Whisky-news.com est un site web indépendent créé en 2006 par un amateur de whisky pour les amateurs de whisky, depuis le novice à l'expert, avec une collection importante de notes de dégustations, de profils de distilleries, de reportages sur le whisky et de salon de whisky en Europe. Ce site contient également la collection la plus importante de revue de la littérature sur le sujet et mis à jour très régulièrement (quasi journalière). Site sans aucun soutien financier de l'industrie.

Distillery in Focus:        Glenury Royal
Région: Highlands
Nom: Glenury Royal
Status: Détruite
Site web: n.a.
Téléphone: n.a.
E-Mail: n.a.
Adresse: Stonehaven, Kincardineshire AB3 2PY
Centre pour visiteur: non
Propriétaire: Diageo
Etablie en 1825
Alambiques: 2 wash et 2 spirit stills
Pourcentage de single malts: n.a.
Fûts pour la maturation sont: n.a.
Contribue(ait) aux blends suivants: King William IV and Auld Toun.

The distillery of Glenury Royal in 1870.

 

Embouteillages officiels réguliers:

Glenury Royal 12 YO, OB, 40% (années 1970-80)

Versions limitées:

Plusieurs versions millésimées (1970, 71 et 78) furent mises en bouteille dans la série Rare Malts et plus récemment dans leur gamme Special Release (1953 50 ans, 1968 et 1970 36 ans).

Notes de dégusation: cliquez ici.


Deux versions officielles: le 50 ans et le 36 ans..

Histoire de la distillerie de Glenury Royal

Histoire de la distillerie Glenury Royal
Le Laird d’Ury fonda Glenury, partiellement afin de fournir un marché pour l’orge produite en période de dépression Agricole. Le Capitaine Robert Barclay (1779-1854), n’était pas seulement un parlementaire pour Kincardine, mais également un fermier progressiste qui introduisit du bétail de Durham et les moutons de Leicester dans le Nord-Est de l’écosse. Le Capitaine Barclay était un excellent coureur de fond et boxeur.
La distillerie fut mentionnée pour la première fois dans le livre des « Excises » le 5 janvier 1833, lorsque Barclay McDonald & Co. ont payé £2783 de taxes. La distillerie fut construite sur le site d’un vieux moulin. Les débuts de la distillerie furent difficiles, lorsque le 20 avril 1825, un feu détruisit le four, les aires de maltages ainsi qu’une partie des stocks de grain. Deux semaines plus tard, un employé tomba dans le brûleur et ne ressortit pas vivant. Avec une production de 16,266 gallons entre 1826 et 1827, la distillerie faisait partie des grandes distilleries de malt de l’époque.  
Dernier de sa lignée, le capitaine Barclay essaya de vendre la distillerie en 1833 au prix de £3000, mais probablement sans succès, car les livres de l’entreprise portent la signature de Barclay McDonald & Co jusqu’au 18 février 1857, lorsque la distillerie est acquise par William Ritchie de Glasgow. Ce dernier implémenta plusieurs changements et augmenta la capacité de production. Lors de la visite d’Alfred Barnard dans les années 1880 la production approchait 132,000 gallons. La famille Ritchie resta propriétaire de la distillerie jusqu’en mai 1925 lorsque la distillerie ferma. La distillerie fut précédemment fermée entre 1910 et 1913, de 1919 à 1919. La distillerie fut finalement vendue par Lord Stonehaven pour £7500 le 26 juillet 1936 à Joseph William Hobbs and Hatim  (Hattam ?) Attari.  La Glenury Distillery Co.  vendit la distillerie à l’Associated Scottish Distilleries Ltd (ASD) pour £18,500 en 1938. Hobbs développa la distillerie et Glenury Royal devient le centre de contrôle pour les distilleries du groupe ASD et un laboratoire y fut installé.
ASD fut rachetée par La Distillers Company Limited en 1953 et fut intégrée dans sa filiale Scottish Malt Distillers Ltd.
La principale source motrice fut la roue à eau. L’alimentation électrique ne fut installée qu’après la reconstruction majeure de la distillerie entre 1965 et 1966, comprenant l’augmentation de la quantité de stockage de malt, un nouveau moulin, reconstruction du mash et tun room et rééquipement d’autres bâtiments dont la salle des alambics, avec l’augmentation des alambics de 2 à 4, chauffés à la vapeur depuis 1962. Les aires de maltages furent fermées en 1968 lorsque les maltings de Glenesk furent opérationnels. Les 2 kils furent détruits en 1979 et la distillerie ferma en mars 1985. La distillerie fut convertie en zone résidentielle en 2001.
La capacité de production de la distillerie était de 2.5 moi LPA. L’histoire de l’octroi du suffixe « Royal » n’est pas bien connue. Néanmoins, il est dit qu’elle fut obtenue grâce aux connections politiques du Capitaine Barclay.

Source: The Scotch Whisky Distilleries de Misako Udo, Rare Malts, Facts, Figures and Tastepar Ulf Buxrud, The Scotch whisky industry record par H. Charles Craig, et DCL Distillery Histories series by Brian Spiller.
©www.whisky-news.com 27 Nov 2011.

Whiskies dégustés (9):

Mises en bouteilles officielles/originales (OB) par le propriétaire  
Age  
   
Millésime  
Glenury Royal 1953, 50 YO, OB, 42.8%, B: 2003 Score : 17/20
Glenury Royal 1970, 36 YO, OB, 51.2%, B: 2005, 2100 b. Score : 17/20
Glenury Royal 1970, 40 YO, OB, 59.4%, B:2011, 1500 bo. Score : 13/20
Glenury Royal 1971 Rare Malts, 23 YO, OB, 61.3%, B: 1995 Score : 17/20
   
Sans âge spécifié (NAS)  

 

Indépendants (IB)  
   
Blackadder  
Glenury Royal 1973, 36 YO, Blackadder, 46.2%, B: 2009, 148 b.. c. 6863 Score : 17/20
   
Douglas Laing  
Glenury Royal 1968 Platinum , 33 YO, D. Laing, 48.8%, B: 2002, 165 b. Score : 16/20
   
Dun Eideann  
Glenury Royal 1973, Dun Eideann, 50.9%, B:2004 cask 6858, 204 b. Score : 18/20
   
Gordon & MacPhail  
Glenury Royal 1984 Rare Old R0/02/15, Gordon & MacPhail, 43%, B:2012. Score : 16/20
   
The Whisky Agency  
Glenury Royal 1973 joint bottling with The Nectar, 37 YO, TWA, 43.0%, B: 2011, 146 b. Score : 17/20