Whisky-news.com est un site web indépendent créé en 2006 par un amateur de whisky pour les amateurs de whisky, depuis le novice à l'expert, avec une collection importante de notes de dégustations, de profils de distilleries, de reportages sur le whisky et de salon de whisky en Europe. Ce site contient également la collection la plus importante de revue de la littérature sur le sujet et mis à jour très régulièrement (quasi journalière). Site sans aucun soutien financier de l'industrie.

Avant de lire ces notes de dégustation, veuillez lire les commentaires.

Pour la liste complète des notes de dégustation, sélectionner ici.

Page précédente suivante

28 Mai

Speyside Birds 1975 Fino, 41 YO, Antique Lions Spirits, 46.9%, B:2016, 230 bouteilles. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Très moelleux, légèrement floral, relativement mou, sur le miel, l’ananas, la mirabelle,
Bouche : Moelleux, mou, floral, légèrement boisé et acétique, sur l’ananas, les épices boisées, un peu de fruits tropicaux, mirabelle et cuire. La finale est moyenne à longue, très moelleuse, molle, fruitée, légèrement épicée, boisée et tannique, sur l’ananas en boite, un peu de menthe, miel, tilleul et fruits exotiques.
Impression générale : Un Speyside fino très moelleux et relativement mou, avec un certain boisé provenant d’une longue maturation. Très bon, mais plus boisé et mou que les autres 1975 fino que j’ai dégusté ces derniers mois. Belle étiquette.
Score : 15/20 PA:D1


Spécial Limburg

Speyside fino 1975 Nagomi for Shinanoya and ARen Trading, 41 YO, The Whisky Agency, 57.5%, B:2016. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Très moelleux, doux, légèrement floral et acétique, sur les fruits exotiques, de l’ananas confit et autres fruits exotiques, un nuage de fumée et un peu de miel.
Bouche : Intense, floral, épicé, sur l’ananas en boite, un peu de gingembre, une agréable influence intense du fino sur des arômes légèrement citriques et acétiques, de la mangue, papaye, goyave, banane et autres fruits exotiques.  Des plus agréables. La finale est longue à très longue, florale, équilibrée, avec un peu de miel, sur d’agréables arômes de fruits exotique et du fino. Diluée, elle devient un peu plus sur le tabac.
Impression générale : Un excellent Speysider maturé dans un fut de sherry de type fino, moelleux et bien équilibré, avec une belle influence du fino.
Score : 15/20 PA:D1

27 Mai

Spécial Limburg

North Port 1974, 15 YO, Sestante, 66.1%, B:1980s. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Léger, floral, parfumé à très parfumé, minéral, sur de forts arômes de caramel, sur l’humus, des pommes cuites, des influences de sherry sec et des champignons.
Bouche : Très parfumé, floral, légèrement sec, sur le foin, un peu de paille, de fruits cuits, du caramel et de la rhubarbe. La finale est de longueur moyenne, parfumée à très parfumée, florale, légèrement sèche, sur les fruits cuits, le caramel à la crème, rhubarbe et tangerine. Diluée, elle devient plus amère, avec d’avantage de caramel, un peu d’humus et un nuage de fumée.
Impression générale : Je trouve les whiskies de North Port (Brechin) relativement difficile, mais celui-ci est bon, avec de légers arômes de sherry qui se marient bien avec les arômes typiques secs et parfumés de cette distillerie.
Score : 15/20 PA:G1

26 Mai

Spécial Limburg

Talisker 8 YO, OB, 43%, B:1960s. Prix:
Couleur : Or
Nez : Fumé, tourbé, doux, maritime et légèrement salé, sur le pamplemousse, le poisson, un peu de jus de citron et de fumée tourbée.
Bouche : Très doux, cartonneux, légèrement maritime, fumé et poivré, sur le pamplemousse, un peu de fumée tourbée, de poisson sec, goudron, une touche de bois et caoutchouc brulé. Légèrement salé également. La finale est moyenne à longue, maritime, douce, légèrement citrique et amidonnée, sur le pamplemousse, le citron amer, un peu de cendre, poisson sec et réglisse. Diluée, elle devient légèrement plus amère et sur le caramel.
Impression générale : Un bon Talisker doux et relativement marin, un peu faible en intensité et sur une vielle fumée tourbée rustique et sur la cendre.  Pas aussi intense ou poivré que le 10 ans actuel et avec d’avantage de caramel. Merci Hideo.
Score : 14/20 PA:C4


Talisker, Robert Watson, 80 Proof, B: 1960s. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Propre, doux, moelleux, complexe, sur de la vieille fumée tourbée, du citron amer, un peu de cendres et d’huitres.
Bouche : Propre, doux, tourbé, sur la fumée tourbée, un peu de cendre, de racine de réglisse, de la pelure de citron, du bois brulé et un peu de poisson. Sent bon la baie de Talisker ! La finale est longue, légère, élégante, subtile, sur de la fumée tourbée, des cendres, un peu de goudron, de racine de réglisse et du jus de citron.
Impression générale : Un très bon Talisker, élégant et subtile, avec très peu d’influence du fût et une élégante fumée tourbée des plus agréables, avec des arômes légèrement cendrés et maritime en arrière fond.
Score : 17/20 PA:A5

25 Mai

Paul John for UK, OB, 59.5%, B:2016, cask 1906. Prix:
Couleur : Paille
Nez : Rond, bois, malté, sur les cacahuètes salées et un peu de pelure d’orange. Agréable.
Bouche : Jeune, boisé à très boisé, vert, alcooleux, sur le malt vert, un peu d’orge broyée, ainsi que de légers arômes de fruits du verger. Avec le temps, il devient plus fruité et complexe, avec un peu de pêche et de melon. La finale est de longueur moyenne, verte, maltée, fruitée, relativement ronde, sur la pêche, un peu d’abricot, de melon et même un peu de banane.
Impression générale : Un whisky difficile à juger. Le nez était agréable et la finale très bonne, mais en bouche, il semblait boisé, jeune et sur l’alcool. Merci Christian D.
Score : 13/20 PA:A1


Paul John Classic Select Cask, OB, 55.2%, B:2016. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Frais, floral, relativement léger, sur le chocolat au lait et blond.
Bouche : Vert, amidonné, malté, relativement léger, légèrement fruité avec un peu de vanille, banane et des fleurs jaunes fraichement coupés. La finale est moyenne à longue,  légèrement crémeuse, herbacée, florale et amidonnée, avec un peu de miel, de vanille, de banane et de fruits verts. Diluée, elle devient plus amère, sur l’humus et le vieux tabac.
Impression générale : Un whisky herbacé et malté, sur une finale légèrement amère.
Score : 12/20 PA:A1

24 Mai

Spécial Limburg

Clynelish 1997 ex-Lagavulin cask matured, 19 YO, Maltman, 51.2%, B:2016. Prix:
Couleur : Ambre
Couleur : Vieil or
Nez : Cireux, fumé, modérément fumé, tourbé et maritime, sur le gingembre, un peu de crème citron, de bois mouillé, de brise marine, sel de mer et une touche d’algue.
Bouche : Malté, cireux, légèrement minéral, fumé tourbé et maritime, sur le gingembre, la cire, la brise marine, un peu d’algue, de coing, de graines de moutarde, diverses épices et de vanille. La finale est longue, cireuse, légèrement fumée, tourbée et maritime, sur le gingembre, un peu de crème citron, de bois mouillé, de brise marine, sel marin et une touche d’algue.
Impression générale : Un Clynelish intéressant, maturé exclusivement dans un fût ayant préalablement contenu du Lagavulin. Un essai pour re-créer un Brora ? Les arômes tourbés sont relativement marins, et pas aussi intense et complexe qu’un whisky tourbé. Le tout fonctionne très bien. Merci Boris.
Score : 16/20 PA:C3


Clynelish 1988, 26 YO, Duncan Taylor, 48.3%, B:2014, cask 908098, 81 bouteilles. Prix:
Couleur : Ambre
Couleur : Or
Nez : Moelleux à très moelleux, rond, cireux, légèrement minéral et côtier, sur les agrumes confites, un peu de moutarde et des groseilles à maquereau. De très beaux arômes cireux.
Bouche : Cireux à très cireux, minéral, citrique, sur la crème citron, un peu de graines de moutarde, vanille, crème vanille et une touche de fumée. La finale est de longueur moyenne, cireuse à très cireuse, moelleuse, citrique, légèrement boisée, sur la vanille et le jus de citron. Diluée, elle devient d’avantage sur la moutarde, la cireux, le jus de citron et un peu plus boisé.
Impression générale : Une version moelleuse et cireuse de Clynelish, relativement citrique et sur le citron en finale, avec un peu de boisé. Très bon, mais passé son apogée.
Score : 15/20 PA:A1

23 Mai

Glengoyne 1998, 17 YO, OB, 54.8%, cask 2047. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Intense, doux, légèrement végétal et caoutchouteux, sur l’orange, l’orange sanguine, un peu de tannins secs, de raisins secs et de cerise.
Bouche : Intense à très intense, végétal, floral à très floral, légèrement parfumé, propre, sur l’orange, la mandarine, la cannelle, le cuir et les tannins. La finale est moyenne à longue, douce à très douce, végétale à très végétale, légèrement caoutchouteuse, sur l’orange, la mandarine et la cannelle, le cuir et les tannins. La finale est moyenne à longue, douce à très douce, végétale à très végétale, légèrement caoutchouteuse, sur l’orange, la mandarine et la cannelle, avec un peu de menthol. Diluée, elle devient plus sèche et tannique.
Impression générale : Un Glengoyne bien équilibré, doux, végétal, rond et fruité. Un différent type de Glengoyne que le 1988. Merci Gene.
Score : 16/20 PA:H1

22 Mai

Spécial Limburg

Glen Garioch 1994, 21 YO, Berry Bros & Rudd, 55%, B:2016, sherry butt 25. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Propre, épicé, légèrement malté et aromatique, sur le gingembre, un peu de beurre, vanille et une légère fumée,
Bouche : Epicé à très épicé, malté, boisé, herbacé à très herbacé, sur le gingembre, un peu de poivre, de noix due coco, une touche d’ananas, de gingembre confit et de fruits du verger. La finale est de longueur moyenne, herbacée, légèrement cireux, aromatique, épicée et amère, sur le gingembre confit, un peu de fruits du verger et de légers arômes maltés. Diluée, elle devient légèrement sur le tabac.
Impression générale : Un bon Glen Garioch propre, sur le gingembre et des arômes verts-maltés, avec une influence du sherry des plus discrètes. Dégusté en aveugle, difficile de deviner le fût de sherry.
Score : 14/20 PA:B2


Glen Ord Manager’s Dram 25th Anniversary, OB, 60%, B:1990s. Prix:
Couleur: or-vieil or
Nez : Très doux et rond malté et sur les fruits du verger (principalement poire). Rafraichissant.
Bouche : Très doux, rond et malté, relativement moelleux et herbacé, sur les fruits du verger, un peu de vanille et de miel. La finale est de longueur moyenne, moelleuse, herbacée et ronde, sur les fruits du verger, une touche de fumée et de miel.
Impression générale : Un Glen Ord très doux et malté, relativement herbacé et sur les fruits du verger.
Score : 14/20 PA:C2

21 Mai

Highland Park 1958 Dumpy, 18 YO, OB, 43%, B:1976. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Fumé, tourbé, intense, complexe, sur le cuir, le chocolat, un peu de cacao, fumée tourbée, miel de bruyère, légers arômes fermiers et aromatiques, l’orange, les dattes et une touche de figue. Délicieux.
Bouche : Austère, sec, aromatique, fumé à très fumé, tourbé, résineux, légèrement viandé et fermier, sur du cuir de haute qualité, de la viande séchée, du miel du bruyère, de la fumée tourbée sèche, fumée de bruyère, un peu de brise marine, cacao, brise marine, oranges confites, miel, de légers arômes médicinaux et du rancio. La finale est longue, riche, austère, séchai, aromatique, fumée, tourbée, résineuse, sur des fruits secs et confits, es herbes aromatiques, la bruyère, du vieux cuir de haute qualité, oranges, un peu de dattes, rancio, figues et légers arômes de noix.
Impression générale: Le 1958 17 ans m’avais forte impression, mais ce 18 ans est encore meilleur plus complexe et intense, plus tourbé et avec une influence du sherry plus prononcées. Un excellent vieux style de whisky, aromatique et résineux. Meri Benjamin,
Score : 18/20 PA:G4

20 Mai

Spécial Limburg

Cambus 1975 Special Release 2016, 40 YO, OB, 52.7%, B:2016, 1812 bouteilles. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Moelleux à très moelleux, très doux, sur la mélasse, les céréales cuites, la pêche, les abricots, un peu de cannelle et de vieux meubles.
Bouche : Moelleux, doux, épicé, sur la cannelle, l’abricot, une abondance de pêche, un peu de poire, de girofle et de mélasse. La finale est moyenne à longue, douce, très moelleuse et ronde, épicée parfumée, légèrement tannique et amère, sur le cacao, le chocolat noir, la mélasse, l’abricot sec, la pêche, un peu de caramel à la crème, cannelle et girofle.
Impression générale : Un Cambus agréable, rond et très moelleux, sur la cannelle, la pêche et l’abricot. Bien fait.
Score : 15/20 PA:A1


Spécial Whisky schiff

Cambus 1976 for World of Whisky / Waldhaus am See, 40 YO, Signatory, 59.8%, B:2016, cask 63182. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Très moelleux, riche, intense, floral, sur les céréales cuites, le porridge, l’ananas en boite, la pêche, un peu d’abricot et caramel dur. Très agréable et doux.
Bouche : Très moelleux et doux, floral, parfumé, sur le porridge, les céréales cuites, la pêche, l’abricot, le caramel dur et l’ananas en boite. Le côté parfumé est relativement prononcé. La finale est longue, moelleuse, douce, floral, parfumée, sur l’ananas, le cake au caramel fondant, les noix de pecan, la mélasse, le porridge et un peu d’épices douces.
Impression générale : Un whisky de grain très doux et moelleux, relativement floral et parfumé, avec une sensation en bouche très agréable. Un bon rapport qualité-prix (vendu environ pour 380 CHF).
Score : 15/20  PA:A1

19 Mai

Glen Garioch 1978 Bottle your own, OB, 55.3%, B:2017, cask 11001. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Fumé,  relativement tourbé, aromatique, moelleux, complexe, herbacé, légèrement austère, avec des arômes résineux et fruités. Excellent.
Bouche : Complexe, moelleux à très moelleux, herbacé, aromatique, sur la fumée tourbée et aromatique, des épices douces, du gingembre, du miel, de la vanille, de la crème vanille et des arômes résineux. Bien équilibré. Dilué, il devient d’avantage sur le gingembre, sur l’ananas en boite, un peu de crème vanille et de pêches mures, ainsi qu’un peu de tabac. La finale est longue, moelleuse, complexe, cireuse, résineuse, sur le miel de bruyère, la vanille, un peu de gingembre, des arômes aromatiques et résineux, du coing, des épices douces et autres arômes fruités rond et doux.
Impression générale : Un excellent Glen Garioch, moelleux et bien équilibré, avec des épices douces, du gingembre, miel et une fumée moyennement tourbée agréable. Plus moelleux et complexe que le premier batch du 1978. Disponible uniquement à la distillerie. Merci Misako. Depuis les fut jumeaux pour le Whisky Shop et Milroy's.
Score : 18/20 PA:B4

18 Mai

Spécial Limburg

Caol Ila 1968, Gordon & MacPhail, 58.5%, B:1980s. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Très tourbé, fumé et maritime, médicinal, intense, légèrement parfumé, sur le camphre, l’algue, le goudron, un peu d’orange, de fumée de feu de camp, de viande et autres aromes médicinaux. Superbe.
Bouche : Très tourbé et intense, maritime, médicinal, sec et goudronneux, sur les orange et citrons confits, le camphre, l’eau de mer, la fumée tourbée, un peu d’iode, autres arômes médicinaux et amers. La finale est longue à très longue, intense, tourbée, fumée, maritime, médicinal, sur des oranges douces, du goudron, de l’algue, un peu d’orange amère, de poisson, de réglisse, de corde de chanvre et fruits confits.
Impression générale : Un Caol Ila impressionnant, très intense et tourbé, avec un côté doux et rond, ainsi qu’une délicieuse fumée tourbée « sale ». La balance est un chef d’œuvre. Superbe.
Score : 19/20 PA:E8


Caol Ila 1974, 21 YO, Cadenhead’s, 58.4%, B:1995. Prix:
Couleur : Propre, intense, tourbé, intense, vert, maritime, sur le poisson, l’algue, un peu de goudron, menthol, camphre, fumée tourbé, iode et curry.
Bouche : Très médicinal, doux, tourbé, maritime, goudronneux, légèrement poivré, sur la corde de chanvre, le goudron, la pelure de citron, le poisson sec, un peu de camphre, iode et savon au goudron. La finale est longue, sèche à très sèche, tourbée, maritime, sur l’eau de mer, l’iode, le camphre, la racine de réglisse, la fumée tourbée sèche, des arômes médicinaux, un peu de menthol et d’eucalyptus. Diluée, elle devient plus sèche, avec de forts arômes d’anti-sceptiques. Sent comme un hôpital proche d’un feu de tourbe. Très différent du 1968, plus propre, médicinal, direct et plus sec.
Score : 18/20 PA:A7

17 May

Teacher’s Highland Cream Tin Cap, OB, 70 Proof, B:1950s. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Malté, herbacé, légèrement floral et acidulé, sur le miel, de légers arômes aromatiques et une touche de fumée tourbée. Il devient plus sec et tourbé avec le temps.
Bouche : Sec, fumé, rond, légèrement floral, doux, herbacé et vert, sur le miel, la fumée tourbée, un peu de humus, une touche d’herbes aromatiques et de menthe. La finale est de longueur moyenne, rond, avec un peu d’épices boisées, d’herbes aromatiques, de menthe, poivre, baies, arômes herbacés, de fumée tourbée et une touche de tabac.
Impression générale : Un blend très agréable, rond et moelleux, légèrement herbacé, sur le miel, avec une fumée tourbée légère à modérée.
Score : 15/20 PA:C3


Spécial Limburg

Finest Scotch Whisky guaranteed 14 Years Old, T.W. Palmer & Co, B:1940s. Prix:
Couleur : Or
Nez : Fumé, tourbé, cireux,  huileux, avec un nuage de vieille huile minérale, du cuir, un peu de noix, d’agrumes confits et d’ananas.
Bouche : Epicé, citrique, rond, légèrement cireux et poivré, sur l’ananas en boite, le miel, des arômes herbacés, un peu de cuir, de fruits confits et une touche de banane. Relativement intense, légèrement huileux et minéral. La finale est de longueur moyenne, riche, herbacée, légèrement huileuse, fumée et minérale, sur le miel, l’ananas, un peu de melon, de fruits confits, de fruits doux et une touche de fumée tourbée minérale. Diluée, elle devient d’avantage sur le tabac, coing et le fer rouillé.
Impression générale : Un blend très agréable rond et moelleux, légèrement herbacé, sur le miel et légèrement à modérément tourbé.
Score : 15/20 PA:C2

 

16 Mai

Clynelish 12 YO 100 Proof bi-colour label, Gordon & MacPhail, 57% (100 Proof), B:1970-80s. Prix:
Couleur : vieil or
Nez : Gras, rond, cireux, légèrement minéral et fruité, avec un peu de camomille, citron, autres agrumes et des graines de moutarde. Plus rond et doux que la version 70 Proof étiquette blanche, également plus fruitée et peut-être avec plus de sherry.           
Bouche : Cireux à très cireux, rond, intense, aiguisé, légèrement maritime, fermier et poivré, avec un peu de moutarde, de camomille, de graphite, des agrumes, un peu de mandarine et des herbes amères et aromatiques, ainsi qu’un peu de fruits cuirs. Sur un mélange doux-herbacé et la moutarde. La finale est longue, minérale, cireuse à très cireuse, légèrement rond et minéral, sur la moutarde, les agrumes, les herbes aromatiques amères, un peu de fumée tourbée, de fruits cuits et de brise marine.
Impression générale : Je n’avais pas encore eu l’occasion de déguster les premiers batchs de Clynelish embouteillages de Gordon & MacPhail, mais grâce à toi, Benjamin, c’est chose faite. Ce whisky est très bon, cireux et herbacé, avec une certaine amertume adoucie par de légers arômes doux, sans dominer le distillat. Relativement minéral et fumé. Plus rond que les Clynelish étiquettes blanches, mais également plus minéral, sec et austère que les versions plus tardives de Gordon & MacPhail
Score : 17/20 PA:C2

15 Mai

Spécial Limburg

Karuizawa 1981 For Shinanoya, 32 YO, OB, 55.4%, cask 4380. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Très intense, floral, rond à très rond, moelleux, doux à très doux, sur le pruneau, les figues, raisins secs, bois exotique, un peu de laque, de cire pour les meubles, un peu de jasmin et d’eucalyptus.
Bouche : Très doux et moelleux, parfumé, sur le bois exotique, l’ananas, le cuir de haute qualité, les tannins, l’orange, le jasmin, les fraises, la laque et de légers arômes boisées. La finale est moyenne à longue, très moelleuse, florale, parfumée, légèrement boisée, tannique et amère, sur le bois exotique, le jasmin, les pruneaux, fruits secs, orange, cuire et chocolat noir. Diluée, elle devient d’avantage sur le gibier mais également plus astringente.
Impression générale : Un Karuizawa très sherry, parfumé et moelleux, sur le cuir, avec le bois présent, en particulier après l’ajout d’eau.
Score : 16/20 PA:H1

14 Mai

Spécial Limburg

Hanyu Ichiro Game 1988 for Shinanoya, OB, 51.9%, B:2014, cask 471, 192 bouteilles. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Moelleux, très intense, relativement floral et parfumé, sur le bois exotique, la laque, la cire pour les meubles, du chêne poli, des pruneaux, fruits secs, herbes, un peu de gibier et de boite à cigare. Musclé.
Bouche : Doux, très moelleux, parfumé, floral, rond, relativement viandé, sur une abondance d’épices douces (cannelle, curry et un peu de girofle), de légers arômes de noix, du coing, groseilles de maquereau, gibier, laque, canard laqué, une abondance de vieux cuir, un peu de figues, de fruits secs, cannelle, curry, girofle et mélasse. Diluée, le cuir et les tannins sont plus expressifs et le caramel mou apparaît.
Impression générale : Un whisky très rare, qui peut encore se trouver en ligne pour $6000. Un whisky qui porte bien son nom, car il est marqué par le cuir et les tannins, ainsi que des arômes de gibier.
Score : 16/20 PA:G1

13 Mai

Glen Garioch 1991 Bottle your own, OB, 48.4%, B:2017 cask 4557. Prix:
Couleur : Or
Nez : Frais, intense à très intense, légèrement épicé, sur les épices douces, un peu de gingembre, de vanille, de miel, des arômes herbacés et légèrement aromatiques. Légèrement malté et cireux.
Bouche : Epicé, très aromatique, cireux, légèrement amer et résineux, sur l’eucalyptus, la sève de pin, des herbes aromatiques, la vanille, le gingembre, un peu de miel de bruyère et une touche de fumée. Equilibré et élégant. La finale est moyenne à longue,  équilibrée, résineuse, cireuse, minérale, sur l’eucalyptus, des herbes amères et aromatiques et un peu de vanille.
Impression générale : Une version relativement aromatique, austère et amère de Glen Garioch, intense, subtile et d’agréables arômes de résine. Peut-être pas le plus facile des Glen Garioch, mais j’ai fortement apprécié son profil. Merci Misako.
Score : 17/20 PA:A3


Glen Garioch 1990 Old Particular For Shinanoya, 25 YO, Douglas Laing, 55.3%, B:2016. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Frais, intense, aromatique, herbacé, rond, moelleux, sur le gingembre, un peu de coing, de doux arômes sucrés de malt, de douces épices, ainsi qu’un peu de vanille.
Bouche : Aromatique, cireux, herbacé à très herbacé, légèrement austère, sur le gingembre, de doux arômes maltés, le miel de bruyère, la vanille, quelques pommes cuites, de légers arômes résineux et une touche d’eucalyptus. Dilué, il y a un peu de tabac, coing, mirabelle et un peu plus de vanille. La finale est longue, épicée, maltée, légèrement aromatique, sur le tabac, la vanille, le gingembre, les épices boisées, le coing, la mirabelle et le miel. Diluée, elle devient plus épicée, aromatique et fumée.
Impression générale : Un excellent Glen Garioch, moelleux, relativement intense et épicé, avec une fumée légère et quelques douces notes de vanille et de miel. Embouteillé pour le distributeur japonais Shinanoya.
Score : 17/20 PA:B3

12 Mai

Highland Park 1958 Dumpy Ferraretto Import, 21 YO, OB, 43%, B:1979. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Moelleux, fumé à très fumé, doux, légèrement tourbé, goudronneux, cendré, salé et résineux, sur le miel de bruyère, le thé, la fumée tourbée froide, de la vieille cendre, un peu d’agrumes, de brise marine et de légers arômes de thé.
Bouche : Cendré, minéral, fumé, légèrement tourbé et goudronneux, sur les racines sèches, le houblon, le miel, la brise marine, la fumée tourbée et de bois, un peu de cuir et de veille huile. La finale est de longueur moyenne, boisée, fumée, maritime, légèrement salée, sur les racines, la brise marine, la vieille fumée de feu de camp, du miel de bruyère, un peu de vieille fumée tourbée et de sève de pin.
Impression générale : Un élégant Highland Park doux et fumé, relativement marin et légèrement tourbé. Un vieux style d’Highland Park, plus sur la racine et plus fumée que le version plus jeune.
Score : 17/20 PA:B2


P&M Pure Malt, OB, 42%, B :2008. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Légèrement floral et parfumé (lavande) et sur les céréales cuites.
Bouche : Malté, doux, parfumé, floral, très marqué par les céréales et avec un peu de caramel.
La finale est courte, douce, herbacée, sucrée et florale.
Impression générale : Un malt whisky simple, décemment doux et sucré. Merci J. M. Un blended malt qui ressemblait plus à un blend (à base de whisky de grains). D’un embouteilleur corse.
Score : 08/20 PA:D1

11 Mai

Spécial Limburg

Port Ellen 1969 Connoisseurs Choice, 15 YO, Gordon & MacPhail, 62.2%. Prix:
Couleur : Or
Nez : Floral à très floral, très intense et propre, sur l’huite, le zeste de citron, l’algue, la vanille, un peu de camphre et de poisson.
Bouche : Intense, très maritime, citrique, tourbé, fumé, légèrement médicinal, sur les huitres, l’eau de mer, l’algue, le goudron, le zeste de citron, la vanille, le désinfectant et les cendres. Avec le temps, il devient plus herbacé et gras. La finale est longue, citrique, très maritime, tourbée à très tourbée, goudronneuse, herbacée, sur la réglisse, une abondance d’algue, du goudron, réglisse, huitre, citron amer, vanille, cendres et de légers aromes médicinaux.
Impression générale: Un whisky avec une très forte influence marine, relativement citrique et herbacée. Un Port Ellen très intense, gras et herbacé, pas aussi tourbé et sec que je m’y attendais.  Toujours un plaisir de déguster ces vieux Port Ellen.
Score : 17/20 PA:A7


Port Ellen 1969 Connoisseurs Choice, 15 YO, Gordon & MacPhail, 64.7%. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Très intense, maritime et propre, goudronneux, médicinal, sur le cuir, les agrumes, la mandarine, l’algue, la brise marine, un peu de camphre, de suie, de goudron et fruits exotiques. Avec le temps, il devient d’avantage sur le pamplemousse rose et les fruits exotiques. Plus complexe et fruité que le 62.2%. Superbe.
Bouche : Juteux, fruité, très tourbé, citrique, goudronneux et maritime, médicinal, fermier, sur le camphre, les agrumes et de doux et juteux aromes fruités. Complexe et très bien équilibré. La finale est très longue, goudronneuse, fermière, fruitée, juteuse, cendrée, sur la mandarine, l’algue, la corde de chanvre, des arômes médicinaux, des fruits exotiques (papaye et mangue), iode, un peu de camphre et de suie.
Impression générale: Un superbe Port Ellen, très bien équilibré, avec une belle balance entres les arômes doux-fruité, la fumée tourbée et les forts arômes médicinaux-marins. Je l’ai adoré. Il est très rare de voir des Gordon & MacPhail Connoisseurs Choice embouteillés brut de fut.
Score : 19/20 PA:F7

10 Mai

Glen Garioch 1997 Bottle you own, OB, 58.3%, B:2017, cask 8. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Très rond, doux, malté, légèrement végétal, sur le cuir, les fruits secs, raisins secs, figue, dattes, cannelle, un abondance de mélasse et un peu de café et de noix. Très agréable.
Bouche : Malté, floral, intense, rond à très rond, sur une abondance d’épices riches, dont des bâtons de cannelle, pain d’épice, divers fruits secs dont les raisins secs, le cuir, le cacao, des tannins, un peu de café, de cire d’abeille, de vieux meubles et du vernis. Massif. La finale est longue, très intense, riche, épaisse, sirupeuse, légèrement végétale et florale, sur le caramel à la crème, le cacao, les grains de café torréfiés, de riches épices, cannelle, muscade, dattes, figue, un peu de caoutchouc, girofle, cuir et une légère amertume. Diluée, il devient d’avantage sur les baies et sur la confiture de mures.
Impression générale: Un whisky épais, intense, épais et très sherry. Une bombe de sherry, très bon, sans être trop amer ou caoutchouteux, avec une sensation en bouche épaisse et sirupeuse, d’une remarquable complexité. Disponible exclusivement à la distillerie. Merci Lorenzo pour l’obtention du sample.
Score : 17/20 PA:I1

09 Mai

Clynelish 12 YO For Edward & Edward Short Cap, OB 56.9%, B:1960s. Prix:
Couleur : Paille
Nez : Très propre et frais, léger, maritime, minéral, cireux, sur le graphite, diverses huiles et de la fumée tourbée sèche et fermière. Plus précis, léger tourbé et moins fruité que le 70 Proof.
Bouche : Très propre, précis, léger, minéral, cireux, relativement tourbé, fumé, austère et fermier, sur les agrumes, la mandarine, l’étable, et devient plus herbacé et fruité avec le temps (mandarine, orange et fruits du verger cuits). Egalement, légèrement aromatique. Dilué, il devient plus herbacé et aromatique (camomille). La finale est longue, cireuse, minérale, relativement herbacé et malté, citrique, légèrement poivré et sur la moutarde, la fumée de diesel, de légers arômes fermiers et sur des fruits du verger cuits.
Impression générale : Un excellent Clynelish, minéral, relativement fumé et tourbé, avec un peu de poivre et d’agréables doux arômes fruités. Peut-être pas le plus facile des Clynelish, mais des plus agréables et un à savourer ! Merci beaucoup Enrico.
Score : 19/20 PA:A4

08 Mai

Highland Park 1958 Dumpy, 17 YO, OB, 43%, B:1975. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Très aromatique, fumé, complexe, intense, bien équilibré, herbacé, sec, résineux, légèrement minéral, sur le miel de bruyère, la fumée tourbée, les herbes aromatiques, la bruyère et un peu d’huile.
Bouche : Herbacé à très herbacé, fumé, minéral, aromatique à très aromatique, minéral, légèrement citrique, sur l’huile, les oranges et mandarines confites, le miel de bruyère, les herbes aromatiques (dont du thym), de la fumée tourbée et un peu de cacao. Dilué, il devient plus sec et aromatique, avec un peu de gingembre, poivre et réglisse. La finale est moyenne à longue, intense, riche, herbacée, aromatique à très aromatique, fumé, légèrement citrique et sur les noix, la bruyère, la fumée sèche et un peu de fumée tourbée. Diluée, elle devient légèrement viandée.
Impression générale : Un excellent vieux style d’Highland Park, relativement aromatique, sur un vieux style de fumée tourbée et une très belle complexité. Charmant. Merci Benjamin.
Score 17/20 PA:E4

07 Mai

Spécial Limburg

Glenlivet for the 150th Anniversary of the distillery, 34 YO, OB, 40%, B:1974. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Moelleux, doux, légèrement aromatique, floral, fumé et minéral, avec un peu de fruits tropicaux, de fumée tourbée, de miel de bruyère et de la cendre froide.
Bouche : Minéral, sec, herbacé à très herbacé, fumé, légèrement salé et boisé, sur la fumée tourbée, des fruits tropicaux secs et confits, avec de légers arômes d’herbes aromatiques et austères, du zeste d’orange et du miel de bruyère.
Impression générale : Un très bon Glenlivet, complexe, relativement tourbé et sur un sherry sec, avec de légers arômes boisés et de fruits tropicaux.
Score : 16/20 PA:E4


Glenlivet 20 YO for Barreto, OB, 45.7%, B:1970s. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Fumé, aromatique, légèrement tourbé, riche, relativement minéral, herbacé, légèrement floral, sur la fumée tourbée, un peu de miel, de fumée tourbée sèche et froide, la mandarine, un peu d’orange et de fruits tropicaux. Très bon.
Bouche :  Doux, léger, herbacé, légèrement floral et fruité, sur la mandarine, la fumée tourbée, les fruits tropicaux, la papaye, l’orange, un peu d’épices et de cuir. La finale est de longueur moyenne, épicée, minérale, légèrement herbacée et florale, avec un peu de fumée tourbée, de mandarine, de fruits tropicaux et de cuir. Légèrement faible en intensité.
Impression générale : Un très bon Glenlivet « rustique », relativement fumé, sur de la fumée tourbée sèche et relativement herbacé. J’aime beaucoup ce vieux style de Glenlivet. Semble plus faible que 45.7%. Merci Giovanni.
Score : 16/20 PA:D3

06 Mai

Spécial Limburg

Lord of Ireland single malt, whiskykeller, 58.6%, B:2017, sherry cask, 284 bouteilles. Prix:
Couleur : Or
Nez : Intense, épicé, boisé, gras, fruité, floral, sur la vanille, un peu de jasmin, de fruits du verger, du cassis, autres baies, melon et mirabelle.
Bouche : Doux, intense, riche, épicé, crémeux et gras, sur le cassis, le miel, les fruits du verger, des fruits jaunes, melon, mirabelle, vanille et un peu de banane. La finale est moyenne à longue, ronde à très ronde, crémeuse, maltée, sur les fruits du verger, cassis, un peu de banane et d’airelle. Diluée, elle devient plus fruitée et sur les baies. Initialement épicé.
Impression générale : Un whisk(e)y surprenant et bon, malté, gras, intense et épicé, relativement boisé et devenant plus fruitée avec le temps. Distillé près de la frontière au nord de l’Irlande.
Score : 16/20 PA:A1


Ireland 1989, Archives, 48.2%, B:2017, cask 16223, 186 bouteilles. Prix:
Couleur : Or
Nez : Très doux et fruité, élégant, sur les fruits de la passion, mangue, autres fruits exotiques, ainsi que de légers arômes de cassis et pêche. Sur de très agréables arômes intenses de fruits exotiques.
Bouche : Doux à très doux, très fruité, complexe, élégant, une abondance de fruits exotiques, de pamplemousse rose, un peu de banane, mangue et cassis. Excellent. Dilué, il devient d’avantage sur les lychees. La finale est moyenne à longue, très douce, complexe, avec de délicieux arômes de fruits exotiques, une abondance de lychees, sur la banane, mangue et un peu de cassis.
Impression générale : Un excellent single malt Irlandais, très doux, bien équilibré et délicieusement fruité.
Score : 18/20 PA:A1

05 Mai

Spécial Whisky schiff

Arran Bodegas Tradicion 2001 Pedro Ximenez cask finish, 14 YO, 52.4%, B:2016, cask 2001/714A, 1068 bouteilles. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Très doux, floral, malté à très malté, riche, épais à très épais, rond, sirupeux, sur les baies rouges, le cuir, le raisin sec, la cire d’abeille et les fruits confits.
Bouche : Très vineux, doux à très doux, floral, épais, sirupeux, sur le caramel mou et dur, une abondance de raisins secs, de raisin, un zeste d’orange et un peu de mélasse. La finale est de longueur moyenne, très vineuse, épaisse, sirupeuse à très sirupeuse, florale, maltée, sur le raisin, le raisin sec, la mélasse, la cannelle, la muscade, un peu de girofle, baies, miel et caramel mou.
Impression générale : Un Arran, très épais, sirupeux et vineux, avec un peu de caramel mou. Je ne me souviens pas d’avoir un dégusté un whisky si épais et vineux. On dirait un mélange de whisky et de sherry (vin)
Score : 14/20 PA:I1


Glenfarclas Georges Buchanan 1990 N° 19, OB, 46%, B:2016. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Floral, doux à très doux, riche, juteux, sur de légers arômes fruités, l’orange, la mandarine, épices douces, cannelle, un peu de muscade et de caramel mou.
Bouche : Léger, floral à très floral, riche, juteux, sur de légers arômes fruités, orange, mandarine, un peu de fruits exotiques et divers arômes épicés. Dilué, il devient plus épicé, légèrement caoutchouteux et avec une touche fumée. La finale est de longueur moyenne, épicée à très épicée, florale, riche, fruitée, sur la mandarine, diverses épices, la mandarine, un peu de miel et de baies.
Impression générale : Un bon Glenfarclas riche et floral, avec de légers arômes doux et juteux, sur une base épicée.
Score : 15/20 PA:G1

04 Mai 2017

Ardbeg Kildalton 1980, OB, 57.6%, B:2004, 1300 bouteilles. Prix:
Couleur : Or
Nez : Doux, légèrement salé, maritime et fumé, avec juste une touche de tourbe, un peu de malt, de pâte à gâteau, de l’algue, pommes, menthe et tabac.
Bouche : Epicé à très épicé, très poivré, malté, intense, légèrement crémeux, sur le gingembre, la pomme, un peu d’algues, de tabac, de vanille et une touche de muscade. La finale est de longueur moyenne, poivrée à très poivrée, sur le gingembre, les fruits du verger, le tabac, un peu de menthe, de vanille et de fruits du verger. Relativement complexe et légèrement marin.
Impression générale : Le premier Ardbeg officiel non-tourbé. Très épicé (poivré), relativement complexe, avec une légère influence maritime. Très bon et supérieur au Blasda. Egalement plus complexe que le Kildalton embouteillé à 46%.
Score : 16/20 PA:A1

03 Mai 2017

Ardbeg Kelpie Committee, OB, 51.7%, B:2017. Prix:
Couleur : Or
Nez : Très intense, fumé, tourné, maritime et boisé, sur le bois toasté et brulé, l’algue, le goudron, le charbon et la vanille .Légèrement jeune.
Bouche : Jeune, très fumé, salé, maritime, tourbé, sur l’iode, le désinfectant, le bois brulé, la cendre, le goudron, un peu de cannelle, d’algue, de lard, de noix et de cacao. Dilué, il est marqué par la menthe. La finale est de longueur moyenne, jeune, maritime à très maritime, boisé, goudronneux, huileux, sur la corde de chanvre, l’algue, la fumée tourbée, l’iode, le bois tourbé, un peu de noix, de tabac et de menthe.
Impression générale: Un Ardbeg très intense et fumé, relativement boisé et jeune,  avec d’agréables arômes mentholés et marins.
Score : 15/20 PA:A8

02 Mai 2017

Aultmore 1990, Single Malts of Scotland, 58.8%,  B: 2007, cask 2535. Prix:
Couleur : Ambre foncé
Nez : Très doux, malté, floral et sur la mélasse. Très sherry.
Bouche : Floral, malté, épicé, gommeux, très sherry et sur les chambres à air. Très épais et corpuleux. La finale est longue à très longue, gommeuse, très florale  et sur les chambres à air.
Impression générale : Un Aultmore bien fait et massivement sherry. Un Sherry monster.
Score : 15/20 PA:J2


Aultmore 1991 Twenty, 20 YO, Wilson & Morgan, 50%, B:2011, cask 2683. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Très rond, intense, végétal, avec de forts arômes de rancio et un peu de vinaigre balsamique.
Bouche : Riche, épicé à très épicé, sur le rancio, un peu d’ananas, de caoutchouc brulé et de sucre, des fraises, herbes de Provance, ainsi que d’autres arômes fruités. Egalement, avec un peu de souffre. La finale est longue, épaisse, intense, et sur les mêmes arômes qu’en bouche.
Impression générale : Un whisky très sherry, avec de forts arômes végétaux et un peu (trop) de souffre.
Score : 12/20 PA:J1

 

01 Mai 2017

Aultmore Exceptional Cask Series 1983 Sherry finish for the Whisky China Society, 33 YO, OB, 53.3%, B:2016, cask 3376. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Intense, floral à très floral, malté, doux, relativement moelleux, légèrement parfumé, sur les fruits du verger, les raisins secs, la vanille, quelques doux arômes fruités et de paille.
Bouche : Frais, intense, floral à très floral, malté, légèrement citronné, sur la vanille, un peu de raisin secs, de fleurs séchées et quelques gouttes de confiture de fruits et de mandarine. La finale est moyenne à longue, fraiche, boisée, florale à très florale, légèrement parfumée, sirupeuse et fruitée, sur la vanille, un peu de fleurs fraichement coupées, d’herbes, une légère amertume, un peu de raisins et fruits secs, de la confiture et du foin. Diluée, elle devient plus boisée, sèche et amère.
Impression générale : La longue maturation en fût de bourbon contribue à une belle élégance, douceur et arômes moelleux au whisky, complémenté par des arômes relativement boisés, qui viennent certainement de l’affinage en fut de sherry. Pas trop convaincu par la durée de l’affinage, soit pas du tout, soit plus long que 9 mois. Dans tous les cas, un très bon Aultmore. Merci Derek.
Score : 16/20 PA:C1

30 Avr 2017

Dumbarton 1964, 42 YO, Celtic Heartlands, 46.7%, B: 2007. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Très propre, précis, très marqué par le grain et avec un peu de pêche.
Bouche : Très doux et céréalier (whisky de grain), sur les céréales cuites (porridge) et un peu d’abricot. La finale est de longueur moyenne, très propre, fortement céréalière, sur la pêche, et l’abricot.
Impression générale : Un whisky de grain propre, frais et unidimensionnel.
Score : 11/20 PAD1


Tamdhu 1984, 26 YO, Adelphi, 48.8%. cask 2836, 269 bouteilles. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Très rond, doux, fruité, légèrement floral et avec un peu de vanille. Dilué, il devient légèrement acidulé et citrique.
Bouche : Doux, très rond, fruité, gras, sur de la pelure d’orange et de la mandarine mure. La finale est de longueur moyenne, douce, fruité, légèrement acidulée et citrique.
Impression générale : Un Tamdhu relativement léger rond et facile à boire.
Score : 14/20 PA:D2

29 Avr 2017

Bruichladdich 8 YO For Travel Retail, OB, 50%, B:2016. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Jeune, boisé, légèrement maritime, sur le caramel dur, la brise marine, la vanille et un peu d’algues.
Bouche : Intense, jeune, boisé, relativement marqué par l’alcool, sur le caramel dur, un peu de café, de brise marine, de miel et une touche d’algues. Dilué, l’alcool reste bien présent et le whisky devient plus unidimensionnel. La finale est de longueur moyenne, boisé, légèrement épicé et maritime, relativement alcooleux, avec un peu de caramel dur, de vanille, gingembre et brise marine.
Impression générale : Un whisky jeune, relativement boisé et sur l’alcool. Semblait bien plus cher que le 10 ans et plus sur l’alcool.
Score : 10/20 PA:A1


Bruichladdich 1965 Royal Wedding Decanter, 15 YO,OB, 52%, B:1980. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Riche, maritime, épais,  légèrement tourbé, moelleux, végétal et tannique, avec de légères notes de condiments végétaux (Maggi), du vieux bois, du vinaigre balsamique et des épices.
Bouche ; Intense, riche, légèrement salé et maritime, boisé, épicé, légèrement tannique, sur le sherry sec, l’orange, la mandarine, la cannelle, un peu d’algues, de désinfectant, chocolat et de légers arômes de fruits tropicaux. La finale est moyenne à longue, riche, intense, boisée légèrement tannique, maritime et médicinale, avec de  légers arômes de fruits tropicaux, de baies, d’orange, mandarine, diverses épices et du vieux cuir.
Impression générale : Un très bon Bruichladdich intense, sur un sherry sec et relativement boisé, sans être trop astringent, avec une belle fumée rustique. J’ai apprécié son style. Semblait plus faible que les 52% indiqués.
Score : 16/20 PA:H2

28 Avr 2017

Longmorn Distiller’s Choice, OB, 40%, B:2017. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Doux, moelleux, fruité, légèrement floral et doux, sur diverses épices, l’orange, la mandarine, un peu de fruits confits, de vanille et miel.
Bouche : Léger, doux à très doux, épicé à très épicé, boisé, floral, légèrement fruité, sur la cannelle, les épices boisées, un peu de poivre, de fruits du verger, de miel, de légers arômes aromatiques et herbacés, ainsi qu’un peu de vanille, de mandarine et une touche de fumée. Dilué, il devient plus faible et légèrement plus boisé. La finale est de longueur moyenne, très douce, florale, légèrement herbacée et fruitée, sur le gingembre, la mandarine, un peu de fruits du verger, de raisin et de cannelle.
Impression générale : Un bon whisky, très doux, boisé, légèrement fruité, relativement bien équilibré, facile à boire, mais pas très complexe.
Score : 13/20 PA:C1


Longmorn-Glenlivet Liqueur, Portal Dingwall & Noris, 86 Proof, B: 1930s. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Minéral, très doux et herbacé, floral, épicé, sur le charbon, la fumée tourbée sèche, les fruits secs, des arômes doux et juteux de mandarine, un peu de fruits tropicaux, du graphite, tabac et quelques herbes aromatiques. Très complexe et bien équilibré. Plus doux, minéral, fumé et aromatique que l’officiel.
Bouche : Très doux, moelleux, aromatique, herbacé à très herbacé, sur la fumée tourbée sèche, le charbon, la cendre froide, mandarine, orange, fumée tourbée sèche, un peu d’eucalyptus et de fruits confits. La finale est de longueur moyenne, très douce, moelleuse, aromatique, légèrement minérale, fumée et tourbée, sur la mandarine, l’orange, le vieux cuir, un peu de fumée tourbée, tannins, d’eucalyptus et de cendre froide. Diluée, elle devient plus épicée (poivrée) et avec un peu de caramel.
Impression générale : Un single malt  très doux et élégant distillé il y a près de 100 ans.  Il a de bons arômes de fumée tourbée et de cendre froide, ainsi que des arômes légèrement aromatiques et austères. J’ai fortement apprécié de style de whisky.
Score : 17/20 PA:E3

27 Avr 2017

Clynelish 12 YO Ainslie & Heilbron White Label, OB, 70 Proof, B:1970s. Prix:
Couleur : Paille
Nez : Propre, cireux, minéral, sur la mine de crayon, un peu de fumée tourbée et de diesel, de l’amande, du citron et un peu de mandarine.
Bouche : Très cireux et minéral, citrique à très citrique, sur de la vieille fumée tourbée sèche, des huiles minérales et de diesel, des arômes fermiers, du citron et un peu d’amande. Très propre et précis. Dilué, il devient légèrement plus minéral et fermier. La finale est longue, propre, cireuse à très cireuse, sur de l’huile minérale sèche, de la fumée tourbe sèche, un peu de zeste de citron, amande et de moutarde. Diluée, elle devient légèrement plus austère.
Impression générale : un vieux style Clynelish, cireux, minérale et relativement citrique. Distillé dans la vieille distillerie de Brora. Charmant et ne déçoit pas.
Score : 18/20 PA:A3


Ainslie’s King’s Legend Spring Cap, OB, 43%(?), B:1950-60. Prix:
Couleur : Ambre-marron
Nez : Epais, lourd à très lourd, sirupeux, végétal, fumé, minéral, relativement fermer, sur les noix de Grenoble, l’extrait de levure. Un style lourd, épais et sur la noix, qui devient plus fruité, moins végétal et sur la levure après l’ajout d’eau.
Bouche : Très lourd, épais, végétal à très végétal, minéral, légèrement cireux, sur la noix de Grenoble, le rancio, les agrumes et l’extrait de levure. Dilué, il devient plus agréable, très fruité et les arômes végétaux et de levure fortement estompés. Il devient également plus rond, minéral et légèrement tourbé. Très bon. La finale est moyenne à longue, épaisse, lourde, sirupeux, fruitée, sur la noix, le rancio, le vinaigre balsamique, de la vieille fumée minérale, de la noix de Grenoble, un peu d’extrait de levure, orange, mandarine et un peu de baies et fruits noirs. Egalement légèrement fermier. Diluée, elle devient très agréablement fruitée et herbacée.
Impression générale : Un monstre ! Un whisky ambre foncé-marron aussi épais qu’un sirop. J’avais déjà essayé un King’s Legend Spring Cap, mais sa couleur était paille et le profil aromatique très différent. Initialement, j’avais un peu de peine avec sa lourdeur en bouche et ses arômes probablement condensés, mais avec un peu, le whisky se libère et de très beaux arômes fruités, herbacés et minéraux s’en dégagent, sans qu’on puisse sentir la présence de whiskies de grain. De plus, le côté vieux Clynelish se découvre. Un Doppleganger que je préfère avec de l’eau. Merci Stéphane ! Je reste quand même intrigué par le côté sombre de ce whisky. Un batch des années 1950 ? Un whisky pas facile à dompter.
Score : 17/20 PA:H2

 

Page précédente

Tout droits réservés P.Brossard©2006-16