 2011, OB, 44%, B:2017. Prix:
Couleur : Ambre rouge
Nez : Très doux, malté à très malté, crémeux, vineux, sur la vanille et les fruits secs.
Bouche :  Sec, épicé, poivré, épais, vineux à très vineux, boisé, sur le poivre, le vin rouge, de légers arômes minéraux, fraises et autres épices. La finale est de longueur moyenne, très douce et vineuse, poivrée, sur les fraises et de légères notes minérales. Diluée, elle est d’avantage sur le poivre noir et la girofle.
Impression générale : La qualité de ce whisky est bonne, mais dominée par le vin rouge. Trop pour moi. Pour les amateurs de wineshky.
Score : 09/20 PA:G1

08 Nov

Spécial Whisky Live Paris

GlenDronach 1993 for La Maison du Whisky and The Nectar,  24 YO, OB, 52.4%, B:2017, cask 401. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Floral, propre, sur le cuir, les épices, la cannelle, l’orange, un peu de cacao, orange et chocolat en poudre.
Bouche : Riche, intense, fumé, très épicé, sur la cannelle, girofle, le chocolat noir, de légers arômes tourbés  et terreux. La finale est moyenne à longue, sèche, légèrement tannique, amère et astringente, avec un peu de racines, de zeste d’orange, confiture d’orange amère, café amer, gingembre et girofle.
Impression générale : Une version relativement amère et terreuse de GlenDronach, sur les tannins et épices. Trop amer à mon gout.
Score : 13/20 PA:I1


GlenDronach 1995 for La Maison du Whisky, OB, 48.9%, B:2017, cask 3054. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Intense, floral, doux, riche, sur des fleures douces, la vanille, de légers arômes crémeux, la cannelle, cacao, orange, mandarine, humus et de délicats arômes boisés.
Bouche : Doux, floral, riche, fruité, sur l’orange, la mandarine, un peu de baies, cannelle, muscade and fruits secs. La finale est de longueur moyenne, douce, légèrement fruité et caoutchouteux, sur la cannelle, la réglisse, l’orange, le chocolat au lait, le miel et le caoutchouc brulé.
Impression générale : Un bon GlenDronach riche et doux, avec de légers arômes de caoutchouc.
Score : 14/20 PA:G1

07 Nov

Spécial Berner Whiskymesse

Tennessee 2003, The Whisky Agency, 52.6%, B:2017. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Doux, moelleux, équilibré, complexe, sur la pêche, l’abricot, la mélasse, un peu de cannelle, muscade, bois précieux, céréales cuites, et une touche de vernis et de laque.
Bouche : Très rond, doux à très doux, moelleux, légèrement amère, sur les céréales, le vernis, les tannins, l’orange, la mandarine, la cannelle, un peu de melon, de cire d’abeille, de bois toasté et de la muscade. La finale est longue, douce, moelleuse, élégante, riche, modérément épicé, sur l’orange, la confiture d’orange amère, la mélasse, l’orange, la pêche, un peu d’abricot, de cannelle, porridge, muscade, girofle et orange amère. Diluée, elle devient légèrement plus amère.
Impression générale : Un très bon whiskey moelleux, doux et bien équilibré. Bien fait.
Score : 15/20 PA:F1


Heaven Hill 1996 175th Anniversary, 20 YO, Cadenhead’s, 50.8%, B:2017, Prix:
Nez : Doux, très moelleux, légèrement doux, sur la mélasse, le sirop de mais, le miel, la cannelle, la pêche en boite et de légers arômes floraux. Plus crémeux que le TWA.
Bouche : Sec, doux, tendre, légèrement amer et astringent, sur des arômes doux et crémeux, le porridge, la cannelle, la muscade, un peu de confiture d’orange amère, l’orange amère, la girofle et la réglisse. La finale est de longueur moyenne, amère, parfumée, crémeuse, florale, sur l’orange amère, la cannelle et la girofle. Diluée, elle devient plus tannique et avec un peu de noix de coco.
Impression générale : Un whiskey doux, moelleux et crémeux, mais avec le bois bien présent.
Score : 12/20 PA:D1

06 Nov

Spécial Berner Whiskymesse

Ledaig 2000, 17 YO, Cooper’s Choice, 55.5%, B:2017, cask 800116. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Très tourbé, maritime, intense, sur une fumée tourbée minérale complexe, l’algue, le goudron, le camphre et un peu de poisson sec. Charmant.
Bouche : Intense à très intense, très tourbé, salé, citrique, maritime, sur le camphre, la fumée tourbée, l’iode, l’algue, une fumée tourbée minérale et un mélange d’agrumes. Dilué, il est d’avantage sur le désinfectant. La finale est longue, médicinale, tourbée, maritime, goudronneuse, sur l’iode, le camphre, la fumée tourbée, un peu d’algues et autres arômes médicinaux.
Impression générale: Un Ledaig très bon et médicinal, avec une charmante et complexe fumée tourbée.
Score : 16/20 PA:A6


Ledaig 2010 For Waldhaus Am See, 7 YO, Signatory, 46%, B:2017, cask 700383. Prix:
Score : Paille
Nez : Très tourbé, sec, goudronneux, maritime à très maritime, propre et salé.
Bouche : Très tourbé, intense, boisé, maritime, légèrement doux et jeune, sur le goudron, la fumée tourbée, l’algue, la racine de réglisse, le sel de mer, l’iode, le camphre, une légère douceur et de la corde de chanvre. La finale est de longueur moyenne, très tourbée, goudronneuse, sur la fumée tourbée sèche, les racines, de légers arômes médicinaux et maritime, une fumée tourbée complexe et maritime. Légèrement jeune. Diluée, elle semble plus jeune.
Impression générale : Même si il n’est pas très vieux, il montre déjà une belle maturité, avec une fumée tourbée complexe.
Score : 13/20 PA:A7

05 Nov

Spécial Whisky Live Paris

GlenDronach 1991 Kingsman, 25 YO, OB, 48.2%, B:2017, 2500 bouteilles. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Doux, moelleux, riche, épicé, fruité, légèrement floral, sur la cannelle, l’orange, la mélasse, les fruits et raisins secs et du cuir de haute qualité.
Bouche : Riche, intense, moelleux, épicé à très épicé, sur l’orange, le gingembre, la confiture d’orange amère, le cacao, les truffes au chocolat, la cannelle, le bois précieux, légèrement terreux et sur diverses épices. La finale est moyenne à longue, riche, épicée, complexe, légèrement terreuse, sur diverses épices, un peu d’orange amère, de mandarine, de cuir et du cacao. Diluée, elle est d’avantage sur le cacao.
Impression générale : Il s’agit peut-être pas du whisky le plus intense ou complexe, mais j’ai apprécié son élégance et ses agréables arômes épicés.
Impression générale : Un GlenDronach propre, agréable, rond et sherry, avec d’agréables arômes épicés.
Score : 16/20 PA:G1


GlenDronach Cask Strength batch 6, OB, 56.1%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Intense à très intense, floral à très floral, propre, sur l’orange, la cannelle, le bois précieux, les fruits secs, l’orange et le cacao. Très doux.
Bouche : Floral à très floral, riche, sur les tannins, le bois précieux, la confiture d’orange amère, les oranges confites, la cannelle, le gingembre et le pain d’épice. La finale est de longueur moyenne, épicée, avec une abondance d’orange, de la cannelle, de doux arômes floraux, des pruneaux, du bois précieux et de vieux meubles.
Impression générale : Un GlenDronach propre, riche, et rond, avec d’agréables arômes épicés.
Score : 15/20 PA:H1

04 Nov

Spécial Whisky Live Paris

Macallan Edition N°2, OB, 48.2%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Riche à très riche, intense, floral, épicé, sur l’orange, les fruits secs, raisins secs, un peu de mandarine, cannelle et une touche de girofle.
Bouche : Riche, doux à très doux, moelleux, sur des épices douces, du cacao, un peu de cuir, du chocolat au lait, de la cannelle, muscade et caramel dur. La finale est de longueur moyenne, riche, épicée, douce, florale, sur le cacao, la cannelle, un peu de cuir, de noix, de doux arômes fruités, du miel, melon, mandarine, orange et une touche de mangue. Diluée, elle devient plus épicée.
Impression générale : Un Macallan riche, doux, fruité et légèrement crémeux, avec une agréable intensité. Il est agréable de déguster à nouveau des bons Macallan à des prix raisonnables. Plus de Macallan comme celui-ci !
Score : 14/20 PA:G1


Spécial The Whisky Show

Macallan Edition N°3, OB, 48.3%, B:2017. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Intense, propre, floral, épicé, légèrement parfumé, avec un peu de baies rouges, de la laque, diverses épices, du cuir de haute-qualité et du chocolat au lait. Un peu plus élégant que le N°2.
Bouche : Riche, intense, floral, élégant, épicé à très épicé, bien équilibré, avec un peu de fraises, cannelle, cuir, cacao, un peu de parfum et une touche de fruits doux et de miel.
Impression générale : Un autre très bon Macallan, légèrement plus élégant et parfumé que le N°2. La qualité est très bonne, avec un profil aromatique proche du Rare Casks. Très bon, même si pas aussi intense et complexe que les vieux Macallan embouteillés au débuts des années 2000.
Score : 15/20 PA:H1


Macallan 12 YO Sherry, OB, 40%, B:2017. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Rond, doux, floral, tendre, légèrement végétal, sur la cannelle, les épices douces, un peu de gingembre, laque et orange.
Bouche : Floral, tendre, légèrement amidonné, sur le caramel dur et mou, la mandarine, des fleurs légèrement parfumées, un peu d’orange, de baies et de cannelle. La finale est de longueur moyenne, douce, tendre, florale, légèrement épicée, sur le miel, la mandarine et un peu de cannelle. Diluée, elle devient plus épicée.
Impression générale : Un version tendre (« molle ») de Macallan, relativement douce, avec une influence modérée du sherry. Avec de l’eau, il devient plus épicé et agréable. Une approche douce à Macallan.
Score : 10/20 PA:E1

 

03 Nov

Spécial Whisky Live Paris

Kavalan Amontillado, OB, 56.3%, B:2017, cask AM110314027A. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Doux, épicé, floral, sur le bois exotique, un peu de laque, cacao, grains de café torréfiés, vanille, de légers arômes herbacés et du caramel mou.
Bouche : Riche, aromatique, légèrement floral, sur le caramel mou, le cacao, cuir, menthe, café, herbes aromatiques, confiture d’orange amère, cerises et un peu de citron. La finale est de longueur moyenne, ronde, complexe, bien équilibrée, avec un peu de tannins, cuir, menthe, herbes aromatiques, confiture d’orange amère, cerises, raisins secs, cannelle, un peu de girofle, muscade et cacao.
Impression générale : Un autre Kavalan, de la même qualité que le Manzanilla mais plus aromatique.
Score : 16/20 PA:F1


Kavalan Manzanilla, OB, 57.8%, B:2017, cask MA110223010A. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Riche, intense, doux, complexe, sur le cuir, melon, orange, un peu caramel au beurre salé, des fruits secs, du cacao, de la menthe fraiche et de pommes vertes. Très bon.
Bouche : Riche, épicé, rond, floral, sur le cacao, la menthe, les pommes, la vanille, les abricots secs, la cannelle et un peu de caramel au beurre salé. La finale est de longueur moyenne, ronde, riche, légèrement florale, sur le cuir, le cacao, le caramel dur, l’orange, la mandarine, la menthe, cannelle, fruits secs, raisins secs, et un peu de sel de mer. Diluée, elle devient d’avantage sur les grains de café torréfiés.
Impression générale : Un très bon Kavalan, riche, complexe, épicé et bien équilibré. Bien fati.
Score : 16/20 PA:G1

02 Nov

Spécial The Whisky Show

Irish Single Malt for The Whisky Exchange 1990, 27 YO, The Whisky Agency, 46.8%, B:2017. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Doux, moelleux, complexe, élégant, équilibré, sur les fruits exotiques (lychees, melon, mangue, fruits de la passion et autres fruits comme la papaye), avec de légers arômes herbacés et crémeux.
Bouche : Doux, moelleux à très moelleux, épicé, fruité à très fruité, légèrement boisé et crémeux, sur la cannelle, la muscade, la mangue, la papaye, le poivre blanc, un peu de banane flambée et autres fruits exotiques. La finale est de longueur moyenne, moelleuse, fruitée, légèrement amidonnée et boisée, avec un peu d’agrumes, de fruits du verger et exotiques.
Impression générale : Un très bon whiskey irlandais, avec un charmant nez plein de fruits exotiques, devenant relativement moelleux et doux en bouche, avec de légers arômes boisés en finale. Même si il est un peu moins intense que les précédents embouteillages, il est  très agréable.
Score : 16/20 PA:B1


Spécial Whisky Live Paris

Irish Pot Still Chestnut finish, Method and Madness, 46%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or-brun
Nez : Malté, crémeux, frais et sur une agréable intense purée de marron, avec de légers arômes floraux, épicés, de miel de forêt et d’humus.
Bouche : Juteux, doux, rond, gras, fruité à très fruité, sur le miel, le coing, la purée de marron, la mangue, l’abricot, la pêche et l’orange. La finale est moyenne à longue, riche, douce, maltée, légèrement épicée et poivrée, sur l’orange, la pêche, la purée de marron, cannelle, tannins et un peu d’abricots.
Impression générale : Un Pot Still irlandais relativement gras, fruité et riche, avec des arômes prononcés de purée de marron. Un assemblage de fûts de bourbon et sherry, avec une maturation finale en ex-fûts de châtaignés  français. Une expérimentation originale, qui s’est vendue en quelques jours.
Score : 14/20 PA:E1

01 Nov

Spécial The Whisky Show

Teeling Brabazon N°1 Sherry, OB, 49.5%, B:2017. Prix:
Couleur : or
Nez : Doux, moelleux, riche, fruité, sur le miel, les fruits confits, l’orange et de légères notes terreuses. La finale est de longueur moyenne, douce, moelleuse, légèrement terreuse, avec un peu de cuir et de légers arômes végétaux. Diluée, elle devient d’avantage sur le cuir, le gingembre et les arômes terreux.
Impression générale : Un bon whiskey, relativement épicé, sur le cuir et quelques arômes terreux. Les arômes boisés sont relativement prononcés.
Score : 12/20 PA:F1


Teeling Brabazon N°2 Port, OB, 49.5%, B:2017. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Relativement épicé, légèrement boisée, doux, jeune et sucré, sur des arômes vineux doux et sucrés, raisins secs, raisins, un peu de pina colada et des fruits à chaire jaune confits. Une influence relativement douce et sucrée du Porto.
Bouche : Doux, sucré, vineux, doux à très doux, avec un peu de pina colada, de légers arômes boisées et de caramel dur. La finale est de longueur moyenne, douce, sucrée, sur des arômes fruités et vineux doux.
Impression générale : Un bon single malt irlandais, avec une influence relativement douce et sucrée du Porto. J’ai apprécié l’influence du Porto, même si il n’est pas complètement intégré avec le distillat.
Score : 14/20 PA:F1

31 Oct

Spécial The Whisky Show

Teeling The Revival Volume 3 Pineau des Charentes, 14 YO, OB, 46%, B:2016. Prix:
Couleur : Or
Nez : Doux, moelleux, sucré, vineux, sur la noix de coco, poire, ananas et un peu de fruits confits.
Bouche : Très doux, sucré, sur l’ananas, des arômes fruités doux et sucrés, un peu d’ananas, de miel, des herbes légèrement aromatiques et amères, et de légères notes vineuses. La finale est de longueur moyenne, douce à très douce, légèrement citrique, amère et aromatiques, avec un peu de sève de pin, des herbes aromatiques, ananas sec, noix de coco et une légère amertume.
Impression générale : Un Teeling doux et moelleux, avec des arômes vineux doux et sucrés, principalement sur l’ananas, avec une peu de noix de coco et de légères notes amères et aromatiques. Très bon, et avec un profil aromatique original et agréable.
Score : 15/20 PA:C1


Teeling the Revival Volume IV (4) Muscat, OB, 46%, B:2017. Prix:
Couleur : Or pâle-or
Nez : Relativement sec et vineux, vers, sur le raisin, la sciure, un peu de fruits du verger, vanille et melon.
Bouche : Sec, boisé, épicé, légèrement poivré, vert, doux et vineux, sur le miel, le raisin, un peu de fruits du verger et une douceur qui se développe avec le temps. La finale est de longueur moyenne, douce, légèrement verte, vineuse et aromatique, avec un peu de poivre, du vin sec et un peu de vanille.
Impression générale : Un whiskey bien différent du Batch 3, sur des arômes vineux relativement secs. Pas un whiskey facile.
Score : 13/20 PA:D1

30 Oct

Spécial The Whisky Show

Ballechin 2004 for The Whisky Exchange, 12 YO, OB, 54.5%, B:2017, cask 330, 251 bouteilles. Prix:
Couleur : Or
Nez : Très intense, tourbé et fermier, goudronneux, cendré, sur le barbecue, le pain grillé sur un feu de tourbe, un peu d’algue, de vanille et une touche d’herbe aromatique. Très bon.
Bouche : Initialement doux, il devient ensuite très sec et cendré, goudronneux, légèrement huileux, herbacé et aromatique, sur le barbecue, le pain grillé, un peu d’agrume, vanille, cannelle et girofle. La finale est moyenne à longue goudronneuse, cendrée, sèche à très sèche, légèrement florale, sur le barbecue, de légers aromes fermiers, un peu de vanille, camphre, une touche de caramel mou et dur et girofle. Diluée, elle devient plus sèche.
Impression générale : Un whisky très sec et cendré, sur le barbecue et de légères notes florales. Un Whisky bien fait, avec une tourbe sèche qui me rappelle certains Octomores.
Score : 14/20 PA:A7


Chichibu Peated for The Whisky Exchange 2012, OB, 63.2%, B:2017, cask 2088. Prix:
Couleur : Or
Nez : Tourbé à très tourbé, sec, goudronneux à très goudronneux, légèrement aromatique, maritime et médicinal, sur le barbecue, la vanille et un peu de lard.
Bouche : Très sec, fumé, aromatique, légèrement doux, sur le caramel dur, le miel, la fumée tourbée, un peu de caramel mou, goudron, vanille et réglisse. La finale est moyenne à longue, sèche, tourbée à très tourbée, légèrement goudronneux et côtier, avec un peu de fumée tourbée, aromatique et de fumée, de légères notes minérales et une touche de vanille.
Impression générale : Un bon single malt Japonais, sec et tourbé, avec des arômes proches de certains single malts d’Islay. Bien mature pour son âge. Un whisky prometteur et je me réjouis de déguster des versions plus âgées de Chichibu.
Score : 12/20 PA:A7

29 Oct

Spécial The Whisky Show

AnCnoc 24 YO, OB, 46%, B:2017. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Moelleux, riche, doux, floral, légèrement crémeux, sur le miel de bruyère, les fruits secs, raisins secs, un peu de cuir et d’orge fraichement broyées.
Bouche :  Epicé, floral, riche, citrique, légèrement boisée, sur le cuir, les tannins, les raisins secs, les fruits secs, un peu de vinaigre balsamique, orange, mandarine, noix,  confiture d’orange amère et sève d’arbre. La finale est longue, florale, riche, légèrement maltée, sur les épices, les fruits secs, de légères herbes aromatiques, épices boisées, un peu de poivre, noix, mélasse, cuir, caramel mou et vanille.
Impression générale : Un très bon AnCnoc complexe, moins boisé et épicé que le 18 ans, avec des arômes plus doux et intenses de sherry. Un whisky maturé en fût de bourbon, avec un affinage de 2 ans en fûts de sherry.
Score : 15/20 PA:E1


AnCnoc 18 YO, OB, 46%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Moelleux, doux, malté, précis, floral, sucré, sur le miel, la vanille, des épices légères, raisins secs, un peu d’orange, mandarine et citron.
Bouche : Epicé à très épicé, floral, légèrement amer, sur les agrumes, le poivre, la vanille, le caramel dur, le melon, de légers arômes crémeux, des pelures d’orange, des arômes boisées et un peu de baies à maquereau. La finale est longue, intense, épicée, boisée et modérément poivrée, sur le miel, la vanille, un peu d’arômes  de sherry sec et épicé.
Impression générale : Un AnCnoc boisé et épicé, avec une finale sur le sherry un peu sèche. Un bon whisky.
Score : 13/20 PA:C1

28 Oct

Spécial Whisky Live Paris

Aberlour Triple Cask, OB, 40%, B:2017. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Epicé, riche, malté légèrement floral et boisé, sur le miel, un peu de cannelle, muscade et des herbes aromatiques sèches.
Bouche : Léger, herbacé, malté, légèrement boisé aromatique, amer et terreux, sur la vanille, les noix, les fruits secs, la sève et le caramel dur, un peu d’orange et de mandarine. La finale est de longueur moyenne, florale, douce, ronde, sur les raisins secs, la cannelle, un peu de bruyère, orange et mandarine. Diluée, elle devient plus fruitée et sur le caramel.
Impression générale : Le whisky est relativement riche et épicé, mais un peu léger, probablement du à sa dilution à 40%, avec une finale agréablement fruitée et épicée. Un whisky disponible en grande surface pour la fin de l’année en France.
Score : 12/20 PA:D1


Aberlour Casg Annamh, OB, 48%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Doux, propre, rond, épicé, relativement riche, légèrement malté, sur le cake aux fruits secs, le pain d’épice, un peu de miel, mandarine, orange, une touche de cuir, cannelle et girofle. Plus rond, intense et complexe que le Triple Cask.
Bouche : Floral, relativement boisé, légèrement parfumé, épicé, terreux, amer et aromatique, avec un peu d’extraits boisés, poivre, bruyère, orange et cannelle. La finale est de longueur moyenne, boisée, florale, sur le gingembre, la cannelle, la vanille, de légers arômes de mandarine et orange.
Impression générale : Une version relativement boisée d’Aberlour sur le gingembre. Une version disponible chez les cavistes en France.
Score : 11/20 PA:D1


Aberlour 13 YO for La Maison du whisky, OB, 58.0%, B:2017, cask 34595. Prix:
Couleur : Ambre
Nez :  Riche, malté, intense, légèrement floral, sur la cannelle, la muscade, le cuir, le miel, l’orange, un peu de noix, de chocolat noir, de confiture d’orange amère et de fruits confits.
Bouche : Riche, malté, floral, riche, épicé à très épicé, sur la cannelle, la muscade, le cuir, les fruits secs, un peu de massepain, caramel mou et raisins secs. La finale est longue, riche, épicée, intense, sur la cannelle, muscade, fruits secs, raisins secs, une touche de gingembre, amande et figues. Diluée, elle devient d’avantage sur le caramel mou et dur.
Impression générale : Un très bon Aberlour, bien équilibré, riche et épicé, avec d’agréables arômes de fruits secs.
Score : 16/20 PA:E1

27 Oct

Spécial Whisky Live Paris

Glen Grant 1995, 21 YO, Signatory, 52.5%, B:2017, cask 88219/20, 384 bottles. Prix:
Couleur : Or
Nez : Doux, floral, sucré, frais, juteux, avec une d’herbe fraichement coupée, de vanille et de caramel.
Bouche : Doux, frais, épicé à très épicé, floral, juteux et citrique, sur le poivre, des fleurs fraiches, des épices boisées, un peu de poivre, vanille, miel et caramel. La finale est moyenne à longue, florale, sur le miel, le caramel dur, le bois juteux, un peu de pommes et agrumes.
Impression générale : Un Glen Grant frais, intense et relativement épicé.
Score : 13/20 PA:C1


Spécial The Whisky Show

Glen Grant 2005, Gordon & MacPhail, 43%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Riche, intense, floral, sur les fruits secs, le raisin sec, les baies rouges, un peu d’orge fraichement broyée, de la mandarine, orange et fleurs fraiches. Très agréable. Avec le temps, il devient d’avantage sur le caramel mou et dur.
Bouche : Juteux, frais, floral, épicé, sur le raisin, les fruits secs, la cannelle, l’orange, la mandarine, le caramel dur, un peu de caramel mou, fraises, de l’herbe fraichement coupée, une touche de vinaigre balsamique et persil. La finale est moyenne à longue, douce, juteuse, florale, légèrement boisée et épicée, sur le caramel mou et dur, un peu de baies rouges, raisin, légers arômes crémeux, orange et mandarine. Diluée, elle devient amère et plus sur le caramel.
Impression générale : Un très bon, riche et juteux Glen Grant, avec d’agréables arômes fruités et sucrée et de caramel.
Score : 14/20 PA:G1


Glen Grant 1954, Gordon & MacPhail, 40%, B:2014. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Riche à très riche, floral, légèrement fumé, tourbé et aromatique, sur les tannins, du cuir de haute qualité, raisin, dattes, un peu de figues, de chocolat noir, framboise, cannelle, muscade, girofle, eucalyptus et des herbes aromatiques légèrement austères. Excellent.
Bouche : Très doux, aromatique et riche, herbacé, légèrement floral et tannique, sur du vieux cuir, eucalyptus, un peu de menthol, du bois vieux et précieux, laque, herbes aromatiques, chocolat noir, quelques baies, fruits secs, rancio et encens. La finale est longue, élégante, douce, modérément tannique et amère, sur le rancio, le vinaigre balsamique, une délicate fumée tourbée, des fruits secs, orange, mandarine, raisins secs, dattes, figues, cire d’abeille et une touche de baies.
Impression générale : Un très vieux et complexe Glen Grant. Ayant passé près de 60 ans dans un fût, les tannins sont présents, mais sans être désagréablement astringents. Avec une élégante influence du sherry et une légère fumée tourbée. Très bon.
Score : 16/20 PA:H1

26 Oct

Spécial Whisky Live Paris

Springbank 1994, 23 YO, The Nectar of the Daily Dram, 50.6%, B:2017. Prix:
Couleur : Paille
Nez : Sec, tourbé, maritime, fumée et légèrement salé, avec un peu d’artichaut, des herbes aromatiques sèches, de la fumée de diesel et de légers arômes de racine. Un vieux style de Springbank.
Bouche : Complexe, moelleux, sec, salé, tourbé, fumé, légèrement, salé, minéral et aromatique, avec une légère influence fruitée et un peu de racines. La finale est longue, propre, sèche, austère, aromatique, modérément tourbée et fumée, sur des herbes aromatiques sèches et amères, de la fumée tourbée sèche, de légers arômes maritimes et portuaires, un peu d’agrumes et de fruits du verger. Diluée, elle devient plus aromatique.
Impression générale : Un vieux style de Springbank, aromatique et relativement tourbé, avec une influence du bois des plus limitée. Pur et charmant.
Score : 17/20 PA:A4


Spécial Berner Whiskymesse

Springbank 2000 Port Wood Private Bottling for Awico, 15 YO, OB, 50.9%, B:2015, cask 134. Prix:
Couleur : Ambre-rouge
Nez : Très doux, sucré, légèrement maritime et fumé, avec une légère influence vineuse du Port, un peu d’arômes portuaires, une légère fumée tourbée, et une touche de viande séchée.
Bouche : Floral, frais, intense, légèrement marin, salé, fumé et vineux, avec un peu de fumée de diesel, de condiment végétal, des baies rouges, raisin, des arômes portuaires et de l’algue. La finale est moyenne à longue, légèrement maritime, salée, vineuse et caoutchouteuse, sur les baies, le raisin, un peu d’algue et de fruits rouges. Diluée, elle devient plus salée.
Impression générale : Un Springbank maturé exclusivement dans un fût de Porto, ce qui résulte en un whisky doux, sucré, vineux, avec une belle intégration du Porto.
Score : 15/20 PA:G3

25 Oct

Spécial The Whisky Show

Springbank 12 YO, OB, 56.5%, B:2017. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Intense, maritime, légèrement fumé, tourbé et floral, relativement riche, sur le cuir, un peu de tannins, charbon, légers arômes viandés, salés et caoutchouteux.
Bouche : Salé, juteux, maritime, fumé, légèrement doux, vineux , fruité et salé, sur les fruits secs, l’orange, la mandarine, les raisins secs, un peu de fumée tourbée, caoutchouc, baies rouges, fumée de diesel, algiques et arômes portuaires. La fumée est longue, ronde, caoutchouteuse, maritime, salé, avec un peu de sel de mer, de caoutchouc frais, des arômes fruités rond, du cuir, un peu de tannins et d’arômes viandés.
Impression générale : Un intense Springbank, rond à très rond, avec une forte influence caoutchoutée et salée. Un bon Springbank, mais si trop caoutchouteux pour moi.
Score : 14/20 PA:G3


Springbank 18 YO, OB, 46%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Moelleux, maritime, légèrement salé, floral, fumé et rond, avec un peu de fruits secs,  orange, mandarine, arômes portuaires, baies rouges et une légère fumée tourbée maritime. Très bon et élégant.
Bouche :  Doux à très doux, moelleux, élégant, fruité, salé, légèrement caoutchouteux, avec une légère fumée tourbée, du caoutchouc frais, des baies rouges, cerises, sel de mer et un peu de caoutchouc brulé. La finale est longue, moelleuse, douce, caoutchouteuse, salée, maritime, sur du caoutchouc frais et brulé, un peu de baies rouges, orange, fumée tourbée sel de mer, cuir, légers arômes viandées ainsi qu’un peu de cannelle et cardamome. Diluée, elle devient plus salée et caoutchouteuse, et sur la réglisse douce (Haribo).
Impression générale : Comme pour le 12 ans, la proportion de fûts de sherry est de 30%, mais elle domine le whisky, avec ces forts arômes de caoutchouc. Un bon whisky riche, mais trop sur le caoutchouc à mon gout.
Score : 13/20 PA:H3

 

24 Oct

Spécial Berner Whiskymesse

Buair an diabh of Islay N°1 2008, The Whisky Chamber, 58.0%, B:2017, 327 bouteilles. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Très tourbé, fumé et maritime, intense, bien équilibré, sur l’algue, le goudron, un peu d’épices, de fruits secs, cuir, goudron et un peu de viande fumée. Très bon.
Bouche : Intense,  boisé, épicé, légèrement rond, avec une touche de douceur, sur les racines de réglisse, le goudron, l’algue, le sel de mer, avec un peu de désinfectant, des fruits secs et une touche de camphre. Dilué, il devient d’avantage sur les fruits secs, les oranges confites et plus marin. La finale est longue, ronde, très tourbée, fumée, maritime, sur l’algue, un peu de fruits secs, de désinfectant, camphre, cuir, orange confites et une touche de cacao.
Impression générale : Un excellent sherry whisky distillé dans une distillerie du sud d’Islay. Il me rappelle fortement le vieux 16 ans de cette distillerie avec l’étiquette white horse, mais plus intense. Merci Willy !
Score : 17/20 PA:E6


Buair an diabh Tempt the Devil XI, The Whisky Chamber, 57.9%, 2016, 230 bouteille. Prix:
Couleur : Or
Nez : Très tourbé, intense et fumé, maritime, boisé, sur la vanille, la corde de chanvre et un peu de racine de réglisse.
Bouche : Intense à très intense, boisé à très boisé, propre, tourbé, fumé, sur la réglisse, la vanille, l’algue, un peu de brise marine et camphre. La finale est longue, maritime à très maritime, intense, tourbée à très tourbée, maritime, sur le camphre, l’algue, le désinfectant, un peu de bandages et de poisson fumé.
Impression générale : Un whisky très intense, boisé et tourbé du sud d’Islay. Plus médicinal, boisé et semble également plus jeune que la version 58%.
Score : 14/20 PA:A7

23 Oct

Lagavulin 12 YO Special Release 2017, OB, 56.5%, B:2017. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez ; Très tourbé et maritime, boisé, moderne, salé, sur le poisson sec, l’algue, le désinfectant, la réglisse, de légers arômes minéraux et citronnés, un peu de laine minérale et de légers arômes terreux et de fumée de feu de camp.
Bouche : Très boisé, intense, tourbé, poivré, très boisé (moderne), poivré, terreux, huileux, maritime, sur le bois brulé, le goudron sec, la suie, la réglisse sèche, la vanille et le camphre.  La finale est longue à très longue, très sèche, boisée et tourbée, maritime, goudronneuse à très goudronneuse, avec une abondance de réglisse sèche, la fumée tourbée, la fumée tourbée et de feu de camp, le camphre, un peu d’humus et d’arômes médicinaux. Diluée, elle devient même plus sèche, aromatique et amère.
Impression générale: Un Lagavulin très tourbé, boisé et sec, moderne, sur le camphre et une abondance de racines de réglisse sèches.
Score : 15/20 PA:A7


Spécial The Whisky Show

BenRiach Peated Cask Strength Batch 1, OB, 56%, B:2017. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Très doux,  jeune à très jeune, tourbé, malté, légèrement crémeux, sur de la fumée tourbée sèche, un peu de goudron, pamplemousse, miel de bruyère et de légers arômes floraux.
Bouche : Très doux,  jeune à très jeune, tourbé, malté, légèrement crémeux, sur la fumée tourbée sèche, le goudron, les herbes aromatiques, la suie, la corde de chanvre, de légers arômes côtiers, un peu de miel et de légères herbes aromatiques. La finale est de longueur moyenne, initialement douce, devenant plus sèche, tourbée à très tourbée, fumée, sur de la fumée tourbée sèche et aromatique, un peu de goudron, arômes terreux et herbes aromatiques.
Impression générale: Un jeune whisky très doux, relativement jeune et tourbé, avant de devenir sec à très sec en finale, sur une fumée tourbée relativement complexe. J’ai bien aimé la fumée tourbée et curieux de déguster des versions plus âgés de ce whisky tourbé distillé pendant la période B. Walker.
Score : 10/20 PA:A6

22 Oct

Caol Ila 18 YO Unpeated Special Releases 2017, OB, 59.8%, B:2017. Prix:
Couleur : Or
Nez : Riche, épicé, complexe, légèrement floral et maritime, avec un peu de citron et vanille. Relativement frais, malté et sur le musc.
Bouche : Juteux, salé, légèrement citrique, floral et crémeux, sur l’ananas, un peu de melon, de fruits du verger, poivre, tabac et une touche de café. Complexe et chaud. La finale est moyenne à longue, douce, chaude, légèrement crémeuse, sur les fruits du verger, l’ananas, un peu de melon, une touche de poivre, ainsi qu’un peu de bois juteux et des baies. Diluée, les aromes marins et salins deviennent plus intenses, voir très intenses.
Impression générale : Je n’avais pas dégusté de Caol Ila unpeated (non-tourbés) depuis plusieurs années et celles que j’avais dégusté étaient douces et jeunes. Cette version est très bonne, avec de forts aromes marins et salins, avec un peu de corde de chanvre et d’agréables arômes floraux-fruités.
Score : 15/20 PA:A1


Spécial Whisky Live Paris

Caol Ila 2002, Valinch & Mallet, 52.8%, B.2017, sherry cask 17-002. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Jeune, sec à très sec, frais, goudronneux à très goudronneux, maritime, salé, intense, légèrement aromatique, sur la fumée tourbée, le goudron sec, la corde de chanvre, les racines sèches de réglisse, l’algue, un peu de bandages et iode.
Bouche : Sec à très sec, maritime, fumé, goudronneux à très goudronneux, sur le goudron sec, la corde de chanvre, les racines sèches de réglisse, l’algue, un peu de poisson sec, bandages et désinfectant. La finale est longue à très longue, très sèche, goudronneuse et maritime, salée, fumée, tourbée, sur la vieille corde de chanvre, l’algue, du vieux poisson, désinfectant et suie. Diluée, des arômes relativement forts de café apparaissent.
Impression générale : L’influence du sherry est discrète, voir très discrète. Au nez, le whisky semble jeune et sec, mais en bouche il es très intense, sec et goudronneux. Un Caol Ila relativement extrême que l’on ne voit pas souvent et que j’ai apprécié de déguster.
Score : 16/20 PA:C8

21 Oct

Ardbeg 1993 Campbeltown Festival, 23 YO, Cadenhead’s, 52.4%, B:2017. Prix:
Couleur : Or pâle-or
Nez : Maritime à très maritime, tourbé, fumé à très fumé, légèrement huileux, minéral et médicinal, sur le poisson fumée, l’algue, les phénols, le sirop contre la toux, les bandages et le menthol. Moins tourbé et intense que l’An Oa, mais plus médicinal, subtile et complexe.
Bouche : Moelleux, fumé, maritime, légèrement huileux, minéral, médicinal et salé, sur l’algue, de la fumée tourbée subtile, des agrumes, un peu de zeste de citron, de bandages, de camphre, autres aromes médicinaux et un peu de graphite. La finale est longue, moelleuse, médicinale, maritime, relativement subtile, légèrement goudronneuse, sur la fume tourbée et un peu d’agrumes. Il y a également une très longue et agréable fumée tourbée, qui est remarquablement complexe.
Impression générale : Un Ardbeg moelleux, complexe et médicinal, avec une légère influence huileuse et minérale. La fumée tourbée est des plus agréables. Très bon, même si il n’est que modérément tourbé.
Score 17/20 PA:A4


Spécial Whisky Live Paris

Ardbeg An Oa, OB, 46.6%, B:2017. Prix:
Couleur : Paille
Nez : Très tourbé, fumé et maritime, intense, boisé à très boisé (« moderne »), sur des algues mouillées, vanille, un peu de phénols, camphre, bois brulé et citron.
Bouche : Doux, légèrement jeune et juteux, boisé à très boisé, maritime, relativement salé, sur la cannelle, un peu de poivre, citron, algues et camphre. La finale est de longueur moyenne, boisée à très boisée, maritime, salée, moderne, légèrement doux et jeune, sur l’algue, la vanille, une légère douceur, un peu de fruits secs, citron, camphre, et une touche de menthol et de grains de café.
Impression générale : Un Ardbeg boisé et moderne, intense, légèrement doux et jeune. Agréablement maritime, mais semblait plus jeune et moins complexe que le Ten.
Score : 14/20 PA:A7

20 Oct

Blair Athol 1993 Special Releases 2017, 23 YO, 58.4%, B:2017, 5514 bouteilles. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Riche à très riche, épicé à très épicé, foral, sur les noix, une abondance de fruits secs. , raisins secs, cuir, orange, miel, cannelle et un léger parfum. Une très belle influence riche du sherry.
Bouche : Epicé à très épicé, riche, intense, floral, sur les noix, le caramel mou et dur, le zeste d’orange, l’anis, un peu de mélasse, miel et orange amère. La finale est longue, intense, épicée, complexe, riche, sur les fruits secs, épices, raisins secs, cuir, un peu de miel, noix, anis, chocolat noir et caramel du. Diluée, elle devient d’avantage sur la réglisse et le jus d’orange.
Impression générale : un très bon Blair Athol, riche, épicé, floral et sur la noix, avec une fort belle influence du sherry. Charmant.
Score : 16/20 PA:E1


Blair Athol 1975 Rare Malts, 27 YO, OB, 54.7%, B: 2003. Prix:
Couleur : Paille
Nez : Doux, rond, légèrement moelleux, relativement doux, avec un peu de mandarine, melon, raisin et légères notes florales. Agréable.
Bouche : Sucré, relativement rond et doux, avec un peu de mandarine, melon, raisins et noix. La finale est de longueur moyenne, douce, relativement fruitée, avec un peu de noix (noix de Grenoble) et des notes florales.
Impression générale : Un très bon whisky, relativement complexe et des arômes suggérant une influence du sherry.
Score : 15/20 PA:D1

19 Oct

Teaninich 1999 Special Release 2017, 17 YO, OB, 55.1%, B:2017. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Doux, intense, floral, légèrement épicé, sur du bois juteux, du caramel, un peu d’amande, de vanille, noisette, citron, pomme, malt et de juteux arômes fruités.
Bouche : Doux, épicé, verdoyant (green), herbacé, légèrement floral, sur du bois juteux, du citron, du sucre glace, de la pate de raisin, un peu de caramel dur, de grains de café et d’agrumes. La finale est de longueur moyenne, douce, juteuse, légèrement poivrée, amère et citrique, sur le citron amer, un peu de vanille, une touche de caramel dur et de l’herbe fraichement coupée. Diluée, elle devient plus douce, fraiche, initialement poivrée, sur le caramel dur, des fruits verts et d’avantage de poire.
Impression générale : Un whisky frais et doux, avec d’agréables aromes verts, juteux et fruités, relativement doux et avec un peu de poivre. Le premier Teaninich dans la série Special Releases. Plus subtile et complexe que l’ancien Fauna & Flora
Score : 14/20 PA:A1


Glen Elgin Special Release 2017, OB, 54.8%, B:2017, 5352 bouteilles. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Doux à très doux, frais à très frais, vert, intense, sucré, intense, bien équilibré, malté, légèrement herbacé, avec un peu de caramel dur, fruits du verger, miel, orange, grains de café torréfiés, melon et quelques gouttes de mandarine. Très agréable.
Bouche : Doux à très doux, vert, herbacé, légèrement malté et floral, sur les pommes vertes, les fruits du verger, un peu de noisette, de grains de café, de poivre, des épices boisées, caramel dur, cannelle, mandarine, une touche d’orange et de mandarine. La finale est de longueur moyenne, douce, relativement épicée et boisée, légèrement verte et maltée, avec un peu de café, thé vert, malt, fruits du verger et mandarine. Diluée, elle deviendra plus douce et juteuse, d’avantage sur le citron, les fruits verts du verger et de l’herbe fraichement coupée.
Impression générale : Un assemblage de whisky maturé dans des fûts ex-bodega élaboré avec de la levure Pombe et du whisky élaboré avec de la levure de distillerie et des füts  de sherry européens de remplissage. Bien que maturé dans des fûts de sherry, l’influence du sherry est très modérée qui permettent des arômes doux et herbacé de Glen Elgin de s’exprimer. De fait, il contraste avec la précédente version des Special Release. J’ai bien apprécié cette version, en particulier sa fraicheur et richesse.
Score : 15/20 PA:C1

 

18 Oct

Port Ellen 17th Release 1979 Special Release 2017, 37 YO, OB, 51.0%, B:2017, 2988 bouteilles. Prix:
Couleur : Or
Nez : Moelleux à très moelleux, subtile, élégant, complexe, avec une belle fumée tourbée rustique, légèrement maritime et fruitée, avec un peu de coing, de mirabelle, cuir et fruits exotiques, avec une fumée tourbée plus sèche et phénolique qui se développe avec le temps.
Bouche : Doux et moelleux, maritime, légèrement citrique et fruité, légèrement à modérément fumé et tourbé, avec un peu de goudron, désinfectant, camphre, algues, pamplemousse, citron, fruits exotiques, cire d’abeille, cuir et doux arômes floraux. Très bien équilibré, complexe et élégant. Dilué, il y a quelques gouttes de fruits du verger. La finale est longue, douce, moelleuse, légèrement maritime, fumée, salée, tourbée, terreuse et soyeuse, avec un peu de fumée tourbée, réglisse, fruits exotiques, miel, mirabelle et gelée de coing, ainsi que du sel de mer, goudron et algues. Diluée, elle devient légèrement plus goudronneuse, terreuse et fruitée.
Impression générale : Un excellent Port Ellen. Peut-être pas pour vous si vous cherchez une explosion de tourbe, mais si vous les whiskies subtiles et élégants vous séduisent, alors vous risquez de succomber à son charme. Plus Rolls Royce et Ferrari. L’élégance et l’équilibre de ce Port Ellen est simplement excellent, avec une fumée persistante et une subtile fumée tourbée terreuse enveloppée par de légers fruits exotiques.
Score : 18/20 PA:B4


Port Ellen N°3 1982, 27 YO, whiskyforum.se, 61.0%, B:2010,  sherry cask 2858, 102 bouteilles. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Rond, boisé, maritime à très maritime, tourbé, fumé, sur l’algue, de légers arômes médicinaux, de l’orange, un peu de sel de mer, de poisson fumé et herbes aromatiques. Avec le temps, il devient légèrement caoutchouteux.
Bouche : Maritime, salé, boisé et intense, sur la mandarine, l’orange, l’algue, un peu d’iode, de sel, de réglisse, de fumée tourbée, du poisson fumé et des agrumes. La finale est moyenne à longue, fumée, maritime, goudronneuse, modérément tourbée et salée, sur la réglisse, le goudron, la tourbe, la fumée, l’algue, un peu d’algue séchée, de mandarine, orange et cuir. Diluée, elle devient plus goudronneuse et sur les racines.
Impression générale : Un Port Ellen modérément tourbé, agréablement rond et maritime, qui devient plus sec en finale, avec une douceur fruitée pour arrondir les angles. Merci Kjell !
Score : 16/20 PA:F5

17 Oct

Single Grain 31 YO Irish Whiskey, Method and Madness, 52.5%, B:2017, cask 21614. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Délicieusement doux, moelleux et fruité, avec une excellent balance, sur la mangue, la pêche, l’abricot, de légers arômes herbacées, de la banane, miel et bois précieux. Excellent.
Bouche : Très moelleux, doux à très doux, sucré, très complexe, légèrement floral et parfumé, sur les céréales, le parfum, la mélasse, le sirop de mais, la pâte à pain, la pêche, l’abricot, de légers arômes parfumés, un peu de caramel dur, mangue, miel, bois précieux et cannelle.
Impression générale : Un whiskey de grain délicieusement moelleux, sucré et sirupeux, avec un équilibre impressionnant. Un des meilleurs whiskies de grain que j’ai dégusté. Un style que j’apprécie fortement. J’aurais néanmoins apprécié un prix plus doux (1500 euros).
Score : 17/20 PA:C1


Port Dundas 1964 Special Releases 2017, 52 YO, OB, 44.6%, B:2017, 725 bouteilles. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Très moelleux, doux, sur le sirop de mais, la salade de fruit, l’encense, le bois précieux, un peu d’amande, de vanille et de banane. Elégant et des plus agréables.
Bouche : Moelleux à très moelleux, très fruité, juteux, sur les céréales, le miel, la pêche, l’abricot, la mangue, la goyave, quelques autres fruits exotiques, les fruits du verger, la cannelle et de légers arômes boisées. La finale est longue, moelleuse, fruitée, légèrement boisée et crémeuse, sur la pêche, l’abricot, la mangue, la cannelle, un peu de pommes et une touche d’ananas. Diluée, un peu de bois et une légère astringence se développe, avec un peu de cannelle, de beurre de cacahuète et d’avantage de miel de sapin.
Impression générale : Un whisky des plus agréables, moelleux, complexe et remarquablement fruité. Considérant son âge, le prix est raisonnable. Excellent.
Score : 17/20 PA:C1

16 Oct

Collectivum XXVIII, OB, 57.3%, B:2017. Prix:
Couleur : Intense, épicé, fruité, boisé, sur les noix et un peu de caramel dur. Avec le temps, il devient plus complexe et fruité.
Bouche : Intense à très intense, jeune, épicé à très épicé, sur une abondance de noix, le caramel dur, les pommes, un peu de caramel mou, de légers arômes floraux et parfumés, diverses noix, de l’amande, de légers arômes crémeux, de la cannelle et une touche d’agrumes. La finale est de longueur moyenne, épicée, intense, légèrement florale et parfumée, sur diverse noix, la cannelle, la vanille, les pommes, un peu de caramel mou et dur.  Diluée, elle semble plus jeune, d’avantage florale, parfumée et sur les noix.
Impression générale : Un blended malt assemblé avec des whiskies de chacune des distilleries actives du groupe Diageo. Fraichement versé, les arômes de noix, en particulier de noisette, sont très forts. Si on le laisse respirer quelques minutes, il devient plus équilibré, moins sur la noix et légèrement fruité. Un bon whisky.
Score : 14/20 PA:C1

15 Oct

Caperdonich 1977 175th Anniversary, 39 YO, Cadenhead’s, 50.4%, B:2017. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Riche, intense, complexe, épais, légèrement parfumé et moelleux, sur les noix, les baies rouges, l’orange, le cuir, les tannins, le vinaigre balsamique, l’orange, les tannins et le cuir, sur les fruits secs, raisins secs, dattes et noix de Grenoble.
Bouche : Riche, intense à très intense, floral, très marqué par la noix, sur les fruits secs, raisins secs, dattes, noix de Grenoble, vinaigre balsamique, orange, tannins, et légers arômes fruités. La finale est longue, sèche, tannique, astringent, floral, légèrement parfumé, sur l’orange, le vinaigre balsamique, les fruits secs et noix de Grenoble. Diluée, elle devient plus tannique, astringente et sur la noix.
Impression générale : Le nez était très riche et intense, sur un sherry lourd et agréable. En buche, il est très bon, mais qui devient relativement tannique, astringent et sur la noix. Trop boisée en finale à mon gout.
Score : 15/20 PA:J1

14 Oct

Banff 1976 175th Anniversary, 40 YO, Cadenhead’s, 51.2%, B:2017, 192 bouteilles. Prix:
Couleur : Or
Nez : Riche, fruité, intense, légèrement cireux, fumé et tourbé, sur l’humus, les fruits cuits, le miel, l’orange, le melon, un peu de d’ananas, de pêche et d’autres fruits. Charmant et complexe.
Bouche : Riche, fruité, légèrement fumé, herbacé, tourbé et maritime, avec un peu de réglisse de feuilles de tabac, d’ananas en boite, de melon, de mirabelle, autres aromes fruités et infusion aux herbes, dont de la camomille. Légèrement fragile et avec un peu de bois, mais également légèrement terreux et avec un peu d’humus. La finale est de longueur moyenne, relativement fruitée et herbacée, un peu légère, terreuse et aromatique, avec un peu de fumée, de racines, de fruits en boite et d’infusion aux herbes. Diluée, elle devient plus aromatique et sur la fumée tourbée et de tabac, ainsi qu’un peu plus sur les racines.
Impression générale : Un très bon whisky rustique, moelleux, relativement terreux et aromatique, sur de la vieille fumée tourbée et d’agréables arômes fruités. Je l’ai beaucoup apprécié, mais si je l’ai trouvé parfois un peu faible, sans quoi le score aurait pu être plus élevé.
Score : 17/20 PA:A2


Pure Single Malt 1967, Berry Bros & Rudd, 43%, B:1981. Prix:
Couleur : Or
Nez : Intense, sur le cerfeuil, persil et quelques arômes fermiers et de caramel.
Bouche : Juteux, légèrement boisé, sur une abondance de caramel, un peu de miel de sapin, diverses épices, une légère fumée tourbée et des arômes fermiers. La finale est de longueur moyenne, florale, légèrement herbacée, fermière, tourbée et sur le caramel.
Impression générale : Un Pure Malt intéressant, certainement du Speyside, avec un profil aromatique inhabituel, mais agréable.
Score : 14/20 PA:C3

13 Oct

Littlemill 1991 175th Anniversary, 26 YO, Cadenhead’s, 52.6%, B:2017, 182 bouteilles. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Herbacé, floral à très floral, sur le foin, la paille, la lavande, un peu de pêche, miel, eucalyptus, avec de légers arômes fruités.
Bouche : Floral, sec, herbacé à très herbacé, fruité à très fruité, légèrement fumé, sur de l’herbe fraichement coupée, un peu de fumée tourbée sèche, banane, pêche, abricot et herbes aromatiques. Très intense. La finale est longue, intense, relativement propre, herbacée et fruitée, sur la paille, foin, herbes aromatiques, fruits cuits et du chocolat blond, avec une touche de fumée. Diluée, elle devient plus propre et aiguisée.
Impression générale : Un Littlemill très différent de la version officielle, plus propre et sèche, plus intense, mais également moins complexe, moelleuse et fruitée.
Score : 16/20 PA:A1


Spécial The Whisky Show

Littlemill 27 YO Private Cellar, OB, 51.9%, B:2017, 500 bouteilles. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Herbacé à très herbacé, gras, floral, légèrement fumé et aromatique, sur les herbes sèches, un peu d’eucalyptus et de miel. Très bon.
Bouche : Herbacé à très herbacé, intense, modérément épicé, sur les fruits cuits, les agrumes (dont du pamplemousse), miel, de l’herbe fraichement coupée,  un peu de lavande, de bois précieux et de fumée tourbée. Complexe. La finale est moyenne à longue, herbacée, citrique, légèrement fumée, tourbée, aromatique et sèche, avec un peu de lavande, épices et herbes aromatiques. Diluée, elle devient légèrement plus citrique et épicée.
Impression générale : Un charmant Littlemill, riche, herbacé et relativement aromatique et citrique, avec d’agréables arômes fruités. Légèrement plus sec et aromatique que la plupart des embouteillages indépendants d’il y a quelques années.
Score : 17/20 PA:C1

12 Oct

Brora 1982 Special Release 2017, 34 YO, OB, 51.9%, B:2017, 3000 bouteilles. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Rond à très rond, cireux, propre, légèrement fumé, côtier, fumé et sur la moutarde, avec un peu d’agrumes, de pomme et d’orge dorée au soleil, d’agréables aromes fermiers et une touche de mirabelle. Un charmant nez très typé des Brora du millésime 1982.
Bouche : Epicé à très épicé, intense, poivré, cireux, citrique, légèrement côtier et fumé, sur le zeste de citron, le poivre noir, les graines de moutarde, la brise marine, un peu de chili, de fruits cuits, de bruyère, du thé Pu-Erh, de la mirabelle et une touche d’anis. La finale est moyenne à longue, cireuse, épicée, légèrement côtière et fermière, avec un peu de brise marine, de zeste de citron, de pommes cuites, vanille, poivre noire, des graines de moutardes et quelques gouttes d’agrumes amères. Dilué, elle devient plus poivrée, légèrement sèche et d’avantage sur la réglisse.
Impression générale : Au nez, on est clairement sur le style de Brora du millésime 1982 avec juste une touche de tourbe, tout en étant nettement moins cireux que les versions indépendantes de ce millésime embouteillées il y a presque 10 ans. Ce Brora est charmant, très bon, avec un mélange d’aromes côtiers, cireux et légèrement fermier, avec du poivre et quelques pommes. Une version différente des précédentes Special Release, mais très agréable. Il est réjouissant d’apprendre que Diageo va restaurer cette distillerie, qui recommencera à produire un whisky moyennement tourbé dès 2020, soit 1 an après son bicentenaire.
Score. 17/20 PA:B2

11 Oct

Convalmore 1984 Special Release, 32 YO, OB, 48.2%, B:2017, 3972 bouteilles. Prix:
Couleur : Or
Nez : Fruité à très fruité, intense, légèrement huileux, sur le coing, la mirabelle, le melon, la pomme cuite, le citron confit et un peu de crème vanille. Complexe et bien équilibré.
Bouche : Boisé, moelleux, épicé à très épicé, légèrement poivré, floral, herbacé et aromatique. Dilué, il devient plus boisé et poivré. La finale est de longueur moyenne, boisée, intense, épicée, poivrée, légèrement florale et poivrée, sur les pommes, le poivre, un peu de chili, agrumes et fruits cuits.
Impression générale : Après l’excellent Special Release 2013, j’avais hâte à déguster cette version plus jeune. Elaboré avec des fûts américains, cette version est bien différente. Alors que le nez était intense et avec de très agréablement fruité, les arômes boisés, poivrés et pimentés se font immédiatement sentir en bouche. Ce whisky est très bon, intense et boisé, et de fait, contraste avec les arômes intenses et fruités du précédent Special Release. Semble plus jeune que l’âge indiqué sur l’étiquette.
Score : 16/20 PA:A1


Convalmore 1977 175th Anniversary, 40 YO, Cadenhead’s, 56.8%, B:2017, 522 bouteilles. Prix:
Couleur : Viel or
Nez : Fruité, crémeux, moelleux, herbacé, légèrement gras, sur les pommes, la muscade, un peu de cannelle, orange, agrumes confites, humus, fruits secs et de légères herbes aromatiques. Bien plus terreux et sur l’humus que le 32 ans original.
Bouche : Herbacé, moelleux, fruité à très fruité, intense, épicé, terreux, avec un peu d’humus, de miel, d’orange et autres agrumes confites, des pommes vertes, de l’infusion aux herbes et un peu de sève. Charmant et bien équilibré. La finale est moyenne à longue, intense, relativement herbacée, moelleuse et douce, légèrement terreuse, sur l’humus, le vieux bois mouillé, la mousse, les agrumes confites, un peu de cuir, de jus d’orange et mandarine, de citron amer et de raisin. Diluée, elle devient plus tannique et d’avantage sur le jus de raisin.
Impression générale : Une version très différent du 32 ans, plus moelleuse, herbacée, douce et fruitée, mais également moins intense et épicée. D’un butt de sherry. J’ai une légère préférence pour celui-ci. Comme remarque, un blend des deux est des plus agréables.
Score : 17/20 PA:G1

10 Oct

Spécial Whisky Live Paris

Blended #1 Batch 3, 35 YO, That- Yboutique, 46.5%, B:2017. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Doux à très doux, moelleux, élégant, bien équilibré, légèrement floral et herbacé, avec un peu de cuir, de cacao, pêche, légèrement aromatique, du chocolat suisse au lait et une touche de miel.
Bouche : Doux, herbacé, moelleux, floral, légèrement épicé et fumé, sur le miel liquide, des arômes herbacés et aromatiques, un peu de miel de bruyère, de sève de sapin, une touche d’abricots et cannelle. Agréablement équilibré. La finale est moyenne à longue, douce, florale, relativement juteuse, légèrement épicé, sur l’orange, la mandarine, quelques gouttes de jus de pêche, un peu de raisins secs, de chocolat noir, miel, arômes herbacés et aromatiques. Diluée, elle devient plus douce, fruitée mais également plus courte.
Impression générale : Un blended whisky moelleux, très doux, herbacé, complexe et agréable, avec tous les arômes bien mariés, ce qui le rende très buvable.
Très bon.
Score : 15/20 PA:F1


Spécial Berner Whiskymesse

Glenrothes 1996, 21 YO, Awico, 53.1%, B:2017, cask 7/1996. Prix:
Couleur : Or
Nez : Rond, moelleux, floral, épicé, légèrement crémeux, sur la vanille, la crème vanille, la crème et de légères épices.
Bouche : Floral, rond, légèrement épicé, sur les épices boisées, la muscade, un peu de tabac, vanille et ricotta. La finale est de longueur moyenne, florale, ronde, légèrement moelleuse, sur la vanille, un peu de miel, de tabac et de crème vanille.
Impression générale : Un autre très bon Glenrothes, légèrement moins doux et d’avantage sur le tabac que l’Acla Selection. Il est bon de voire des embouteillages indépendants de cette distilleries, car il existe peu de Glenrothes brut de fût officiels.
Score : 15/20 PA:A1

09 Oct

Spécial The Whisky Show

BenRiach 30 YO Peated, OB, 46%, B:2017. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Très fumé, tourbé, épais, sur du vieux goudron et cuir, le raisin sec, les fruits secs, un peu d’oranges confites, de la suie et les odeurs d’une vieille ferme écossaise (croft house) chauffée à la tourbe. Très bon.
Bouche : Sec, fumé à très fumé, tourbé à très tourbé,  sur une intense et persistance fumée tourbée d’une ferme écossaise, de cuir fumé à la tourbe, des fruits secs, des oranges confites, de la suie et goudron. La finale est longue à très longue, fumée, tourbée, sur le vieux cuir usé, de la vieille fumée tourbée, les oranges confites, les fruits secs, raisins secs et un peu de rouille. Diluée, elle devient plus sèche et d’avantage sur les grains de cafés. Avec une très longue rétro-olfaction tourbée.
Impression générale : Un délicieux BenRiach avec une intense fumée tourbée rustique (légèrement viandée), relativement minérale et sur le cuir. J’ai adoré cette fumée tourbée avec une influence du sherry sèche et légèrement fruitée.
Score : 17/20 PA:H5

08 Oct

Spécial Berner Whiskymesse

Glenburgie 1995 White Turf for Waldhaus am See, Signatory, 46%, B:2016, cask 6511. Prix:
Couleur : Or
Nez : Floral à très floral, propre, frais, sur la  vanille, de l’herbe fraichement coupée, un peu de paille et de légers arômes épicés.
Bouche : Frais, floral à très floral, légèrement malté et crémeux, sur les fruits du verger, le miel, un peu de feuilles de tabac séchées, de légers arômes épicés et laiteux.  La finale est de longueur moyenne, florale, propre, légèrement parfumée, grasse et maltée, sur les fruits du verger, des arômes floraux parfumés frais et une touche de caramel dur. Diluée, elle devient relativement épicée, grasse et sur les feuilles sèches de tabac et sur la cardamome.
Impression générale : Une version élégante, subtile et florale de Glenburgie. Très agréable.
Score : 14/20 PA:A1


Glenburgie 1997, Cooper’s Choice, 46%, B:2017, cask 9320. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Très intense et épais, lourd, végétal, floral, avec une abondance de cuir, du cacao et des fruits secs, sur le raisin sec, la figue, un peu de baies rouges, orange, cannelle, et muscade. Un sherry monster.
Bouche : Tannique à très tannique, très épais, gommeux, floral, légèrement sulfureux et caoutchouteux, sur le caoutchouc frais, le condiment végéral (Maggi), les fruit secs, raisins secs, figue, un peu de baies rouges, cannelle et muscade. La finale est longue, épaisse, florale, sur le condiment végétal, un peu de caoutchouc, fruits secs, persil, caoutchouc et une touche de souffre. Diluée, elle devient plus caoutchouteuse et légèrement plus fruitée.
Impression générale : Un sherry monster, épais et sirupeux, sur les fruits secs, un peu de condiment végétal et de légers arômes soufrés-caoutchouteux.
Score : 13/20 PA:J1

06 Oct

Spécial Whisky Live Paris

The Last Drop Blended Whisky 1971, OB, 46.7%, B:2017. Prix: n.c.
Couleur : Ambre
Nez : Moelleux à très moelleux, floral, complexe, légèrement épicé, sur les rayons de miel, la pêche, l’abricot, la cannelle, muscade, cuir, tannins, raisins et fruits secs (dont de la datte et figues), orange, un peu de cacao, d’abricots secs, miel d’acacia et une touche de sève de sapin. Remarquablement complexe.
Bouche : Riche à très riche, complexe, très intense, surprenamment fruité, sur le jus de pêche, un peu d’ananas en boite, des abricots secs, miel, de légers arômes herbacés, une touche de fumée et d’autres fruits secs. La finale est longue à très longue, très complexe, fruitée à très fruitée, légèrement herbacé, herbacé et sur le grain, sur le jus de pêche et de d’ananas, les abricots secs, le miel liquide, un peu de cacao, une touche de sève de sapin, crème et de fumée.
Impression générale : Un assemblage de 40 whiskies différents assemblés  comme un blend de 12 ans d’âge en 1983, remis dans des fûts de bourbon pendant 9 ans, suivi d’une maturation finale de 24 ans dans des fûts de bourbon.  Au nez, les arômes sont d’abord dominés par les whiskies de grains avant que les malts gagnent en intensité. Excellent en bouche, avec un très bel équilibre entres les arômes doux, fruités et juteux du sherry, et avec une longue finale. Un whisky sans défaut, très frais et juteux, qui cache bien son âge. Un, si ce n’est le meilleur le meilleur blended whisky que j’ai dégusté à ce jour. Simplement excellent.
Score : 18/20 PA:F2


The Last Drop blended whisky 50 YO, OB, 51.8%, B:2017, 898 bouteilles. Prix: n.c.
Couleur : Ambre
Nez : Très moelleux, légèrement fumé, riche, floral, légèrement amer, sur le grain, le cacao, un peu de sève de sapin, de pêche, d’abricot, cannelle, de chocolat noir et une touche de fumée. Les arômes de whisky de grain sont très forts initialement, avant que des arômes élégants des whiskies de malt et une légère fumée se manifestent. Plus doux et légèrement plus amer et tannique que le 1971.
Bouche : Aromatique, amer, floral, complexe, sur la sève de sapin, l’orange, la cannelle, muscade, le bois toasté et carbonisé, ainsi qu’un peu de chocolat noir et de girofle. La finale est moyenne à longue, riche, intense, sur les whiskies de grains, le cacao, le citron amer, l’orange, la mandarine, la cannelle, un peu de cuir, de tannins, de chocolats noirs, des herbes aromatiques, de la sève de sapin, girofle, pêche et abricots.
Impression générale : Un assemblage de 50 whiskies mariés comme un blended whisky de 30 ans, avant d’être transféré dans des fûts de sherry Oloroso pour 20 ans. Un whisky différent du 1971, plus élégant, mais également plus amer, tannique et moins fruité. Un très bon whisky, mais j’ai préféré le fruité, la fraicheur et le côté miélleux de 1971 d’avantage.
Score : 16/20 PA:G1

05 Oct

Spécial Whisky Live Paris

Laphroaig 1998, Spirits shop collection, 59.8%, B:2016, Prix: n.c.
Couleur : Or pâle
Nez : Propre, boisé, tourbé, fumé, légèrement maritime, sur le poisson fumé, l’algue, un peu d’iode, de pêche et de vanille. Léger et subtile.
Bouche : Floral, rond, boisé, subtile, modérément tourbé, sur le caramel, une touche de citron, de crème vanille et de légères notes épicées. La finale est de longueur moyenne, florale, moelleuse, ronde, avec un peu de caramel à la crème, de caramel dur, de légers arômes de racine et un peu de délicate fumée tourbée. Diluée, elle devenait plus ronde et légèrement plus crémeuse.
Impression générale : Un Laphroaig relativement floral, rond et subtile, modérément tourbé.
Score : 13/20 PA:A4


Laphroaig 1996, Spirits shop collection, 60.5%, B:2016, Prix: n.c.
Couleur : Or pâle
Nez : Doux, tourbé, fumé, subtile, légèrement marin, médicinal et minéral, avec un peu de minerai de fer, de rouille et un zeste de citron. Moins boisé et plus subtile que le 1998.
Bouche : Moelleux, maritime, légèrement salé, tourbé et fumé, relativement intense, sur une fumée tourbée délicate, de l’iode, un peu de bandages, camphre, vanille et légers arômes minéraux. La finale est moyenne à longue, subtile, légèrement fumée et fruitée, sur les agrumes, la fumée tourbée, de légers arômes médicinaux et de légers doux arômes fruités. Diluée, elle devient légèrement plus douce et d’avantage sur le caramel.
Impression générale : Un Laphroaig agréable, subtile, relativement équilibré, plus intense et complexe que le 1998.
Score : 14/20 PA:A4

 

01 Oct

Spécial Whisky Live Paris

Glenfiddich White Storm, 21 YO, OB, 43%, B:2017.Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Doux, rond, sucré, légèrement floral, sur la pomme et poire, avec une touche de fumée et de caramel dur.
Bouche : Doux, riche, légèrement vineux, épicé et floral, sur la confiture de fruits, le raisin, le sucre glace, la pâte à gâteaux, vanille et un peu de pommes vertes. La finale est moyenne à longue, moelleuse, relativement douce, sucrée et vineuse, sur le jus de raisin blanc, le miel liquide, la vanille, un peu de raisins secs et de fruits du verger. Diluée, elle devient plus douce.
Impression générale : Affiné dans des Wine Casks de Pellier au Canada, cette version de Glenfiddich diffère de la gamme de base par ses arômes doux et sucrés, ainsi que par de légers aromes vineux. Certains amateurs « traditionalistes » de Glenfiddich risquent de bouder cette version, mais j’ai bien apprécié cette version fraiche et facile à boire, idéal pour consommer avec un sorbet par exemple.
Score : 14/20 PA:D1

30 Sep

Spécial Whisky Live Paris

No Name, Compass Box, 48.9%, B:2017, Prix: non connu
Couleur : Paille
Nez : Très tourbé, intense, sec, maritime, goudronneux, sur la corde de chanvre, l’algue, un peu de désinfectant, iode, poivre et une touche de citron amer. Avec une belle fumée tourbée complexe, intense et équilibrée.
Bouche : Très tourbé, sec, légèrement cireux, sur le citron, l’algue, la fumée tourbée, quelques aromes médicinaux et quelques gouttes de mirabelle et coing. Complexe et intense. La finale est longue, complexe, cireuse, maritime, légèrement sèche et salée, sur de la fumée tourbée sèche et goudronneuse, un peu de citron amer, algue, camphre et iode. Diluée, elle devient un peu plus douce.
Impression générale : Ce No Name est un assemblage d’Ardbeg, Caol Ila et un peu de Clynelish. Un vrai tour de force, car ce whisky est très tourbé, relativement sec et propre, sans être astringent et délivre en bouche un fond cireux à la Clynelish qui se marrie fort bien avec la fumée tourbée complexe d’Ardbeg et Caol Ila. Pour moi, c’est un excellent assemblage, avec tous les composants en harmonie.
Score : 17/20 PA:A7


Kilchoman 2007 Sherry Butt for La Maison du Whisky, 10 YO, OB, 59.3%, B:2017, cask 417/2007. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Rond à très rond, tourbé, fumée, maritime, fruité, goudronneux, relativement complexe, sur la fumée tourbée, un peu d’algue, de goudron, mandarine, orange, cuire et iode. Très bon.
Bouche : Sec à très sec, intense, boisée, goudronneux à très goudronneux, légèrement médicinal, sur l’iode, le camphre, la fumée tourbée, un peu de menthol, racines, goudron et cendres, avec une ponte d’agrumes et de cuir, avant que les arômes marins entrent en jeu. La finale est longue, extrêmement sèche, tourbée, fumée, avec de forts arômes d’algues et de racine, un peu de cuir, orange, mandarine et des fruits secs qui se développent progressivement. Diluée, elle devient plus douce.
Impression générale : Un Kilchoman surprenant, car le nez est relativement doux et sage, alors qu’il devient très sec, intense et tourbé en bouche. Il a besoin d’aération pour dégager ses embruns marins. Un whisky pas facile, mais qui peut réserver une belle surprise.
Score : 14/20 PA:E7

29 Sep

Spécial Berner Whiskymesse

Caol Ila 2004, 12 YO, The Maltbarn, 54.7%, B:2017, 175 bouteilles. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Tourbé à très tourbé, intense, propre, goudronneux, rond, maritime, sur l’algue, le camphre, un peu de baies rouges, de fruits secs, orange et légers arômes fermiers.
Bouche : Intense, tourbé à très tourbé, fumé, maritime à très maritime, salé, légèrement poivré, sur l’algue, la fumée tourbée, les agrumes confites, la crème citron, la corde de chanvre, l’algue, une fumée tourbée médicinale et du goudron sec. La finale est de longueur moyenne, ronde, tourbée, fumée, maritime, légèrement douce, sur la fumée tourbée, le sel de mer, le camphre, le désinfectant, la corde de chanvre, l’orange, la mandarine et quelques fruits confits. Diluée, elle devient plus boisée et poivrée.
Impression générale : La première fois que je l’avais dégusté, je l’avais trouvé un peu mou et tendre, mais si on lui donne le temps de respirer, il gagne en intensité, et les arômes médicinaux deviennent plus forts, avec une pointe de douceur du sherry pour arrondir le whisky. Très bon.
Score : 15/20 PA:D6


Caol Ila 2003 for Ramseyer’s whisky connection, Gordon & MacPhail, 58.6%, B:2015, cask 302250. Prix:
Couleur : Or
Nez : Propre, subtile, fumé, tourbé, maritime, sur l’algue, une fumée tourbée subtile et moelleuse, de la corde de chanvre, désinfectant un peu de camphre.
Bouche : Moelleux, maritime, fumé, modérément tourbé, sur l’algue, l’iode, un peu de camphre, de sel marin, un zeste de citron, et de la fumée tourbée. La finale est de longueur moyenne, moelleuse, maritime, sur l’algue, le camphre,  un peu d’iode, désinfectant, citron confit, la crème citron, et une touche de corde de chanvre. Diluée, elle devient plus maritime et sur la crème citron.
Impression générale : Un Caol Ila surprenamment moelleux, relativement complexe  et avec une forte influence maritime et salée.  Relativement complexe et ressemblait à un Caol Ila âgé. Très bon.
Score : 14/20 PA:C5

 

28 Sep

Spécial Berner Whiskymesse

Linkwood 1997 for Waldhaus am See, 20 YO, Signatory, 46%, B:2017. Prix:
Couleur : Or
Nez : Rond, moelleux à très moelleux, malté, cireux, fruité, herbacé à très herbacé, sur le miel, un peu d’herbes aromatiques, des fruits jaunes et une touche de fumée.
Bouche : Rond, moelleux, herbacé à très herbacé, cireux, malté, floral, sur les fruits à chaire jaune, les fruits du verger et coing. La finale est moyenne à longue, complexe, sur les fruits à chaire jaune, les fruits du verger, paille, miel, quelques épices et une touche de fumée.
Impression générale : Un Linkwood très agréable et rond, herbacé, sur le miel et des arômes cireux et fruités.
Score : 16/20 PA:A2


Linkwood 1997 for Waldhaus am See, 20 YO, Signatory, 56.4%, B:2017, cask 7542. Prix:
Couleur : Or
Nez : Rond, moelleux, floral, cireux, malté, avec un peu de paille, de caramel mou, cuir et fruits à chaire jaune.
Bouche : Epicé, intense, floral, relativement alcooleux, sur la vanille, un peu de foin, paille et de légères notes propres et fruitées. La finale est de longueur moyenne, propre, intense, relativement florale, sur la vanille, un peu de paille et une touche de miel. Diluée, elle devient plus fruitée.
Impression générale : Brut, l’alcool est bien présent et l’ajout d’eau augment le côté fruité du whisky, mais il reste plus simple et aiguisé que la version à 46%.
Score : 15/20 PA:A1

27 Sep

Port Charlotte Double Wood Private Cask Kjell Oberg, 15 YO, OB, 54.9%, B:2017, cask 0002, 267 bouteilles. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Rond, tourbé à très tourbé, fumé, maritime, avec une fumée tourbée complexe, sèche, maritime et goudronneuse, sur l’algue, le goudron, un peu de tannins, figue, raisin et diverses épices, des arôme ronds et légèrement vineux.
Bouche : Maritime, salé, goudronneux, tourbé, fumé, complexe, légèrement vineux et poivré, sur l’algue, le goudron, désinfectant, de légers arômes médicinaux, raisins, raisins secs, un peu de cuire, cacao et poivre. Dilué, il devient plus vineux, avec un peu de cuir, tannins et chocolat. La finale est longue, complexe, tourbée, fumée, salée, poivrée, maritime, sur le cacao, de légers arômes vineux, algue, goudron, un peu de suie, corde de chanvre, cacao, raisin sec, figue séchée, poivre noir et un peu de confiserie sucrée au raisin de chypre. Diluée, elle devient légèrement plus vineuse. La fumée tourbée longue, complexe et subtile était excellente. Un très bon whisky. Merci Kjell !
Score : 16/20 PA:E6

 

26 Sep

Spécial Berner Whiskymesse

Glenrothes Speyside 1996, 20 YO, Acla Selection, 49.6%, B:2016. Prix:
Couleur : Or
Nez : Très rond, moelleux, floral, légèrement fruité et épicé, sur la crème pâtissière, melon, coing, un peu de bruyère et de pommes mures.
Bouche : Epicé, rond, crémeux, floral, sur les pommes, une touche de fumée de tabac, des épices boisées, cannelle et caramel mou. Diluée, il devient plus crémeux. La finale est de longueur moyenne, ronde, florale, crémeuse, relativement épicée, avec un peu de caramel mou, crème vanille et une touche de melon.
Impression générale : un très bon Glenrothes, relativement intense et floral, sur des arômes crémeux.
Score : 16/20 PA:A1

25 Sep

Spécial Berner Whiskymesse

Highland Park 1990 For Ramseyer’s Whisky Connection, Gordon & MacPhail, 55.1%, B:2015, cask 5101. Prix:
Couleur : Or
Nez : Fumé, maritime, tourbé, moelleux, légèrement minéral, sur le miel de bruyère, la fumée tourbée, la crème vanille et de légers arômes austères.
Bouche : Moelleux, complexe, équilibré, fruité, légèrement minéral, herbacé et fumé, sur l’ananas, l’algue, le miel de bruyère, la crème de citron, le melon, la fumée tourbée et un peu de citron.  Légèrement austère et aromatique. La finale est moyenne à longue, complexe, intense, légèrement aromatique, fumé, herbacé et austère, sur le melon, le miel de bruyère, la crème citron, la rhubarbe et la fumée tourbée minérale. Diluée, elle devient plus fumée.
Impression générale : Un très bon Highland Park, complexe, intense, légèrement minéral, avec une agréable fumée et arômes fruités. Une belle sélection de Markus.
Score : 17/20 PA:A5


Highland Park 12 YO for Ferratero, OB, 43%, B:1980s. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Fumé, complexe, rond, sur une délicieuse fumée tourbée, la brise marine, un peu d’algues, de légers arômes fruités de mandarine, du miel de bruyère et des épices douces.
Bouche : Très doux, sur le miel, la fumée tourbée douce, le miel de bruyère, quelques légers arômes épicés et marins, une touche de sel, un peu de fumée de feu de camp, mandarine et zeste d’orange. La finale est moyenne à longue, ronde, épaisse, douce, sur la fumée tourbée, une abondance de miel de bruyère, un peu de fumée de feu de camp, mandarine, orange douce et algues.
Impression générale : Un charmant Highland Park, dangereusement buvable, mielleux, fruité et avec une très belle fumée tourbée.
Score : 16/20 PA:E3

 

24 Sep

Spécial Berner Whiskymesse

Highland Park Valkyrie, OB, 45.9%, B:2017. Prix:
Couleur : Or
Nez : Jeune, salé, malté, fumé à très fumé, boisé, doux sur la vanille, un peu de fruits verts et du miel de bruyère.
Bouche : Très jeune et doux, fumé à très fumé, tourbé à très tourbé, maritime, légèrement salé, sur la vanille, la fumée tourbée sèche, la suite et un peu de fruits verts. Dilué, il devient plus vert, herbacé et sur la fumée tourbée sèche et goudronneuse. La finale est de longueur moyenne, jeune, douce, fumée, salée, tourbée, sur la fumée tourbée sèche, un peu de goudron, suite et miel de bruyère. Diluée, elle devient légèrement minérale, verte et herbacée.
Impression générale : Un version relativement fumée et tourbée d’Highland Park, légèrement sec, jeune à très jeune.
Score : 11/20 PA:B6

 

23 Sep

Bowmore 10 YO Oloroso and Wine Cask matured for Travel Retail, OB, 46%, B:2017. Prix:
Couleur : Ambre-rouge
Nez : Maritime à très maritime, salé, rond, légèrement vineux, sur les bonbons Haribo (fraises tagada), la fumée tourbée, les baies rouges, un peu d’épices, tannins, vanille, cuire, algues et une touche de persil. Très sucré.
Bouche : Très doux et vineux, boisé, maritime, parfumé, sur les bonbons Haribo, les fraises, l’airelle, les épices, le cuir et les tannins. La finale est de longueur moyenne, douce, maritime, fumée, tourbée, vineuse, légèrement fumée, sur l’algue, les fraises, tannins et une touche de cuir. Diluée, elle devient d’avantage vineuse.
Impression générale : Une version vineuse et relativement boisée de Bowmore, sur les baies rouges et le se. Original.
Score : 10/20 PA:G6

22 Sep

Bowmore 1988, OB, 47.8%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Tourbé à très tourbé, fumé, maritime à très maritime, floral, salé, sur la brise marine, une touche de parfum et de lavande, une fumée tourbée complexe et un peu d’algue.
Bouche : Très parfumé, maritime, fumé, sur le savon à la lavande, le parfum, le sel et l’algue. La finale est de longueur moyenne, très parfumée, fumée, avec une abondance de lavande.
Impression générale : Une version très parfumée de Bowmore sur la lavande. Pour les amateurs du genre.
Score : 11/20 PA: A5

21 Sep

Karuizawa 30 YO For Speciality Drink, OB, 58.2%, cask 5347. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Profond, intense, floral, riche, complexe, sur du cuir de haute qualité, raisins secs, fruits secs, laque, pruneaux et fruits exotiques.
Bouche : Très doux, riche, complexe, floral, relativement aromatique et fruité, sur les baies rouges, le cuir, raisins secs, un peu de melon, diverses épices, laque, pruneaux, mandarine et une touche de tannins. Dilué, il devient plus boisé. La finale est moyenne à longue, riche, complexe, florale, légèrement boisée, sèche et épicée, avec un peu de raisins secs, pruneaux, fruits secs et tannins.
Impression générale : un vieux Karuizawa avec un nez profond, riche et intense. Très bon, mais le bois et les tannins se font un peu sentir.
Score : 16/20 PA: E1

19 Sep

Brora 1981 Straight From The Cask, Signatory, 58.3%, B:2003. Prix:
Couleur : Or-or pâle.
Nez : Viandé, fumé, légèrement tourbé, végétal, caoutchouteux et côtier, avec un peu de raisins secs, cire d’abeille, humus, orange, fumée tourbée et de légers arômes de condiments végétaux.
Bouche : Sec, épicé, tourbé, citrique, fermier, légèrement viandé, avec un peu d’humus, de bois mouillé, de brosse métallique, orange, graines de moutarde, mandarine et quelques arômes fermiers. La finale est moyenne à longue, boisée, amère, fermière, terreuse, légèrement aromatique, sur les agrumes, les graines de moutarde, un peu de fumée tourbée, d’odeurs d’écuries, mandarine, orange et humus. Diluée, elle devient relativement amère, boisée et austère.
Impression générale : Un Brora relativement fermier, amer, terreux, légèrement aromatique et tourbé. Un whisky pas facile, avec une forte personnalité.
Score 15/20 PA:E4

18 Sep

Clynelish 1973 2nd bottling for La Maison du Whisky, 33 YO, The Prestonfield, 54.6%, cask 8913, 439 bouteilles. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Minéral, cireux, citrique, légèrement tourbé, sur la cire d’abeille, l’orange confite, un peu de pamplemousse, l’humus, la fumée tourbée, de sève de sapin et un peu de graines de moutarde. On est dans un style proche des Clynelish 12 ans 56.9% étiquette blanche pour Edward & Edward.
Bouche : Intense à très intense, fumé, très cireux, citrique, sur le zeste de citron, la fumée tourbée, la fumée tourbée, le pamplemousse, goyave, mirabelle, coing, cire d’abeille, un peu de grains de moutarde et de légers arômes fermiers. La finale est longue, complexe, cireuse à très cireuse, citrique, légèrement tourbée et fumée, sur la cire d’abeille, le pamplemousse, le zeste de citron, des fruits confits, un peu de coing, mirabelle, mandarine, orange et poivre. Diluée, elle devient plus cireuse, sur le miel et le pain d’épice (leckerli), ainsi qu’un peu de pamplemousse rose confit.
Impression générale : J’ai dégusté le 1er embouteillage il y a près de 10 ans et je suis très content de pouvoir enfin dégustation le 2eme embouteillage (merci Trong pour ton aide pour l’obtenir). Ce Clynelish est excellent et son profil aromatique est très proche des fameux Clynelish 12 ans 56.9%, avec un peu plus de rondeur et de moelleux. Simplement excellent.
Score : 19/20 PA:D3

17 Sep

Lagavulin 1990 The Syndicate, 20 YO, OB, 48.1%, B: 2010, cask 4395. Prix:
Couleur: Or
Nez: Très fume, tourbé, complexe, maritime, légèrement médicinal et épicé, sur l’algue, l’iode, la brise marine, un peu de goudron et de barbecue. Très élégant et équilibré.
Bouche : Salé à très salé, intense, maritime à très maritime, sur le zeste de citron, la fumée tourbée et de feu de camp, un peu de réglisse, d’épices boisées, algue, iode, poisson fumé et camphre. Complexe. La finale est longue à très longue, maritime, salée, très fumée, tourbée et légèrement médicinale, avec un peu de camphre, spearmint, iode, bandages, fumée tourbée et de feu de camp, ainsi qu’un peu de barbecue. Diluée, elle devient légèrement plus sèche et sur les racines.
Impression générale : Un Lagavulin impressionnant, très intense, maritime et salé. Un whisky puissant et pas pour les faibles de cœur. Je l’ai trouvé plus intense et complexe que les autres version de 15 ans d’age pour The Syndicate. Il y a de légers arômes boisés, mais qui passent bien. J’ai adoré ce whisky.
Score : 18/20 PA:A7

16 Sep

Lagavulin 1990 The Syndicate, 25 YO, OB, 44.0%, B:2015, cask 4394. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Moelleux à très moelleux, fumé, sur la fumée tourbée, le feu de camp, de légers arômes boisés, un peu de désinfectant, algue, viande séchée et cuir. Plus doux et moins intense que le 20 ans.
Bouche : Très moelleux, doux, subtile, avec des fruits jaunes, crème vanille, brise marine, gingembre confit, un peu de menthol, bandages, agrumes, fumée tourbée et de feu de camp, avec une touche de poivre. La finale est longue, moelleuse, salée, maritime, modérément fumée, légèrement tourbée, sur les agrumes, un peu de fruits jaunes, vanille et fumée boisée.
La finale est moyenne à longue, sèche, très tourbée, fumée, jeune à très jeune, sur le désinfectant, l’iode, le camphre, la suie, le goudron, un peu de citron et vanille. Il y a également un peu d’arômes de bois mouillé.
Score : 15/20 PA:A1

15 Sep

Glenlivet 25 YO Silver Jubilee, OB, 75 Proof, B:1977. Prix:
Couleur: Vieil or-ambre
Nez : Très fruité, doux, floral, moelleux, épicé, complexe, légèrement tourbé, terreux et fumé, sur l’humus, les fruits secs, le pain d’épice, l’orange et un peu de fruits tropicaux.
Bouche : Très moelleux, floral, tourbé, fumé, un peu mou, sur le gingembre, la fumée tourbée, des herbes légèrement aromatiques, la cannelle, muscade, fruits secs (raisin, abricot et orange) et une touche de poivre. La finale est de longueur moyenne, florale, juteuse, tendre, légèrement terreuse, sèche, tourbée et épicée, sur la fumée tourbée, des fruits secs et juteux, un peu de poivre, cannelle et de légères notes aromatiques.
Impression générale : Un très bon whisky distillé vers les années 1952, ce qui explique un profil tourbé et légèrement aromatique, avec d’agréables arômes doux et juteux. Un peu mou et quelques degrés d’alcool en plus furent les bienvenus.
Score : 16/20 PA:D4


14 Sep

Laphroaig 2006, Cooper’s Choice, 46%, B.2013, refill sherry. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Jeune à très jeune, très tourbé, fumé, maritime et boisé, sur l’algue, la vanille, le sel de mer et goudron.
Bouche : Jeune à très jeune, fumé, tourbé, boisé et très maritime,  sur l’algue, les bandages, le désinfectant et le camphre. La finale est moyenne à longue, très médicinale, fumée et tourbée, sur le goudron, l’iode, le camphre, les bandages, un peu de racine de réglisse, vanille, algue et coquillages.
Impression générale : Un Laphroaig très propre, fumé et médicinal, avec une pointe de douceur du sherry. Semblait jeune, avec un profil différent des Laphroaig standards et également moins boisé. Merci Manfred.
Score : 13/20 PA:A8


Lagavulin Jazz Festival 2016, OB, 54.5%, B:2016, 3200 bouteilles. Prix:
Couleur : Or
Nez : Boisé, maritime, intense, sec, médicinal, sur le camphre, l’iode, le cuir, un peu de menthol et une touche de tabac. Une version relativement moderne de Lagavulin.
Bouche : Rond, salé, fumé, légèrement maritime et tourbé, sur le cuir, le caramel mou et du, l’algue, un peu d’iode, menthol, vanille, tabac et une légère amertume. La finale est moyenne à longue, sèche à très sèche, boisée, maritime, fumée, légèrement amère, sur les racines de réglisse, le camphre, l’iode, l’algue, un peu de bandages, du vieux cuir et du caramel mou. Diluée, elle devient plus amère.
Impression générale : Une version sèche et amère de Lagavulin, que j’ai eu de la peine à apprécier, en raison de la forte influence boisé. Merci Manfred.
Score : 12/20 PA:B5

13 Sep

Spécial Berner Whisky Messe

Woflburn Klyver #2, OB, 50%, B:2017. Prix:
Couleur : Or
Nez : Côtier, boisé, légèrement fumé, et minéral, avec un peu de miel, des herbes aromatiques, un peu d’argousier et de légères épices.
Bouche : Boisé, côtier, légèrement maritime et minéral, avec un peu d’épices, une touche de fumée et d’aromatiques herbes. La finale est de longueur moyenne, avec un mélange d’arômes côtiers, de légers arômes marine et aromatiques, ainsi qu’un peu de cire, d’argousier et une touche de vanille.
Impression générale : Un whisky des Highlands légèrement jeune, avec un agréable mélange d’arômes côtiers (brise marine), minéraux et légèrement aromatiques.
Score : 13/20 PA:C2


Woflburn 128, OB, 46%, B:2017. Prix:
Couleur : Or
Nez : Jeune, côtier, boisé, sur la vanille, un peu de brise marine et une touche de fumée.
Bouche : Jeune, légèrement rugueux, relativement épicé et boisé, sur la vanille, un peu de caramel, de légers arômes floraux, ainsi qu’un peu de fruits verts du verger.  La finale est de longueur moyenne, boisée, relativement jeune, légèrement rugueuse et côtière, avec un peu de vanille d’herbes aromatiques et une touche de fumée. Diluée, elle devient plus maltée et avec un peu de houblon.
Impression générale : Un Wolfburn relativement bon et maturé dans des petits fûts (40 L). Un peu jeune et rugueux à mon goût. J’a préféré le Klyver.
Score : 11/20 PA:A2

12 Sep

Spécial Berner Whisky Messe

Rozelieures Tourbé collection, OB, 46%, B:2017. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Intense, tourbé, rond, tourbé à très tourbé, goudronneux, sur la fumée tourbée, avec un peu de vanille, goudron, brise marine et algues. Propre et bien équilibré.
Bouche : Léger, jeune, subtile, élégant, tourbé, rond, sur de la fumée tourbée aromatique, le goudron, un peu de racines, de brise marine, désinfectant et suie. La finale est de longueur moyenne, tourbée, fumée, relativement maritime et léger, rond, légèrement salé et jeune, sur le désinfectant, goudron, un peu de vanille et d’orge fraichement broyée.
Impression générale : Ce whisky a la fraicheur et douceur d’un jeune whisky, avec un bel équilibre et une fumée tourbée complexe et aromatique des plus agréables.
Score : 14/20 PA:A6


Orma Peated 12.4 Cask Edition, OB, 53%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or-rouge
Nez : Vieux à très vineux, fumé à très fumé, tourbé, viandé, légèrement caoutchouteux, sur la fumée tourbée, la viande séchée (des Grisons), les épices, le poivre, le raisin, le caoutchouc brûlé, et quelques baies rouges. Original.
Bouche : Vieux à très vineux, caoutchouteux à très caoutchouteux, viandé, épicé, poivré, légèrement malté, sur le raisin et un peu de souffre. La finale est moyenne à longue, très vineuse, tourbée, goudronneuse, sur le raisin, les fraises, goudron, poivre et arômes maltés.
Impression générale : Un Orma tourbé original avec une combinaison d’intenses arômes vineux du fût de pinot noir qui manque d’harmonie et intégration avec la fumée tourbée. Un winesky. Pas un whisky pour moi.
Score. 07/20 PA:F5

11 Sep

Spécial Berner Whisky Messe

Octomore 8.1 Masterclass, 8 YO, OB, 57.8%, B:2017, 42000 bouteilles. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Propre à très propre, léger, tourbé, sur le goudron, un peu de vanille et de légers arômes marins. Le nez est relativement clos.
Bouche : Tourbé, rond, floral, tourbé, légèrement salé, sur la vanille, le caramel mou, de légers arômes crémeux et un peu de fumée tourbée et d’algues. La finale est de longueur moyenne, tourbée, rond, légèrement marin et médicinal, sur du caramel mou et de légers arômes crémeux.
Impression générale : Ou est passée la tourbe ? Un Octomore relativement léger et subtiles, sur une belle fumée tourbée complexe, mais faible en intensité. Il semblait relativement moins tourbé, p. ex, qu’un Port Charlotte 10 ans.
Score : 10/20 PA:A6

10 Sep

Spécial Berner Whisky Messe

Speyside 1973, 44 YO, Acla Selection, 41.7%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Moelleux, complexe, élégant, légèrement floral, avec un peu d’arômes floraux et herbacés.
Bouche : Herbacé, moelleux à très moelleux, légèrement boisé, austère et aromatique, sur des herbes aromatiques, de légers arômes fruités et floraux. Complexe. La finale est moyenne à longue, aromatique, austère, légèrement sec et amer, avec des légers arômes secs et parfumés Diluée, elle devient légèrement plus aromatique et austère.
Impression générale : Ces Speyside anonymes sont très bons ou excellent. Celui-ci ne fait pas exception et les stocks sont très bons.
Score : 17/20 PA:G1


Speyside 1973 For Shinanoya, 44 YO, Maltbarn, 48.8%, B:2017. Prix:
Couleur : Or
Nez : Moelleux, complexe, élégant, légèrement floral, avec des aromes légèrement herbacés et sur le miel. Très proche de l’Acla Selection, légèrement plus austère et minéral.
Bouche : Aromatique à très aromatique, herbacé, moelleux à très moelleux, légèrement austère et minéral, avec un peu de citron, des fruits verts et des arômes légèrement floraux et sur des fruits amers. La finale est longue à très longue, aromatique, herbacée, légèrement austères, florale et sur les herbes aromatiques.
Impression générale : Une version proche de l’Acla Selection, légèrement plus sec et aromatique. Les deux whiskies sont de la même qualité, même si leur profil est légèrement différent, avec le Maltbarn plus sur le fino.
Score : 17/20 PA:F1

09 Sep

AnCnoc Peter Ankle Ingredients, OB, 46%. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Riche, floral, malté, légèrement viandé et végétal, avec un peu de cuir, de caramel mou diverses épices, de la mandarine, orange, citron et une touche de miel. Plus complexe que le Bricks et Warehouse.
Bouche : Rond, floral à très floral, légèrement parfumé, sur le caramel mou, un peu de caramel mou, d’aromes végétaux, des épices légères et une influence modérée du sherry. La finale est de longueur moyenne, florale, avec un peu d’influence de sherry, d’épices et de caramel.
Impression générale : Parmi la série Peter Ankle, il s’agit du plus complexe, avec une influence marquée du sherry, qui devient plus parfumé dilué.
Score : 13/20 PA:D1

08 Sep

AnCnoc Peter Ankle Warehouse, OB, 46%. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Malté, frais, floral à très floral, légèrement boisé, sur des fleurs fraichement coupées, avec un peu de miel, de pommes vertes et de groseilles à maquereau.
Bouche : Floral à très floral, parfumé, sur le zeste de citron, la vanille, les fleurs fraichement coupées, un peu de poire verte, miel, baies, avec une touche d’épices. La finale est de longueur moyenne, florale à très florale, citrique, malté, légèrement laiteux, sur le caramel mou, le zeste de citron, des fleurs fraichement coupées et un peu de caramel amer. Diluée, les aromes amers, parfumés et de caramel deviennent relativement forts.
Impression générale : Un AnCnoc très floral, relativement et citrique. Rafraichissant.
Score : 12/20 PA:A1


AnCnoc Peter Ankle Bricks, OB, 46%. Prix:
Couleur : Or
Nez : Frais, propre, malté, floral, légèrement parfumé, sur les fruits verts, un peu de citron et une touche d’épices et de caramel mou. Plus propre et légèrement moins complexe que le Warehouse.
Bouche : Très floral et parfumé, léger, propre, avec un peu de vanille, d’épices et de citron. La finale est de longueur moyenne, florale à très florale, sur la vanille, le zeste de citron et un peu de poivre. Diluée, elle devient plus parfumée et sur le caramel mou, avec des arômes de citrons plus prononcés.
Impression générale : Un AnCnoc propre, floral et parfumé, avec de forts arômes citronnés. Pas très complexe.
Score : 10/20 PA:A1

07 Sep

AnCnoc Peter Ankle Travel Retail Luggage, OB, 46%. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Jeune, très frais, malté, floral à très floral, sur le houblon, les pommes vertes et un peu de miel.
Bouche : Jeune, léger, floral à très floral, légèrement parfumé et épicé, sur le caramel, un peu de lait, citron et fruits verts. La finale est de longueur moyenne, propre, jeune, floral à très floral, légèrement parfumé, sur la limette, citron, un peu de miel,  pommes vertes et une touche d’épices.
Impression générale : Un AnCnoc vert, jeune et floral. Frais.
Score : 10/20 PA:A1


AnCnoc Peter Ankle Casks, OB, 46%. Prix:
Couleur : Or-or pâle
Nez : Frais, floral, sur le caramel, vanille, un peu de fruits verts, miel, cuir frais et groseilles à maquereau.
Bouche :  Epicé, floral, légèrement malté et floral, avec un peu de caramel, miel, des épices douces, une touche de cuir, mandarine et chocolat. La finale est de longueur moyenne, florale, légèrement parfumée et amère, avec un peu d’épices, de miel et de cuir. Diluée, elle devient légèrement caoutchouteuse.
Impression générale : Une version floral et relativement épicée d’AnCnoc, plus complexe que le luggage.
Score : 11/20 PA:D1

06 Sep

Ardbeg 1975 Connoisseurs Choice, 12 YO, Gordon & MacPhail, 40%, B:1987. Prix:
Couleur : Or
Nez : Très tourbé, viandé, intense, maritime, fumé, fermier, légèrement minéral, sur les racines, le camphre, le goudron, l’algue et les écuries. Impressionnant et excellent !
Bouche : Sec, tourbé à très tourbé, cireux, maritime, fumé, minéral, fermier, légèrement herbacé, sur les racines, l’algue, le sel de mer, la fumée tourbée, le poisson sec, l’iode, le camphre, un peu de menthol, tabac, poivre, une touche de chili et huile minérale. Charmant. La finale est de longueur moyenne, très tourbée, douce, fumée, maritime, fermière, légèrement minérale, goudronneuse, sur les écuries, la fumée tourbée et de diesel, le camphre, un peu d’iode, poivre et poisson fumé.
Impression générale : Woaww. Un Ardbeg excellent et très intense, avec une abondance de fumée tourbée, des aromes marins équilibrés et la fumée tourbée complexe des Ardbeg du milieu des années 1970s. Alors que certains whiskies réduits à 40% sont mous, dans ce cas, cette réduction apporte une certaine douceur tout en conservant une intensité des plus agréables. Merci François (Golden Promise).
Score : 18/20 PA:A7

05 Sep

Ardmore 1993 Whisky-online Exclusive, 22 YO, Gordon & MacPhail, 49.9%, B:2015, cask 5750. Prix:
Couleur : Or-vieil Or
Nez : Minéral, fumé, légèrement tourbé, minéral et rond, sur de la limette, groseille à maquereau, de la fumée tourbée aromatique, menthe, un peu de chocolat blanc et miel. Bien équilibré.
Bouche : Sec, boisé, aromatique, épicé, poivré, aiguisé, avec un peu de limette, cire, citron amer, pamplemousse, quelques arômes fermiers, groseille de maquereau, des baies légèrement acidulées, menthe et eucalyptus. Il devient plus aromatique et légèrement aromatique avec le temps. La finale est moyenne à longue, aiguisée, sèche, boisée, légèrement amère, fermière et austère, sur le gingembre, poivre, citron amer, un peu de fumée tourbée aromatique et des baies acidulées.
Impression générale : Un Ardmore boisé, aiguisé, sec, qui commence sur un nez rond et minéral, avant de devenir plus sec et amer en bouche. Très bon.
Score : 16/20 PA:A3


Ardmore 1988, 23 YO, Pearls of Scotland, 45%, B: 2014, cask 2455. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Doux, fruité, cireux, herbacé, légèrement minéral, tourbé, fumé et fermier, sur le miel, la groseille à maquereau, un peu de vanille, limette et un doux côté boisé légèrement juteux.
Bouche : Herbacé, cireux, aromatique, sur le miel, le miel de fleurs, de l’herbe fraîchement coupée, un peu d’herbes aromatiques, menthe et spearmint. La finale est de longueur moyenne, doux, boisé, herbacé, légèrement aromatique, fermier et fruité, sur le miel, la groseille à maquereau, des herbes aromatiques, un peu zeste de citron amer, vanille et crème citron.  Avec le temps, il y a une agréable influence douce et aromatique, et le whisky devient légèrement plus austère et fumé et finale, également un peu plus herbacé et mielleux.
Impression générale : Un Ardmore doux et aromatique, relativement herbacé et mielleux, devenant légèrement austère et fumé en finale. Différent du 1993 pour whisky online, mais très bon. Merci Angelina.
Score : 15/20 PA:A3

 

04 Sep

Ballantruan 10 YO, OB, 50%, B:2016. Prix:
Couleur : Or
Nez : Doux, modérément tourbé, légèrement jeune et malté, sur le caramel mou et dur.
Bouche : Doux, jeune, légèrement malté, sur la fumée tourbée, la brise marine, l’iode, le désinfectant, un touche de réglisse, citron et corde de chanvre. La finale est longue à très longue, moelleux, tourbé, fumé, avec un peu d’iode de camphre et de menthe. Subtile et très agréable.
Impression générale : Un whisky subtile, moelleux et complexe. J’ai fortement apprécié la fumée tourbée complexe de ce whisky. En net augmentation depuis le premier batch.
Score : 16/20 PA:A6

03 Sep

Tomatin 18 YO Oloroso sherry cask, OB, 46%. B:2016. Prix:
Couleur : vieil or
Nez : Riche, intense, aromatique, épicé à très épicé, avec un peu d’humus, gingembre et aromes floraux.
Bouche : Très rond et doux, légèrement aromatique et malté, avec un peu de houblon, gingembre, vanille, un peu d’herbes aromatiques, une touche de caramel et de pommes vertes. La finale est de longueur moyenne, épicée, florale, ronde à très ronde, légèrement maltée et aromatique, avec un peu de tabac, gingembre et noix.
Impression générale : Un très bon whisky, rond, bien fait et légèrement épicé.
Score : 14/20 PA:C2


Tomatin 1976, 38 YO, OB, 46.7%, B; 2016, cask 30132. Prix:
Couleur : vieil or-ambre
Nez : Très doux et fruité, gras, malté, sur la mangue, les fruits de la passion, goyave et une touche de fumée.
Bouche : Riche, gras, très fruité, légèrement épicé, sur la mangue, les fruits exotiques, un peu de poivre, de feuilles de tabac et des arômes boisées. Dilué, il devient plus épicé (plus de poivre et un peu de gingembre). La finale est moyenne à longue, riche, grasse, légèrement herbacée et épicée, sur l’humus, un peu de miel et de fruits exotiques.
Impression générale : Un excellent whisky, avec un superbe nez doux et fruité, sur les fruits tropicaux, et plus épicé, avec un peu d’humus en bouche. Un panier de fruits,  comme attendu d’un Tomatin de ce millésime.
Score : 17/20 PA:C2

02 Sep

Tomatin 14 YO Port Casks, OB, 46%, B:2016. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Moelleux, rond, légèrement malté, avec un peu de caramel à la crème, mandarine, melon et un peu d’épices.
Bouche : Léger, relativement faible en intensité, floral, sur le caramel à la crème, fleurs fraiches et bonbons aux herbes. La finale est moyenne à longue, florale, sur le pollen, le bonbon aux herbes (Ricola) et le caramel mou.
Impression générale : Un whisky qui ressemble à un caramel aux herbes. Un peu faible en intensité, mais bien équilibré et sur du caramel qui fond sur la langue.
Score : 14/20 PA:E1

01 Sep

Port Charlotte 2005 for HNWS, 10 YO, Strange Ways, 60.7%, B:2016, cask 2005001572, 303 bouteilles. Prix:
Couleur : Or
Nez : Fumé, modérément tourbé, moelleux, légèrement sec et fermier, avec un peu de vanille et légèrement parfumé.
Bouche : Léger, jeune, sur le vernis, parfum, fumée tourbée, racine de réglisse et une touche de vanille. La finale est longue à très longue, tourbée, amère, sur des racines,  de la fumée tourbée sèche à très sèche, avec un peu de gentiane et racine de réglisse. Diluée, elle devient légèrement médicinale.
Impression générale : Un whisky relativement nu, avec une très faible influence du fût de Madère, sur une fumée tourbée propre et sèche. Légèrement aromatique, et relativement amère, particulièrement en finale.
Score : 14/20 PA:A6


Black Art 1992 5.1, 24 YO, Bruichalddich, OB, 48.4%, B:2016. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Doux, moelleux, riche, épicé, vineux à très vineux, sur le raisin, le raisin sec, un peu de fraises, algues, cannelle, pain d’épice et une touche de fumée.
Bouche : Riche, fruité, relativement vineux, légèrement maritime, sur les fruits doux, le raisin, le cuir, l’orange, raisins secs, fruits sec, un peu de vieux sec et tannique et une touche de fumée. La finale est de longueur moyenne, vineuse, légèrement sèche et tannique, sur le raisin, un mélange d’arômes secs et tannique avec du vin doux, un peu de raisin sec, sel de mer, ananas, noix de coco et une touche de fumée.
Impression générale : Un bon Black Art, moelleux, riche, fruité et vineux. Maturés dans différents types de vins.
Score : 14/20 PA:G1

 

Page précédente

Tout droits réservés P.Brossard©2006-16