Whisky-news.com est un site web indépendent créé en 2006 par un amateur de whisky pour les amateurs de whisky, depuis le novice à l'expert, avec une collection importante de notes de dégustations, de profils de distilleries, de reportages sur le whisky et de salon de whisky en Europe. Ce site contient également la collection la plus importante de revue de la littérature sur le sujet et mis à jour très régulièrement (quasi journalière). Site sans aucun soutien financier de l'industrie.

Adobe Dreamweaver CC 2017

Avant de lire ces notes de dégustation, veuillez lire les commentaires.

Pour la liste complète des notes de dégustation, sélectionner ici.

 

20Jan

Glenury Royal 1968 Old Malt Cask, 35 YO, Douglas Laing, 42.5%, B:2004, Ref 654, 26 bouteilles. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Moelleux, citrique, légèrement minéral et fumé, sur le pamplemousse rose, de légers arômes minéraux et de rouille, un peu de banane, une légère fumée tourbée élégante, l’humus, les champignons et une touche de persil. Avec le temps, d’avantages arômes de fruits murs se développent. Très bon. Agréablement complexe et le plus tourbé de la série.
Bouche : Cireux, herbacé, sur de la vieille fumée tourbée minérale, un peu d’huile minérale, amande, humus, cire et un peu d’arômes forestiers. La finale est longue, complexe, moelleuse, légèrement minérale et fumée, avec un peu de caramel mou, agrumes, une légère fumée tourbée, de la cire, mandarine, amande et une touche de résine.
Impression générale : Un très bon Glenury rustique, relativement cireux, avec de légers arômes cireux  et fumée, ainsi qu’un peu d’agrumes et humus.
Score : 17/20 PA:D3



Glenury Royal 1972 Old Malt Cask, 32 YO, Douglas Laing, 50%, B:2005, 226 bouteilles. Prix:
Couleur : Or
Nez : Moelleux, légèrement herbacé, fumé, cireux et minéral, avec un peu d’agrûmes, melon, banane, ananas, humus et pierre à feu.
Bouche : Cireux à très cireux, minéral, légèrement tourbé, sur la paraffine, amande, humus, pamplemousse et une touche d’huile minérale. Très bon, La finale est longue, complexe et sur les mêmes arômes.
Impression générale : Un bon, complexe et élégant Glenury, cireux, avec une agréable sensation en bouche. Un peu mieux équilibré et rond que le 1968.
Score : 18/20 PA:B3

19Jan

Millstone 100 Rye, D:2005, OB, 50%, B:2016. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Intense, riche, épicé, relativement moelleux et fruité, sur la fleur d’oranger, un peu de poivre et du chêne fraichement scié. Très bon.
Bouche : Intense, très épicé, poivré, sur le gingembre, la fleur d’oranger, un peu de pêche, abricot, cannelle, chêne vierge et violette. La finale est moyenne à longue, riche, épicé, poivré, rond, fruité, sur l’orange, la violette et le chêne fraichement scié. Diluée, elle devient plus sur les céréales cuites et avec un peu de caramel.
Impression générale : Un whisky 100% seigle très bien fait et maturé pendant 100 mois (plus de 8 ans)  dans des fûts de chênes américains neufs. Très agréable, riche, intense et complexe. Un des meilleurs whiskies de seigle que j’ai dégusté.
Score : 15/20 PA:E1



Millstone Sherry Cask 12 YO, D: 2000, OB, 46%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Moelleux, complexe, modérément épicé, sur le cuir, la cannelle, un peu de condiment végétal, orange, raisins secs, cacao et girofle.
Bouche : Riche, moelleux, doux, fruité, floral, relativement complexe,  légèrement caoutchouteux, sur les noix, la girofle, un peu de caoutchouc frais, baies rouges, raisins secs et mélasse. La finale est longue, complexe, épaisse, riche, lourde, légèrement caoutchouteuse, sur les raisins secs, orange, cannelle, mélasse, un peu de girofle, rancio, vinaigre balsamique et bois précieux.
Impression générale : Une expression relativement lourde et épaisse de Millstone, sur le rancio, les fruits secs et du sherry épais.
Score : 15/20 PA:G1

18 Jan

Highland Park 15 YO Distillery Exclusive, OB, 60.3%, B:2018, First Fill sherry puncheon, cask 1938. Prix:
Couleur. Ambre
Nez : Rond, doux, relativement juteux, agréablement équilibré, avec un peu de bruyère, de fumée tourbée et des arômes relativement juteux et fruités. Très bon.
Bouche : Intense à très intense, épicé, complexe, sur la bruyère, la mandarine, les épices, un peu de fumée tourbée, du vieux cuir, différents arômes fruités juteux, y compris un peu de fruits exotiques. La finale est longue, complexe, relativement épicée, sur une fumée tourbée relativement aromatique et sèche, un peu de racine sèche, des herbes aromatiques, des fruits juteux et un peu d’épices.
Impression générale : Un très bon Highland Park, complexe, plus fumé et épicé que les HP single casks que j’ai dégusté, avec un style de fumée tourbée qui me rappelle le vieux style de HP. Une très belle sélection de la distillerie.
Score : 16/20 PA:F3



Highland Park 1974, 16 YO, Prestonfield, 57%, B:1990, cask 7137. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Très intense, riche, aromatique, tourbé, floral, légèrement maritime, sur une fumée tourbée intense et aromatique, des arômes floraux propres, orange, un peu de mandarine, de miel de bruyère, et raisins secs. Complexe et intense Un excellent vieux style d’Highland Park.
Bouche : Intense, complexe, aromatique, fumé, modérément tourbé, sur la brise marine, le miel de bruyère, de la fumée tourbée aromatique, un mélange de mandarine et organe confite, un peu de cannelle et cire. La finale est longue, intense, tournée, aromatique, fumée, sur des meubles cirés, la cire et le miel de bruyère.
Impression générale : Un excellent vieux style d’Highland Park, cireux, aromatique, modérément tourbé, avec un peu d’arômes ronds de miel de bruyère. J’adore ce style, si différent de la production actuelle. Merci Carsten.
Score : 18/20 PA:D5

17 Jan

Highland Park Single Cask 2004 for Vinothek Massen Luxembourg, 13 YO, OB, 65.4%, B:2018. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Très rond, légèrement floral, sur le carmel dur, la mélasse, les raisins secs, dattes, miel de bruyère, orange, épices rondes et une touche de fumée.
Bouche : Riche, épicé, intense, sur la mandarine, l’orange, la cannelle, les raisins secs, un peu d’herbes aromatiques,  bruyère et fruits confits. Très bon. La finale est moyenne à longue, ronde, bien équilibrée et sur les mêmes arômes.
Impression générale : Un très bon whisky, rond, épicé et bien équilibré, avec une belle influence ronde du sherry.
Score : 15/20 PA:G2



Highland Park Single Cask 2005 Münich’s 5 Star Airport, 12 YO, OB, 61.9%, B:2018, cask 4267, 581 bouteilles. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Végétal, épicé, floral, caoutchouteux, sur le caramel dur, initialement sur le caoutchouc, avant qu’il se dissipe partiellement et qu’il devient plus parfumé et sur la girofle.
Bouche : Epicé, intense, modérément caoutchouteux, légèrement végétal et salé, sur les oranges confites, un peu de bruyère, de condiment végétal, cannelle, girofle et caramel dur. La finale est de longueur moyenne, avec un peu d’herbes amères et sur les mêmes arômes qu’en bouche.
Impression générale : Probablement le plus difficile des Highland Park Single Cask que j’ai dégusté. Il est bon, mais plus végétal et un peu  moins équilibré que les autres et des arômes caoutchouteux qui s’atténuent avec le temps. Un whisky qui a besoin de temps pour respirer.
Score : 14/20 PA:G2

16 Jan

Port Charlotte PC 10, OB, 50%, B:2018. Prix:
Couleur : Paille
Nez : Rond, tourbé, légèrement vineux et goudronneux, sur le raisin, de légères épices, de la fumée tourbée, un peu d’algue, de goudron et une légère douceur.
Bouche : Tourbé, maritime, médicinal, avec des arômes vineux modérément doux, un peu de camphre, iode, algue, et de légers arômes fruités. La finale est longue, tourbée, relativement médicinale, vineuse, goudronneuse, avec un peu de fumée tourbée médicinale et de doux arômes vineux.
Impression générale : Un whisky tourbé, agréablement tourbé et médicinal, avec des arômes modérément  vineux.
Score : 14/20 PA:F7



Port Charlotte MRC:01 2010, OB, 59.2%, B:2018. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Rond, tourbé, goudronneux, légèrement sucré, sur la fumée tourbée, le poivre, le vin rouge, un peu de goudron, algue et raisin. Bien plus vineux que le PC10.
Bouche : Vineux, doux, sucré, tourbé, légèrement maritime, sur le poivre, le raisin, vin rouge et la fumée tourbée. La finale est moyenne à longue et sur les mêmes arômes. Diluée, elle devient légèrement plus médicinale.
Impression générale : Un whisky tourbé avec une forte influence du vin (Chateaux Mouton Rotschild), trop vineux à mon gôut.
Score : 13/20 PA:G6

15 Jan

Bruichladdich Islay Barley 2010, OB, 50%, B:2018. Prix:
Couleur : Paille
Nez : Frais à très frais, malté et très malté, sur de l’orge fraiche, un peu de vanille, de fruits verts du verger, zeste de citron et une touche de brise marine.
Bouche : Très frais et malté, propre, sur la vanille, des fruits verts du verger, de l’orge fraichement broyée et une touche de brise marine. La finale est longue, très fraiche et sur les mêmes arômes.
Impression générale : Un Bruichladdich surprenamment frais et propre, avec de très non arômes frais et maltés. Il est agréable de déguster un whisky si frais et bien frais.
Score : 14/20 PA:A1



Port Charlotte Islay Barley 2011, OB, 50%, B:2018. Prix:
Couleur : Paille
Nez : Très tourbé, sec, maritime goudronneux, sur les racines, la fumée tourbée, le goudron, de légers arômes viandés et de la racine sèche de réglisse. Très intense.
Bouche : Tourbé, intense, goudronneux, relativement médicinal, sur le camphre, l’algue, la fumée tourbée et des arômes médicinaux. La finale est moyenne à longue et sur les mêmes arômes.
Impression générale : Un bon Port Charlotte, propre et relativement médicinal. Un peu de maturité en plus lui aurait donné des points supplémentaires.
Score : 14/20 PA:A7

14 Jan

Caperdonich 1968, 30 YO, Signatory, 50.3%, B:1998, cask 3560. Prix:
Couleur : Or
Nez : Riche, complexe, fruité, avec un peu de résine, de bois précieux, bois de santal, eucalyptus, banane et noix de coco.
Bouche : Long, complexe, rond, résineux et légèrement minéral, sur l’encens, l’eucalyptus, des fruits cuits et confits, du bois de santal, encens et pollen. Très bon. La finale est longue, résineuse et sur les mêmes arômes.
Impression générale : Un vieux style de Caperdonich résineux, avec un peu d’eucalyptus et de fruits cuits et confits.
Score : 17/20 PA:C1



Caperdonich 1994, 21 YO, First Editions 59.6%, 90 bouteilles. Prix:
Couleur : Or
Nez : Rond, intense, malté, légèrement laiteux et floral, sur la vanille, des arômes modérément fruités, du persil et massepain.
Bouche : Rond, malté, relativement laiteux, légèrement épicé et résineux, sur la vanille douce, de légers arômes crémeux, un peu de fruits cuits, pollen et d’agréables arômes ronds et maltés. La finale est longue, très ronde, douce, sur les épices douces, le pollen, de doux arômes floraux, un peu de résine et d’amande.
Impression générale : Un très bon single malt doux, malté et légèrement résineux, avec une belle sensation en bouche.
Score : 16/20 PA:A1

13 Jan

Cladach Special Release 2018, OB, 57.1%, B:2018. Prix:
Couleur : Or
Nez : Tourbé, fumé, légèrement minéral et malté, sur la fumée tourbée, un peu de goudron, suie, agréables arômes maltés et doux arômes fruités. Bien fait.
Bouche : Fumé, tourbé, sec, légèrement aromatique, amer, cireux et floral, avec un peu de parfum, amande, fumée tourbée et algue. La finale est longue, amer, parfumé, légèrement astringent, boisé, maritime, avec un peu d’amandes et d’épices.
Impression générale : Un bon blended malt tourbé et relativement parfumé. Pas nécessairement un whisky facile. Un assemblage de maltes des distilleries côtières d’ Inchgower, Clynelish, Talisker, Oban, Caol Ila et Lagavulin.
Score 14/20 PA:B5



Ascona Whisky, OB, 43%, B:2018. Prix:
Couleur : Or
Nez ; Très rond, propre, légèrement malté, relativement frais, sur la vanille, un peu de malt, raisin et légers arômes maltés. La finale est de longueur moyenne, florale maltée, ronde, modérément vineuse, avec un peu de vanille, vernis, raisins et épices douces.
Impression générale : Un whisky propre et rond, relativement malté, avec de légers arômes vineux.
Score : 11/20 PA:D1

12 Jan

Millstone 12 YO Oloroso Sherry Cask, D:2006, OB, 46%, B:2018. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Rond à très rond, floral, sur les raisins secs, les épices douces, orange, mandarine et un peu de caramel.
Bouche : Riche, rond à très rond, relativement épais et floral, sur le caramel mou, raisins secs, un peu de caramels à la crème, orange, mandarine, bois poli et cuir de haute qualité. La finale est moyenne à longue, riche, ronde, relativement complexe, légèrement floral et malté, sur le cuir, le caramel mou et à la crème, des épices douces, un peu de fruits secs, cannelle et orange.
Impression générale : Un style de Millstone très différent, rond, sur les épices douces et de bons fruits secs. Pour information, Zuidam embouteille ses produits en small batch (ou fût par fût ?), il peut y avoir de la variabilité en les lots. De plus, j’ai vu que l’âge pour le 12 ans peut varié entre 12 et 15 ans d’après mes observations. Dans tous les cas, un whisky bien fait.
Score : 15/20 PA:F1



Amrut Cask Strength, OB, 61.8%, B:2018. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Très malté, épicé, légèrement poussiéreux, sur les épices, de l’orge fraichement broyée, un peu de bois fraichement sciée et un léger fruité.
Bouche : Jeune, frais, malté, modérément épicé, relativement alcooleux, avec un peu de melon, rhubarbe et bonbons Haribo. La finale est de longueur moyenne, rond, modérément malté, avec un peu de melon, rhubarbe et bonbons Haribo.
Impression générale : Un bon Amrut, légèrement jeune et alcooleux en bouche,  mais il devient plus rond, agréable et fruité avec quelques gouttes d’eau.
Score : 12/20 PA:C1

11 Jan

Millstone 1O YO French Oak, D:2008, OB, 40%, B:2018. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Boisé à très boisée, propre, frais, épicé, légèrement floral, malté et crémeux, avec un peu de vanille, cannelle et de légères herbes aromatiques.
Bouche : Boisé à très boisé, propre, frais, épicé, légèrement floral, malté et crémeux, sur du chêne fraichement sciée, des épices, de la crème vanille et de légers arômes laiteux.
Impression générale : Un whisky propre, rond et doux, avec des arômes qui me rappellent les fûts de chêne neuf. Maturé dans des fûts de chêne américains de remplissage et affiné dans des fûts de chêne français.
Score : 12/20 PA:A1



Millstone 10 YO American Oak, D:2007, OB, 43%, B:2018. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Rond, doux, boisé, malté, légèrement crémeux, sur la vanille, un peu de melon, mangue, raisins secs, cannelle et une légère douceur.
Bouche : Boisé, épicé, doux, légèrement floral et crémeux, sur des épices boisées, cannelle, un peu de pêche, girofle et une légère douceur. La finale est de longueur moyenne et sur les mêmes arômes, Diluée, elle devient plus épicée.
Impression générale : Un whisky maturé dans des fûts de chêne américains neufs. Proche du French oak, mais légèrement plus rond, complexe et d’avantage sur la cannelle.
Score : 13/20 PA:B1

10 Jan

Miltonduff Ballantine’s 15 YO, OB, 40%, B:2018. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Très rond, moelleux, équilibré, floral, herbacé à très herbacé, sur le miel, la vanille, les épices douces, un peu d’amande, raisins secs et divers arômes fruités doux. Relativement complexe et bien équilibré.
Bouche : Léger, herbacé, frais, épicé à très épicé, sur le miel, des arômes herbacés, un peu de pollen, raisin sec et diverses épices. La finale est longue, épicée, herbacée, légèrement sur la noix,  avec un peu de raisin sec, orange, une touche de mandarine et de cannelle.
Impression générale : Le whisky est peut-être réduit à 40%, mais il est agréablement complexe, riche et épicé.
Score : 15/20 PA:D2



Royal Brackla 2006 World of Whisky 20th Anniversary, 61.4%, Signatory, B:2018, cask 310859, 294 bouteilles. Prix:
Couleur : Or
Nez : Floral, frais, épicé à très épicé, relativement parfumé, sur la vanille et de frais arômes floraux.
Bouche : Floral, frais, épicé à très épicé, floral, sur la vanille, et un peu de parfum amer. La finale est moyenne à longue, amère, parfumée et épicée Diluée, elle devient plus parfumée et sur l’amande amère.
Impression générale : Un whisky épicé, floral, intense, frais et sur l’alcool.
Score : 13/20 PA:A1

09 Jan

Caol Ila 2006, 10 YO, Gordon MacPhail, 60.2%, B: 2017, cask 306183+4, 306186+7. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Frais, floral, intense, sur les pommes, vanille, de légers arômes maltés, frais et floraux.
Bouche : Rond, légèrement austère, aromatique et fumé, sur le miel de bruyère, un peu d’huile minérale, de la vieille fumée tourbée avec de la suie, coing et bruyère. La finale est longue, intense, tourbée, fumée, maritime, sur l’iode, l’algue, le camphre, la fumée tourbée et le lapsang souchong.
Impression générale : Un très bon whisky d’Islay, intense, tourbé, maritime et médicinal. Un très bon rapport qualité-prix.
Score : 16/20 PA:A7



Glenburgie 1966, Gordon & MacPhail, 45%, B:2005. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Très doux et moelleux, soyeux, onctueux, sur du cuire de haute qualité, des fruits secs tels que raisins et dattes, une légère fumée tourbée et quelques baies rouges.
Bouche : Doux, soyeux, sur le cuir, les tannins, orange, mandarine, un peu de baies et relativement boisé. La finale est de longueur moyenne, boisée, tannique, sur le cuir et les baies.
Impression générale : Le nez était excellent, sur des arômes très doux et soyeux, mais en bouche il est marqué par son côté boisé et tannique. Un whisky qui a passé trop de temps dans le fût. Pas vraiment mon type, mais je sais que beaucoup l’ont adoré. Dégustez-le pour faire votre propre jugement.
Score : 13/20 PA:J2

08 Jan

Lochindaal 2007, 10 YO, Hidden Spirit, 53.1%, B:2018, Cask LH718. Prix:
Couleur : Or
Nez : Doux, élégant, tourbé, maritime, légèrement rond, sur la fumée tourbée, sur des arômes légèrement médicinaux et maritime, les bandages et le désinfectant. Subtile et élégant.
Bouche : Tourbé à très tourbé, fumé, maritime, élégant, très médicinal, sur l’iode, le camphre, la fumée tourbée, bandages et autres arômes médicinaux. La finale est longue, élégante, subtile et sur les mêmes arômes.
Impression générale : Un très bon Port Charlotte, très tourbé, mais sans être trop puissant et grossier. Relativement doux, subtile et avec une abondance d’arômes médicinaux. Très bon et sans presque aucune influence boisée.
Score : 16/20 PA:A5   



Octomore Savannah Series 2011, Antique Lions of Spirits, 53.1%, B:2017. Prix:
Couleur : Paille
Nez : Très tourbé, doux, médicinal, sur le camphre, l’iode, de la fumée tourbée sèche et cendrée et un peu de spearmint. Propre et un peu sur les bandages.
Bouche : Juteux, frais, tourbé, sur des gouttes de poire, crème vanille, et une fumée tourbée relativement douce. Equilibré et élégant.  La finale est de longueur moyenne, bien équilibré et juteuse, sur les fruits du verger, de la fumée tourbée et un peu de vanille.
Impression générale : Un Octomore atypique, frais, juteux, avec des fruits frais du verger et une fumée tourbée modérée. Comme ce whisky est relativement léger, le whisky semble fin et plus complexe que les embouteillages officiels. Très bon.
Score : 15/20 PA:A5

07 Jan

BenRiach four casks, 21 YO, OB, 46%, B:2018. Prix:
Couleur : Or
Nez : Rond, relativement propre et frais, légèrement floral, boisé et crémeux, sur du chêne frais, un peu de vanille, de fruits du verger et une touche de melon. Une influence nette du fût de chêne neuf.
Bouche : Epicé, boisé à très boisé, légèrement floral, vert et herbacé, sur du bois fraichement scié et vanille, avec une touche de douceur. La finale est de longueur moyenne et sur les mêmes arômes. Diluée, elle devient légèrement sur la noix.
Impression générale : Un BenRiach relativement frais et propre, avec une influence claire du fût de chêne vierge. Relativement propre et frais, et pas aussi complexe ou moelleux que l’on peut s’attendre d’un whisky de cet âge.
Score : 13/20 PA:A2                     



Benriach 10th Anniversary of the Whisky Show, 28 YO, Elixir Distillers, 48.8%, B:2018. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Rond, légèrement moelleux, vert, minéral et aromatique.
Bouche : Riche, épicé, relativement intense, moelleux et herbacé, avec un peu de tabac, miel, melon et vanille. La finale est moyenne à longue, riche, herbacée, sur le miel, le tabac, melon, un peu de vanille et de melon.
Impression générale : Relativement différent de la version officielle, plus intense, herbacé et moelleux.
Score : 15/20 PA:A2

06 Jan

Carsebridge 1974 10th Anniversary, 43 YO, The Whisky Agency, 46.4%, B:2018, 102 b. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Ron, moelleux, sur le sirop de mais, le mais cuit, porridge, un léger parfum un peu de vanille, cannelle et abricots secs. Bien équilibré.
Bouche : Très moelleux, rond, sur les céréales cuites, le sirop de mais, les abricots secs, vanille, jus de pêche, un peu de cannelle et fruits cuits. La finale est moyenne à longue, très moelleuse et ronde, fruitée, sur les fleurs de sureau, abricots secs, pêche, vanille et un peu de sirop de mais. Diluée, elle devient légèrement laiteuse et boisée.
Impression générale : Un whisky de grain très agréable et moelleux, avec une belle sensation en bouche. Semble s'améliorer après quelques mois d'ouverture.
Score : 16/20 PA:A1



Invergordon 1973 for Sweden Whiskyklubben, 44 YO, Sansibar, 51.1%, B:2017. Prix:
Couleur : Vieil or-ambre
Nez : Très rond, moelleux, bien équilibré, relativement complexe, sur les céréales cuites, un peu de porridge, sirop de mais et crème vanille. Très bon et relativement doux.
Bouche : Rond, floral, parfumé, relativement intense, moelleux, sur le porridge, les céréales cuites, cannelle, confiture d’orange amère, un peu d’orange, mandarine et abricot. La finale est moyenne à longue, ronde, moelleuse, intense, légèrement parfumée, sur les céréales cuites, abricot et confiture d’orange amère.
Impression générale : Un très bon whisky de grain, rond et moelleux, plus sur des arômes ronds de mais que le Carsebridge, mais également plus floral.
Score : 16/20 PA:D1


Cameronbridge 1984 10th Anniversary of World of Whisky, Signatory, 50.4%, B:2018, cask 19305. Prix:
Couleur : Or
Nez : Propre à très propre, sur les céréales vertes, un peu de vernis, vanille et miel. Relativement parfumé et floral
Bouche : Sur le vernis et le dissolvant. Avec le temps, il devient propre, léger, frais et relativement alcoleux. La finale est moyenne à longue, propre à très propre, sur la vanille, un peu de vernis et de solvant.
Impression générale : Un whisky particulier. Il a besoin de temps pour respirer, afin que les arômes de vernis et solvants se dissipent. Un problème avec l’échantillon ?
Score : 08/20 PA:A1

 

05 Jan

Elements of Islay Pl5 2009, Elixir Distillers, 63.1%, B:2018, 582 bouteilles. Prix: (70 cl equivalent)
Couleur : Or
Nez : Propre, très tourbé et maritime, légèrement jeune et boisé, sur une fumée tourbée intense, l’algue, un peu d’iode, de poisson sec et de la carde de chanvre. Très intense.
Bouche : Jeune, boisé, tourbé, maritime, sur l’algue, l’iode, le camphre, la vanille, le citron et la corde de chanvre. La finale est moyenne à longue et sur les mêmes arômes. Diluée, elle devient plus sèche, d’avantage sur la corde de chanvre et un peu plus jeune.
Impression générale : Un bon Port Charlotte, sec et sur le zeste de citron. Quelques années de maturation en plus furent bienvenues.
Score : 14/20 PA:A8



Port Charlotte 2002, 15 YO, FEW Barrels, 61.8%, B:2018, Sherry cask 324. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Rond, tourbé, complexe, maritime à très maritime, modérément viandé et fermier, sur de la fumée tourbée, algue, iode, une touche de camphre, cuir et du lard sec.
Bouche : Sec à très sec, tourbé, maritime, sur la fumée tourbée, avec un peu des arômes viandées, des baies rouges sèches, cuire, camphre et spearmint. Relativement alcooleux. Dilué, il devient sur le spearmint et les bandages. La finale est longue, tourbée, maritime, médicinale, sur le camphre, l’iode, les bandages, un peu d’algue et de spearmint.
Impression générale : Une version très tourbée et médicinale de Port Charlotte. L’influence du sherry est bien présente au nez, mais plus discrète en buche. Dégusté une première fois dans des conditions chaudes, il semblait bien mou. Dégusté à nouveau quelques semaines plus tard dans les conditions standard, il était plus complexe, intense et médicinal. Un whisky qui a besoin d’un peu de temps pour s’ouvrir. Un prix plus doux fut bienvenu.
Score : 16/20 PA:D7

04 Jan

Highland Park 1980 to commemorate of the visit of Maxxium UK to the Highland Park distillery, 20 YO, OB, 50.5%, Cask 8421, 252 bouteilles. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Aromatique, floral, complexe, modérément tourbé et fumé, sur le miel de bruyère, la fumée tourbée, les oranges séches, un peu de raisin sec, figues, fruits exotiques et un vieux feu de tourbe, Riche et avec de charmants fruits et confits.
Bouche : Riche, intense, salé, complexe, fumé, légèrement maritime, sur le cacao, le chocolat noix, de la fumée tourbée sèche, des fruits confits, orange, mandarine, miel de bruyère, dattes, raisin secs, figues, mélasse et différents fruits secs. Dilué, il devient plus fruité et la fumée tourbée plus goudronneuse et lourde.
Impression générale : Un vieux style d’Highland Park que j’apprécie fortement, plus lourd, tourbé et épais que la production actuelle, avec plus de profondeur également. Depuis un excellent fût de sherry.
Score : 18/20 PA:G4



Highland Park Runrig Dram, 22 YO, Duncan Taylor, 51.4%, B:2009. Prix:
Couleur : Or pâle
Nez : Frais, moelleux, doux, légèrement tourbé, sur la mandarine, le cédrat (citron originel), la bruyère, une légère fumée tourbée, un peu de melon, brise marine et papaye. Elegant.
Bouche : Frais, citronné, légèrement fumé, austère et salé, sur le miel de bruyère, une légère fumée tourbée, cédrat, des épices légères, un peu de noix, camphre et divers arômes hebacés. La finale est de longueur moyenne, herbacée, relativement fraiche, légèrement fumée, sur le cédrat et de doux arômes herbacés.
Impression générale : Un bon et agréable Highland Park, relativement subtile, et avec d’agréables arômes de cédrat (« citron » originel que l’on peut trouver en Corse) et de doux arômes herbacés.
Score : 15/20 PA:A2

03 Jan

Glenglassaugh 1984 Old Malt Cask Sherry, 25 YO, Douglas Laing, 50%, B: 2009, DL 5362. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez :  Très rond, floral, herbacé à très herbacé, avec une abondance de caramel mou et à la crème, sur du miel, des herbes, pêche, melon et un peu de fruits exotiques.
Bouche : Très épicé (gingembre, moutarde et poivre), herbacé, légèrement caoutchouteux et amer, sur les tannins, racine de réglisse, vieux cuir, noix de Grenoble, vieux cuir, herbes et miel. La finale est de longueur moyenne, épicée, sèche, légèrement herbacée, sur la réglisse, les noix, du vieux cuir et un peu de vieux bois. Diluée, elle devient plus sèche, amère et sur la noix.
Impression générale : Un whisky fortement marqué par le caramel, relativement sec et sur les noix en bouche.
Score : 14/20 PA:C2



Glenglassaugh 1978 Old Malt Cask, 27 YO, Douglas Laing, 50%, B: 2005, DL 1994. Prix:
Couleur : Vieil or
Nez : Riche, moelleux, complexe, floral, relativement herbacé, sur le miel, de riches fruits cuits, un peu de fruits exotiques, pêche, épicées, une touche de fumée et de noix. Très bon.
Bouche : Epicé à très épicé (gingembre, moutarde et un peu de poivre), floral, riche, herbacé, fruité, sur le miel, melon, pêche, goyave, un peu de papaye et une touche d’amande. La finale est de longueur moyenne, herbacée à très herbacée, très crémeuse, sur la noix, l’amande, un peu de pêche, vanille, menthe et massepain. Diluée, elle devient plus sur les noix et le massepain.
Impression générale : Un bon whisky, herbacé, initialement relativement fruité, avant qu’il devienne plus sur les noix.
Score : 12/20 PA:F1

02 Jan

Port Mourant 1997, El Dorado, 57.9%, B:2017. Prix:
Couleur : Ambre-rouge
Nez : Très fruité, intense, profond, complexe, sur les dattes, raisins secs, abricots sec et ananas.
Bouche : Riche, profond, fruité à très fruité, sur de la gelée de coing, des ananas cuits, abricots secs, du goudron épais, un peu de café et de réglisse noire. La finale est longue épaisse, profonde, goudronneuse, amère, sur l’ananas, les pruneaux, cassis, caramel, cannelle, girofle et de la mélasse épaisse. Avec le temps, les arômes de réglisses sont plus intenses.
Impression générale : Un rhum épais, lourd et intense distillé sur l’alambique en bois de la distillerie de Port Mouratn, avec de la réglisse, grains de café et caramel. Très bon.
Score : 16/20



Enmore 1996, El Dorado, 57.2%, B:2017. Prix:
Couleur : Ambre-rouge
Nez : Moelleux, rond, floral, sur le vernis, la cannelle, girofle, molasse, grains de café moulu, et de légers arômes parfumés.
Bouche : Très riche, fruité, floral, complexe, sur des abricots secs, ananas, molasse, cannelle, un peu de girofle et autres fruits murs. La finale est longue, riche, intense, complexe et sur les mêmes arômes.
Impression générale : Un très bon rhum, riche, fruité et relativement floral, agréablement complexe et épais, avec divers fruits murs.
Score : 16/20

01 Jan 2019

Longrow 1973, 30 YO, FoD, 50.1%, Bourbon cask. Prix:
Couleur : Or-vieil or
Nez : Tourbé à très tourbé, complexe, goudronneux, légèrement minéral, avec une fumée tourbée relativement fermière, un peu de brise marine et de légers arômes fruités. Un charmant vieux style de fumée tourbée qui me rappelle le Longrow 1973 de Monn. J’apprécie fortement ce style plus tourbé et fermier que le style actuel.
Bouche : Floral, rond, moelleux, modérément parfumé et médicinal, sur le désinfectant, la fumée tournée médicinale, vanille, un peu de camphre, parfum et une touche d’amande verte. La finale est moyenne à longue et sur les mêmes arômes. Avec une  longue rétro-olfaction médicinale et modérément tourbée.
Impression générale : Le nez était excellent et relativement tourbé, avec de bons arômes fermiers, alors qu’il devient plus floral et légèrement parfumé en bouche, et moins tourbé que le nez le suggérait. Semblait également plus jeune en bouche que son âge.
Score : 16/20 PA:A5



Longrow 1973, 30 YO, FoD, 55.6%, B:2003, Sherry cask. Prix:
Couleur : Ambre
Nez : Rond, moelleux, fermier, modérément tourbé, sur les raisins secs, fruits secs, mangue, écuries, quelques autres fruits exotiques, du vieux cuir, de la brise marine et orange. Semble moins tourbée et goudronneuse que le Bourbon, mais également plus riche et fruité. Excellent.
Bouche : Intense, complexe, tourbé, goudronneux, caoutchouteux, sur du caoutchouc frais, une fumée tourbée fermière légèrement maritime, avec un peu d’iode, cuir, raisins secs, fruits exotiques et racine de réglisse. La finale est longue et sur les mêmes arômes. Diluée, elle devient plus caoutchouteuse, amère et astringente.
Impression générale : Le nez était excellent et très à mon goût, avec une belle complexité de fumée tourbée sèche et fermière de cuir et de fruits exotiques. Les arômes caoutchouteux sont légers au nez, mais gagne rapidement en intensité en bouche, et avec un peu d’eau, elle devient relativement amère et astringente.
Score : 15/20 PA:H5


Page précédente

Tout droits réservés P.Brossard©2006-19